English
Insecula > Iris
Guide de visite : Iris
Iris
Fille de Thaumas, Electre et Flore


Cette fille du titan Thaumas et de l'Océanide Electre selon les uns, fille de Flore selon d'autres, symbolisera l'arc-en-ciel (Iris) qui reliait la Terre au ciel. Elle épousera Zéphyr, le vent d'Ouest et sera la messagère des dieux, principalement de Junon, comme Mercure était le messager de Jupiter.

Cliquer pour agrandir

Biographie   
Callimaque rapporte qu'elle dormira sous le trône d'Héra, toujours chaussée afin d'accomplir sa mission de messagère le plus rapidement possible. Homère prétend qu'elle sera, le plus souvent, au service de Zeus. Son plus important emploi était de couper le cheveu fatal des femmes qui allaient mourir, de même que Mercure était chargé de faire sortir des corps les âmes des hommes qui allaient terminer leurs jours.

La légende raconte qu'Iris purifiait Junon avec des parfums lorsque la déesse revenait des Enfers dans l'Olympe. Junon avait pour elle une grande affection, car elle ne lui apportait que de bonnes nouvelles. Iris était représentée sous la figure d'une gracieuse jeune fille, auréolée des couleurs de l'arc-en-ciel. Les poètes prétendaient que l'arc-en-ciel était la trace de ses pieds lorsqu'elle descendait de l'Olympe vers la terre pour porter un message. On appelle encore parfois le phénomène céleste de l'arc-en-ciel par le nom d'écharpe d'Iris. L'écrivain Voiture, en parlant d'une messagère de paix, dira au XVIIème siècle : "Il me semble qu'elle est votre Iris". L'iris est également la fleur des artistes et des poètes

Au service de Junon et Héra
Elément(s) en relation   
Berlin
Modèle
Iris, emportant le héros tombé au Mont Olympe
Sculpture
August Wredow, Karl Friedrich Schinkel
(de 1841 à 1857)

Musée du Louvre
Modèle
Iris envoyée à Turnus par Junon
Peinture
Claudio Francesco Beaumont
(approx. de 1738 à 1740)

Musée Rodin
Modèle
Masque d'Iris
Sculpture
François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin)
(1909)

Iris
Junon
Héra