S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Insecula > Quintus Horatius Flaccus (Horace)
Guide de visite : Quintus Horatius Flaccus (Horace)
Quintus Horatius Flaccus (Horace)
Naissance : Venouse - 65 avant J.C. / Décès : Tivoli, 8 avant J.C.
Fils d'un esclave affranchi exerçant le métier de coactor (caissier des ventes aux enchères) et d'une mère qui semble avoir trouvé la mort à sa naissance, Horace passera son enfance à la campagne. Il étudiera ensuite à Rome puis à l'Académie d'Athènes où il suivra des cours de philosophie et de poésie grecques.

Cliquer pour agrandir

Biographie   
En Grèce lors de l'assassinat de Jules César, Horace sera enrôlé dans l'armée républicaine par Brutus, l'un des meurtriers de l'empereur. Il sera nommé tribun militaire et prendra part à la bataille de Philippes, en 42 avant Jésus-Christ, au cours de laquelle Marc Antoine et à Octave imposeront une sévère défaite aux Républicains. Horace s'installera à Rome après l'amnistie, après avoir été dépossédé des terres héritées à la mort de son père. Celles-ci seront distribuées aux vétérans de l'armée d'Antoine et d'Octave. Horace occupera le poste de scribe auprès d'un questeur (scriba quaestorius). Il consacrera ses loisirs à la rédaction des ses Satires, dont le premier livre sera publié en 35 avant Jésus-Christ, et de ses 17 Épodes.

Virgile, alors poète-lauréat, appréciera les poèmes d'Horace. Il le présentera à Mécène, ami d'Octave et protecteur des arts, qui lui offrira un domaine dans les collines de la Sabine en 33 avant Jésus-Christ. Horace publiera le second livre de ses Satires trois années plus tard, dont la variété des thèmes préfigurera son oeuvre poétique. Pourfendeur des vices de ses contemporains, l'auteur proposera des préceptes de conduite et réfutera les thèses extrémistes. La rigueur du stoïcisme sera ainsi tournée en dérision. Horace s'interrogera également sur les règles et la portée de la satire. En référence au poète Lucilius (180-102 avant Jésus-Christ), celle-ci consistait en une forme littéraire affranchie de règles strictes. Horace emploiera souvent le terme de sermones (conversations, libres propos, causeries) pour qualifier son oeuvre. Les deux premiers livres des Satires, composés respectivement de dix et de huit satires, seront ainsi marqués par un esprit de tolérance et une liberté de ton.

Les Odes, inspirées du poète Sappho, constitueront l'oeuvre poétique majeure d'Horace. L'auteur refusera le poste de secrétaire d'Auguste en Espagne afin de se consacrer à leur rédaction. Les trois premiers livres seront publiés en 23 avant Jésus-Christ. Le quatrième, publié dix années plus tard, s'achèvera sur un chant dans lequel le poète se déclarera certain de l'immortalité.

Les quatre-vingt huit poèmes, qui témoigneront de sa grande connaissance de la poésie lyrique grecque, célébreront la paix, la patrie, l'amour, l'amitié, le vin, les plaisirs et vie campagnarde. Ils témoigneront également de quelques épisodes de la vie de l'auteur et feront référence à de nombreux éléments tirés des mythologies grecque et romaine.

Horace reprendra à son compte les thèmes du lyrisme sur l'amour, l'amitié et la nature, et développera ceux de la fuite des années et la nécessité de jouir du moment présent hérités de la philosophie épicurienne. Son Carpe diem - Cueille le jour qui vient - marquera les esprits de nombreux auteurs à travers les siècles. Influencées par Pindare, les Odes seront imitées par des poètes anglais des XVIIIème siècle et XIXème siècle, tels que Pope et Milton. Ronsard, Du Bellay et Montaigne n'y seront pas insensibles.

Certaines Odes traiteront également de sujets nationaux et religieux, ou célèbreront les victoires d'Auguste.

Horace publiera le premier livre de ses Épîtres, vingt courtes lettres adressées à différents destinataires dans lesquelles il dénoncera notamment la passion et la cupidité, vers 20 avant Jésus-Christ. Il reprendra les thèmes développés dans ses Satires en adoptant les positions plus mesurées d'un homme qui avait vieilli. Il succèdera à Virgile, décédé en 19 avant Jésus-Christ, au poste de poète-lauréat. Auguste lui demandera de revenir à la poésie lyrique. Horace publiera le second livre des Épîtres, le quatrième livre des Odes et l'Épître aux Pisons, plus connue sous le titre d'Art poétique. Il décédera à Rome le 27 novembre de l'an 8 avant Jésus-Christ, peu de temps après son ami Mécène auprès de qui il sera enterré sur le mont Esquilin.

Au service de Brutus Lucius Junius et Caius Julius Caesar Octavianus Augustus (Auguste)
En relation avec Sappho et Virgile
Elément(s) en relation   
Sénat et jardin du Luxembourg
Modèle
Les Limbes
Peinture
Ferdinand Victor Eugène Delacroix
(de 1841 à 1846)
Quintus Horatius Flaccus
Horace
Brutus Lucius Junius
Caius Julius Caesar Octavianus Augustus (Auguste)
Sappho
Virgile