English
Insecula > Martial Raysse
Guide de visite : Martial Raysse
Martial Raysse
Naissance : Vallauris - 1936
Nouveau Réalisme
La "Déclaration constitutive du Nouveau Réalisme", qui proclamera "Nouveau Réalisme nouvelles approches perceptives du réel", sera signée par Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Martial Raysse, Daniel Spoerri, Jean Tinguely, Jacques de la Villéglé et Yves Klein dans l'atelier de ce dernier le 27 octobre 1960, sous les auspices du critique d'art Pierre Restany.

Biographie   
César, Mimmo Rotella, Niki de Saint-Phalle et Gérard Deschamps rejoindront le mouvement en 1961, Christo en 1963. Les protagonistes prendront position pour un art en prise directe avec le réel, opposé au lyrisme de la peinture abstraite de cette époque. Ils préconiseront l'utilisation d'objets existants pour rendre la réalité de notre époque, suivant en cela l'exemple de Duchamp et de ses ready-made. Le mouvement, qui s'exprimera notamment par un art de l'assemblage et de l'accumulation, sera dissous en 1970. Contemporain du Pop art américain, le Nouveau réalisme incarnera avec Fluxus une des multiples tendances avant-gardistes des années 60.

"Martial Raysse a toujours travaillé à Nice, d'où il vient. Son entassement standard, c'est tout Nice. Il constitue la preuve que le Nouveau Réalisme peut prendre emprise sur le réel. C'est l'exemple le plus clair d'un art qui se veut acte de comportement. L'effet est très salutaire par rapport aux peintures-peintures. C'est une proposition d'air pur dans cette Biennale (de Paris) qui accuse une stagnation et une sorte de conformisme d'oeuvres trop rangées..." (Pierre Restany. Arts, 4.10.61)

Fils d'artisans céramistes, Martial Raysse choisira la peinture au détriment de l'écriture avant de réaliser ses premiers assemblages de détritus et d'objets divers présentés dans des boîtes de plexiglas. Il développe ensuite son concept "d'hygiène de la vision" à partir objets neufs en plastique de la nouvelle société consumériste: "J'ai voulu un monde neuf, aseptisé, pur et au niveau des techniques utilisées, de plain-pied avec le monde moderne." Il séjournera aux Etats-Unis, se rapprochera du Pop art. L''image sensuelle et artificielle de la femme deviendra la figure principale de ses "Tableaux-Objets" aux couleurs acidulées.

Raysse introduira ensuite le néon dans ses toiles. "J'ai découvert le néon. C'est la couleur vivante, une couleur par delà la couleur ". L'artiste adoptera une démarche de réduction des moyens plastiques et de simplification de la représentation à la fin des années 60. Il fera usage de toutes les techniques de production des images, notamment la photographie et la sérigraphie. La représentation des formes sera progressivement simplifiée à des silhouettes découpées dans du carton, du papier, du tissu pour donner naissance à des "Formes en liberté" proches de l'Art pauvre.

Raysse se tournera vers le cinéma et la vidéo avant d'opérer un retour à des formes d'expression plus traditionnelles dans les années 1970-1980. Il vit et travaille à Issigeac.

Ami de Yves Klein, Jacques Mahé de La Villeglé (Villeglé), Daniel Spoerri, François Dufrêne, Jean Tinguely, Gérard Deschamps, Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle (Niki Saint Phalle) et César Baldaccini (César)
Réalisation(s)   
Auteuil-Passy-Foch
Artiste
Le Jaune - Le Triangle
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Le Rouge - Le Carré
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Le Bleu - Le Cercle
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Un
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Trois
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
La Liberté
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
L'Egalité
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
La Fraternité
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
L'Espoir
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Le Travail
Mosaïque
Martial Raysse
(1992)
Sol et colombe
Sculpture
Martial Raysse
(1992)

Centre Pompidou
Artiste
Made in Japan - La grande odalisque
Panoramas
Martial Raysse
(1964)
Les deux poètes
Peinture
Martial Raysse
(1991)
Portrait de Madame V.d.K.
Peinture
Martial Raysse
(vers 1962)
Tableau métallique : portrait à géométrie convexe
Peinture
Martial Raysse
(1964)
Soudain l'été dernier
Sculpture
Martial Raysse
(1963)
Identité, maintenant vous êtes un Martial Raysse
Sculpture
Martial Raysse
(1967)

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Artiste
L'Oiseau du Paradis
Sculpture
Martial Raysse
(de 1959 à 1960)
Lieu(x) en relation    

Martial Raysse

Yves Klein
Jacques Mahé de La Villeglé (Villeglé)
Daniel Spoerri
François Dufrêne
Jean Tinguely
Gérard Deschamps
Catherine Marie-Agnès Fal de Saint Phalle (Niki Saint Phalle)
César Baldaccini (César)