English
Insecula > Héra
Guide de visite : Héra
Héra
Fille de Rhéa et Cronos


Zeus épousera, en secondes noces, sa soeur aînée Héra, fille Cronos et de Rhéa. Son père l'avalera à la naissance, comme ses frères et soeurs à l'exception de Zeus. Les relations du couple seront marquées par la jalousie permanente d'Héra, qui ne manquera pas de motifs.

Cliquer pour agrandir

Biographie   
Les colères de Zeus le conduiront à suspendre sa femme par les chevilles à un pic de l'Olympe, après avoir attaché chacun de ses poignets à une enclume. L'enfance d'Héra fait l'objet de nombreuses controverses. Elle aurait été confiée à Océan et à Téthys selon les uns, à Téménos, en Arcadie, selon d'autres, ou aux Heures, en Eubée, ou encore aux filles du fleuve Astérion, en Argolide, pendant la guerre entre les dieux et les titans. Elle sera élue protectrice de la ville d'Argos, face à Poséidon, par les dieux-fleuves Astérion, Inachos et Céphise. Poséidon se vengera en asséchant les cours d'eau et en inondant la région, puis se calmera.

Zeus se transformera en coucou, selon une tradition, pour séduire Héra. Il provoquera une averse alors qu'elle se promenait dans les bois et se glissera sous sa tunique avant de l'enlacer et la demander en mariage. D'autres mythographes prétendent qu'il la rencontrera en Eubée, l'enlèvera sur le mont Cithéron et s'unira à elle dans une grotte. La montagne conseillera à sa nourrice, Macris, de s'éloigner, prétextant que Zeus se trouvait là avec Léto. Plusieurs sanctuaires prétendront avoir été les témoins du mariage de Zeus et d'Héra, notamment en Crète, à Samos, en Eubée et à Naxos. Les grenades et les pommes seront consacrées à Héra. Les Grecs offriront des grenades aux jeunes qui se mariaient généralement pendant le mois d'Héra (Gamélion). Gaia offrira les pommes d'or d'Hespérides en cadeau de mariage à Héra. Celle-ci jouera un rôle important dans les mythes guerriers et sera vénérée par les nobles et les rois. Elle sera représentée portant un diadème ou une couronne et tenant un sceptre à la main.

Héra accouchera de trois enfants. Arès, Ilithyie et Hébé seront engendré par Zeus tandis qu'Héphaïstos et Typhon n'exigeront pas la présence d'un male. Protectrice du mariage, Héra poursuivra de sa vindicte les nombreuses maîtresses de son mari, quelles soient déesses ou de simples mortelles. Leurs enfants ne seront pas épargnés. On comptera, parmi les victimes, Alcmène et son fils Héraclès, la mère d'Artémis et d'Apollon, Io, Callisto et Sémélé. Zeus testera la fidélité d'Héra en inspirant à Porphyrion un violent désir pour cette dernière. Il frappera le soupirant de sa foudre alors qu'il tentait de la violer. Zeus façonnera une nuée à l'apparence d'Héra pour assouvir l'envie d'Ixion qui était son hôte. Il l'enverra dans le Tartare pour le punir et l'attachera à une roue enflammée.

Héra tentera d'influencer le jugement de Pâris en lui offrant la royauté universelle. Elle persécutera Troie après le choix d'Aphrodite qui promettra Hélène, la plus belle des mortelles, en récompense. Le poète Stésichore rapporte qu'Héra sauvera Hélène, mariée à Ménélas. Pâris emmènera à Troie une fausse Hélène, tandis qu'Hermès, obéissant aux instructions d'Héra, cachera la véritable en Egypte. Héra désobéira à plusieurs reprises à Zeus et viendra au secours de Grecs pendant la guerre de Troie. Elle attirera Zeus sous une nuée d'or afin de provoquer son désir pendant que Poséidon stimulait les Grecs. "L'Enéide" rapporte que la haine de Junon (Héra) poursuivra Enée. Zeus interviendra pour conclure la paix entre les Troyens et les Italiens.

Jason obtiendra la protection d'Héra pour la conquête de la Toison d'Or. La déesse lui apparaîtra sous le déguisement d'une vieille femme. Elle mettra à profit les circonstances pour se venger de Pélias, le roi d'lolcos, qui avait profané son autel en assassinant Sidéro, sa belle-mère. Médée incitera les filles de Pélias à découper leur père en morceaux et à le faire bouillir dans un chaudron. Les habitants de Platée raconteront qu'Héra abandonnera Zeus en raison de son infidélité. Ce dernier, suivant le conseil prodigué par Alalcoménée, le roi de Platée, façonnera une statue féminine en bois couverte d'un voile qu'il placera à ses côtés sur une charrette. Il fera courir la rumeur de son prochain mariage avec la fille de Cithaeron, Plataea, et provoquera la colère d'Héra qui renversera la statue. Se rendant compte de sa méprise, elle se réconciliera avec son mari. Héra et Zeus se disputeront pour savoir qui, de l'homme ou de la femme, éprouvait le plus grand plaisir dans l'amour. Tirésias, qui avait appartenu aux deux sexes, leur répondra la femme ressentait neuf fois plus les plaisirs de l'amour qu'un homme. Héra l'aveuglera et Zeus lui accordera le don de prophétie et une longue vie. Héra punira Laïos pour avoir enlever Chrysippos, dont il était amoureux, à son père Pélops. Elle enverra un Sphinx ravager la région de Thèbes. Héra transmettra à sa fille Ilithyie la fonction de présider à la naissance des enfants. Les Romains identifieront cette dernière, sous le nom de Lucina, à Junon Lucina. Stymphale, en Arcadie, célébrera un culte à Héra vierge, épouse et veuve. De même, la déesse retrouvera sa virginité une fois par an à Argos, en se baignant dans la source de Canathos. Le paon sera l'animal sacré d'Héra qui déposera sur ses plumes les cent yeux du berger Argos chargé d'empêcher l'union de Zeus avec Io.

Ayant sous ses ordres Iris
Equivalente grecque de Junon
En relation avec Hespéraea, Hespérousa, Constellation du Serpent, Hespéra, Hestia, Aréthuse, Erythie, Les Nymphes du fleuve Eridan, Nérée, Ladon, Aeglé, Les Boeufs de Géryon, Hippolyté, Alcmène, Constellation du Cancer, Tityos, Hermès, Eris, Achille, Tirésias, Echo, Thétis, Héraclès (Hercule), Lion de Némée, L'Hydre de Lerne, Molorchos, Ilithye, Athamas, Inô et Philoctète
Elément(s) en relation   
Metropolitan Museum of Art
Modèle
Portrait en verre d'une femme
Sculpture
Anonyme
(approx. de 100 à 150)
Le Jugement de Pâris
Peinture
Lucas Cranach (l'Ancien)
(approx. de 1525 à 1530)

Musée archéologique d'Antalya
Modèle
Héra
Sculpture
Anonyme

Musée archéologique d'Ephèse
Modèle
Héra d'Ephèse
Sculpture
Anonyme
(approx. du Ier au IIème siècle)

Musée archéologique d'Izmir
Modèle
Torse d'une statue d'Héra
Sculpture
Anonyme
(IIème siècle)

Musée de Pergame
Modèle
Combat des Dieux contre les Titans : Frise B
Sculpture
Anonyme
(de 180 à 159 avant J.C.)

Musée du Louvre
Modèle
Héra (?) voilée assise
Sculpture
Anonyme
(approx. de 450 à 425 avant J.C.)
Divinité
Sculpture
Anonyme
(approx. de 470 à 450 avant J.C.)
En relation avec
Tube à libation en forme de polos
Objet de culte
Anonyme
(approx. de 525 à 500 avant J.C.)
Lit votif
Sculpture
Anonyme
(approx. de 350 à 300 avant J.C.)
Torse féminin du type de l'Héra Borghèse
Sculpture
Anonyme
(Ier siècle)
Corè
Sculpture
Anonyme
(approx. de 570 à 560 avant J.C.)
Héra

Iris
Junon
Hespéraea
Hespérousa
Constellation du Serpent
Hespéra
Hestia
Aréthuse
Erythie
Les Nymphes du fleuve Eridan
Nérée
Ladon
Aeglé
Les Boeufs de Géryon
Hippolyté
Alcmène
Constellation du Cancer
Tityos
Hermès
Eris
Achille
Tirésias
Echo
Thétis
Héraclès (Hercule)
Lion de Némée
L'Hydre de Lerne
Molorchos
Ilithye
Athamas
Inô
Philoctète