English
Insecula > Apollon
Guide de visite : Apollon
Apollon
Fils de Léto et Zeus
Frère de Héraclès (Hercule) et Artémis


Apollon est le fils de Zeus et de Léto, et le frère jumeau d'Artémis. Ce dieu-archer d'origine étrangère, qui compte parmi les plus importants dans le panthéon grec et romain, interviendra dans plusieurs domaines, notamment la prophétie, la divination, les arts, notamment la musique et la médecine. Il protégera les bergers tout en étant l'ami des loups.

Cliquer pour agrandir

Biographie   
Il semble être apparu, dans un premier temps, dans le Nord ou à l'Est de la Grèce. Il sera parfois appelé Phoebos, le Brillant (dieu soleil), à partir du Vème siècle avant Jésus-Christ. Cette appellation lui aurait été attribuée lorsque la Titanide Phoebé lui fera don de l'Oracle de Delphes. La Titanide Léto, chassée de toute part en raison de la crainte qu'inspirait Héra, devra accoucher des enfants conçus avec Zeus dans l'île flottante de Délos.

Apollon, nourri de nectar et d'ambroisie par la déesse Thémis, atteindra la taille adulte en quelques jours. Il partira à travers la Grèce et se rendra à Haliartos ou il rencontrera la Nymphe Telphousa qui possédait un oracle. Celle-ci refusera qu'Apollon établisse son sanctuaire à proximité de sa source et l'enverra à Delphes dont le prestige était plus grand selon ses dires. Le collège sacré affirmait que Delphes était le sein (delphys) ou le centre de la terre. La Nymphe l'envoyait ainsi au devant du Python, un énorme serpent femelle, qui rendait des oracles au nom de sa mère et maîtresse Gaia, la Terre. Apollon tuera l'animal et donnera son nom à sa propre prêtresse, la Pythie.

Ayant compris que la Nymphe Telphousa l'avait envoyée à la mort, il retournera sur son île pour enfouir la source sous d'énormes rochers. Apollon devra se faire purifier de la mort du Python et partira pour un long exil dans la vallée du Tempé. Les habitants de Delphes viendront lui rendre visite en ambassade tous les huit ans. Les jeux Pythiques organisés à Delphes en l'honneur de Python et d'Apollon rassembleront plus tard des épreuves musicales et des épreuves athlétiques. Les prêtres d'Apollon prétendront descendre d'un groupe de Crétois dont le dieu avait détourné le navire, sous la forme d'un dauphin.

Apollon et Artémis tueront le Géant Tityos qui s'en était pris à leur mère Léto avant leur naissance. Ils l'enverront dans le Tartare pour subir le châtiment éternel. Ils vengeront également leur mère de Niobé, qui prétendait être plus féconde, et tueront la plupart de ses enfants. Les frères jumeaux archers présideront aux morts naturelles ou par maladie. Homère rapporte qu'Apollon donnait la mort aux hommes et Artémis aux femmes, en leur envoyant les "douces flèches de la mort". Apollon tuera les Cyclopes, fils de Zeus, artisans de la foudre dans les cavernes du mont Etna. Il se vengeait ainsi de la mort de son fils, Asclépios, foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité Hippolyte.

Zeus, qui désirait initialement expédier Apollon dans le Tartare, ne lui imposera qu'une année de servitude auprès d'un mortel. Apollon demandera à Admète de l'accueillir en raison de sa réputation d'équité et d'hospitalité. Il se présentera sous l'apparence d'un étranger et sera reçu de façon très courtoise. Devenu bouvier, l'esclave fera en sorte que chaque vache donne naissance à des jumeaux.

Il aidera ensuite son maître à remplir la condition imposée par Pélias pour donner la main de sa fille, Alceste. Le prétendant devait atteler un lion et un sanglier à un char. Admète, qui oubliera de sacrifier à Artémis lors de son mariage, trouvera son lit grouillant de serpents. Il réparera rapidement son oubli sur les conseils d'Apollon, qui calmera également sa soeur. Le dieu, qui devra mystifier les Destins, obtiendra la faveur pour Admète d'être substituer par un autre mortel au moment de sa mort. Le jeune roi tombera malade. Il ne trouvera personne pour prendre sa place alors qu'il agonisait, pas même ses parents. Alceste prendra cette place et tombera effectivement malade. Héraclès viendra à son secours et la retirera des griffes de la Mort qui voulait l'emmener aux Enfers. "L'Alceste" d'Euripide immortalisera cette légende.

Alceste donnera naissance à deux enfants, Eumélos qui prendra part à la guerre de Troie, et Hippasos. Admète et Alceste seront plus tard exilés de Phères. Apollon travaillera une seconde fois pour un mortel, après s'être vengé de n'avoir pas été payé par Laomédon du prix promis pour la construction de la muraille de Troie en compagnie de Poséidon. Dieu des épidémies et de la guérison, et à ce titre patron des médecins, il avait frappé les habitants de la ville de la peste. Il transmettra plus tard son don de guérison à son fils, Asclépios.

Apollon, dieu de la musique et patron des muses, inventera le luth. Il recevra la Iyre de son demi-frère Hermès en échange de la restitution d'une partie du troupeau qu'il lui avait volé. Il affrontera le Satyre Marsyas au cours d'une compétition musicale dont l'enjeu était de faire subir le traitement désiré au vaincu. Apollon, déclaré vainqueur grâce à sa virtuosité à la lyre dont il pouvait jouer des deux mains, écorchera Marsyas vivant. Il défendra par la suite que l'on joue de la flûte, l'instrument de Marsyas, en sa présence, jusqu'à ce qu'un musicien nommé Scadas lui consacre un exemplaire de cet instrument. Le dieu acceptera la présence de la flûte lors de la danse Pythienne à Delphes.

Apollon apportera un soutien sans failles aux Troyens. Deux des enfants de Priam, Hélénos et Cassandre, recevront les dons de divination. Cette dernière refusera de céder au charme du dieu qui lui infligera comme malédiction de n'être jamais crue alors que ses prédictions étaient toujours exactes. Apollon comptera d'autres échecs féminins. Daphné préférera être transformée en laurier plutôt que d'être son amante et la Sibylle de Cumes, à qui il proposera de vivre autant d'années qu'il y avait de grains de sable dans sa main, ne cédera pas davantage. Elle vivra mille années dont la plupart de vieillesse.

Marpessa préfèrera épouser le mortel Idas plutôt qu'Apollon, tout deux proposés par Zeus. La Nymphe Sinopé n'acceptera ses avances que contre la faveur de mourir vierge. Apollon tuera accidentellement le Spartiate Hyacinthos avec un disque . Il aimera Cyparissos qui ne pourra se consoler d'avoir tué un cerf apprivoisé et sera transformé en cyprès.

Homère nous rapporte qu'Apollon punira les Grecs du vol de Chryséis, la fille de son prêtre Chrysès, en les frappant de la peste. Il guidera par la suite la flèche de Pâris qui blessera mortellement Achille au talon. Apollon ordonnera à Oreste de punir sa mère Clytemnestre et son amant Egisthe, meurtriers de son père, Agamemnon. Il se fera ensuite l'avocat d'Oreste, frappé de folie par les Erinyes, devant le tribunal de l'Aréopage à Athènes. Apollon se querellera avec Héraclès lorsqu'il viendra à Delphes pour être purifié et guéri de la folie qui l'avait frappée après le meurtre d'Iphitos. La Pythie refusant de lui répondre, Héraclès s'emparera du trépied sacré et engagera la lutte avec Apollon, avant que Zeus ne sépare ses deux fils en lançant sa foudre. Apollon indiquera alors à Héraclès que sa guérison pourrait intervenir à l'issue de trois années d'esclavage.

Apollon donnera naissance à Aristée avec la Nymphe Cyrène. Il aurait également engendré Orphée et Linos. Les Etrusques et les Romains établiront son oracle dans la grotte de Cumes dont la Sybille sera la compagne d'Enée aux enfers. Auguste, qui l'adoptera comme son protecteur et comme le symbole de sa mission civilisatrice, lui dédiera le temple construit sur le mont Palatin, en 28 après Jésus-Christ.

Opposé à Idas
Meutrier de Marsyas, Amphion, Zéthos, Python et Tityos
En relation avec Lion de Némée, Philoctète, Les Muses, Battos, La Biche de Cérynie, Hermès, Zéphyr, Ilithyie, Sibylle, Xanthos, Balios, Marpessa, Hippolyté, Eurypylos, Niobé, Laomédon, Memnon, Chryséis, Alceste, Admète, Les Néréides, Thersite, Pthie, L'Oracle de Delphes, Cycnos, Daphné, Hestia, Les Piérides, Admète et Pélias
Filiation   
Amant de Hyménaeos
Amant de Hyacinthos
Amant de Cyrène
Amant de Coronis
Amant de Clytie
Amant de Leucothoé
Marié à Calliope

Elément(s) en relation   
Ancienne Pinacothèque de Munich
Modèle
Apollon et Daphné
Peinture
Nicolas Poussin
(1625)

British Museum
Modèle
Apollon citharède
Sculpture
Anonyme
(IIème siècle)
En relation avec
Tête d'un Africain du Nord
Sculpture
Anonyme
(vers 300 avant J.C.)

Château de Versailles
Modèle
L'Apothéose d'Hercule
Peinture
François Le Moyne
(de 1733 à 1736)

Châtelet-Les Halles
Modèle
Apollon
Peinture
xyz
(vers 1826)

Colisée et forums romains
En relation avec
Portique des Dieux Conseillés
Architecture extérieure
Anonyme
(approx. de 85 à 95)

Delphes
En relation avec
Autel d'Apollon
Architecture extérieure
Anonyme

Ephèse
Modèle
Quatrième bloc de la frise du temple d'Hadrien à Ephèse
Sculpture
Anonyme
(approx. de 76 à 138)

Istanbul
En relation avec
Colonne Serpentine
Sculpture
Anonyme
(479 avant J.C.)

Jardin des Tuileries
Modèle
Apollon poursuivant Daphné
Sculpture
Guillaume Ier Coustou
(1710)
En relation avec
Daphné poursuivie par Apollon
Sculpture
Guillaume Ier Coustou
(1710)

Le Grand Trianon
Modèle
Apollon et Thétis
Peinture
Charles de la Fosse
(approx. de 1687 à 1688)
Clytie changée en tournesol
Peinture
Charles de la Fosse
(approx. de 1687 à 1688)

Los Angeles County Museum of Art
Modèle
Le concours entre Apollon et Pan
Vaisselle
Francesco Xanto Avelli (Xanto)
(1530)

Metropolitan Museum of Art
Modèle
Lécythe en terre cuite
Récipient
Peintre de Meidias
(vers 410 avant J.C.)
Statère en argent
Monnaie
Anonyme
(approx. de 530 à 510 avant J.C.)
Apollon échorchant Marsyas
Bijou
Anonyme
(approx. de 1500 à 1526)
Marcantonio Pasqualini (1614/1691) couronné par Apollon
Peinture
Andrea Sacchi
(1641)
Latone et ses enfants, Apollon et Diane
Sculpture
William Henry Rinehart
(de 1870 à 1874)
Vase de pharmacie pour violettes confites
Récipient
Anonyme
(vers 1515)
L'Apothéose de la monarchie espagnole
Peinture
Giovanni Battista Tiepolo
(approx. de 1762 à 1770)
Le charriot d'Aurore
Peinture
Giovanni Battista Tiepolo
(approx. de 1762 à 1766)
Allégorie des planètes et des continents
Peinture
Giovanni Battista Tiepolo
(1752)
Modèle (non visible)
Tétradrachme d'argent
Monnaie
Anonyme
(approx. de 415 à 387 avant J.C.)
Tétradrachme d'argent
Monnaie
Anonyme
(approx. de 430 à 420 avant J.C.)
Amphorisque en terre cuite
Récipient
Anonyme
(vers 420 avant J.C.)

Musée archéologique d'Antalya
Modèle
Apollon
Sculpture
Anonyme
En relation avec
Prêtre d'Apollon
Sculpture
Anonyme

Musée archéologique de Pergame
Modèle
Apollon Citharède
Sculpture
Anonyme
(approx. du IIème au IIIème siècle)

Musée archéologique d'Ephèse
Modèle
Quatrième bloc de la frise du temple d'Hadrien à Ephèse
Sculpture
Anonyme
(approx. de 76 à 138)
Séléné et Apollon Hélios
Sculpture
Anonyme

Musée Bode
Modèle
Apollon
Sculpture
Andreas Schlüter
(vers 1712)

Musée de Pergame
Modèle
Combat des Dieux contre les Titans : Frise B
Sculpture
Anonyme
(de 180 à 159 avant J.C.)

Musée d'Orsay
Modèle
Tête d'Apollon
Sculpture
Antoine Bourdelle
(de 1900 à 1909)

Musée du Duomo de Florence
Modèle
Soleil, personnifié par Apollon, jeune homme couronné portant un septre et le disque solaire
Sculpture

(de 1337 à 1341)

Musée du Louvre
Modèle
Nymphe de la suite d'Apollon
Dessin
Rosalba Carriera
(1721)
Apollon jouant de la cithare
Récipient
Anonyme
(approx. de 450 à 425 avant J.C.)
Vase dit de "Sosibios"
Sculpture
Sosibios
(vers 50 avant J.C.)
Apollon
Sculpture
Antoine-Louis Barye
(vers 1858)
Apollon debout appuyé sur sa lyre
Sculpture
Jean-Joseph Vinache
(approx. de 1728 à 1736)
Apollon
Sculpture
Anonyme
(approx. de 1550 à 1600)
Apollon, la Musique et la Métrique
Peinture
Pompeo Girolamo Batoni
(vers 1741)
Apollon poursuivant Daphné
Sculpture
Nicolas Coustou
(1710)
Apollon et Dionysos
Récipient
Anonyme
(vers 480 avant J.C.)
Apollon
Sculpture
Anonyme
(approx. de 500 à 475 avant J.C.)
Apollon
Sculpture
Anonyme
(approx. de 500 à 475 avant J.C.)
Apollon Citharède
Sculpture
Phanitès
(Ier siècle avant J.C.)
Apollon et Artémis
Sculpture
Anonyme
(vers 25 avant J.C.)
Apollon
Sculpture
Pythodoros
(vers 25 avant J.C.)
Apollon à la lyre
Sculpture
Anonyme
(approx. de 520 à 500 avant J.C.)
Voir tous les éléments (111)
Lieu(x) en relation    

Apollon

Idas
Marsyas
Amphion
Zéthos
Python
Tityos
Lion de Némée
Philoctète
Les Muses
Battos
La Biche de Cérynie
Hermès
Zéphyr
Ilithyie
Sibylle
Xanthos
Balios
Marpessa
Hippolyté
Eurypylos
Niobé
Laomédon
Memnon
Chryséis
Alceste
Admète
Les Néréides
Thersite
Pthie
L'Oracle de Delphes
Cycnos
Daphné
Hestia
Les Piérides
Admète
Pélias