English
Insecula > Georges Clemenceau
Guide de visite : Georges Clemenceau
Georges Clemenceau
Naissance : Mouilleron-en-Pareds - 1841 / Décès : Paris, 1929
Sénateur : Var - France de 1902 à 1920
Membre de l'Académie française : France 1918

Troisième République
Né le 28 septembre à Mouilleron-en-Pareds, Clemenceau passera son enfance en Vendée. Il suivra les traces de son père en poursuivant des études de médecine, à Nantes d'abord, puis à Paris à partir de 1860. Nommé externe en 1861 et 1862, puis interne des hôpitaux de Paris, il obtiendra sa thèse de doctorat en 1865. Il exercera comme médecin jusqu'en 1885.

Cliquer pour agrandir

Biographie   
Clemenceau voyagera, notamment en Amérique et s'intéressera à la politique au cours de cette dernière période. Il sera emprisonné quatre mois à la prison de Mazas en 1863, pour avoir proclamé la République sur la place de la Bastille. Une affaire de duel le conduira derrière les barreaux la Conciergerie pour une durée de deux semaines en 1872.

Clemenceau exprimera ses opinions dans le Temps, la Justice (qu'il fondera en 1880), l'Aurore, la Dépêche, le Bloc, l'Homme libre (qu'il fondera en 1913 et deviendra l'Homme enchaîné au début de la guerre).

Surnommé "le Père la Victoire", il est sera élu par acclamation à l'Académie française le 11 novembre 1918 avec Foch. Il n'ira jamais siéger sous la Coupole et refusera de répondre à Poincaré qui l'avait attaqué en recevant le Maréchal Foch, en renonçant à son discours de réception.

Nommé président de la Conférence de Paris, Clemenceau négociera le traité de Versailles. Partisan du démantèlement de l'empire austro-hongrois, il laissera Lloyd George et Wilson l'emporter sur plusieurs points : la Société des Nations, l'étendue de l'occupation de la Ruhr, le sort des provinces de l'empire ottoman.

Emile Cottin, un anarchiste de 23 ans, tirera dix coups de revolver sur Clemenceau le 19 février 1919. Ce dernier recevra une seule balle dans l'omoplate droite. L'agresseur, condamné à mort, sera gracié.

Battu par Deschanel à l'élection présidentielle de 1920, en raison notamment de son intransigeance et de son anticléricalisme, Clemenceau se retirera de la vie politique. Il voyagera, notamment en Inde et aux Etats-Unis, publiera un essai sur Démosthène en 1926 et deux volumes de réflexion "Au soir de la pensée" l'année suivante.

Il rédigera enfin "Grandeurs et misères d'une victoire", ouvrage dans lequel il défendra son action politique de 1917-1919 contre Poincaré et le Maréchal Foch. Il y évoquera le risque du réarmement allemand en raison de l'abandon des garanties du traité de Versailles et des complaisances de Briand.

Elément(s) en relation   
Musée d'Orsay
Modèle
Georges Clemenceau
Peinture
Edouard Manet
(1879)
En relation avec
Portrait de l'artiste
Peinture
Claude Monet
(1917)

National Museum of Western Art (NMWA) - Tokyo
Modèle
Portrait de Clémenceau
Peinture
Eugène Carrière

Singapour
En relation avec
Clemenceau Bridge
Ouvrages d'art
Anonyme
Lieu(x) en relation