S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Insecula > Max Ernst
Guide de visite : Max Ernst
Max Ernst
Naissance : Brühl - 1891 / Décès : Paris, 1976
Max Ernst étudiera la philosophie à l'université de Bonn en 1909, avant de consacrer sa vie à l'art. Il rencontrera Guillaume Apollinaire et Robert Delaunay en 1913, et s'installera à Montparnasse.

Biographie   
Il épousera l'historienne d'art Luise Straus en 1918, qu'il quittera rapidement. Il rendra visite à Paul Klee l'année suivante, et crée ses premières peintures, impressions à la main et collages. Il expérimente différents supports et matériaux. Soldat dans l'armée allemande au cours de la Première Guerre mondiale, il fondera après le conflit le groupe dada de Cologne avec Jean Arp et l'activiste social Alfred Grunwald, puis retournera dans le quartier de Montparnasse en 1922.

Il inventera le frottage en 1925, en laissant courir une mine de crayon à papier sur une feuille posée sur une surface quelconque. Cette technique, qui donnera naissance à des figures plus ou moins imaginaires, s'apparente à l'écriture automatique des écrivains surréalistes qu'il côtoyait comme Paul Eluard et André Breton.

L'année suivante, Max Ernst collaborera avec Joan Miro et élaborera la nouvelle technique du grattage. Il contribuera à la naissance du mouvement surréaliste, qu'il quittera en partie à cause de Breton qui voulait écarter l'ami de Ernst, le poète Eluard.

En 1934, Max Ernst commencera à sculpter et fréquentera Alberto Giacometti. L'héritière américaine Peggy Guggenheim achètera de nombreuses oeuvres de Max Ernst en 1938, destinées à son nouveau musée de Londres.

Arrêté dès le début de la Seconde Guerre mondiale, comme étranger ennemi, Max Ernst quittera la France en compagnie de Peggy Guggenheim, avec l'aide du journaliste américain Varian Fry. Max et Peggy, installés à New York en 1941, se marieront l'année suivante. Le peintre, de nouveau divorcé, épousera Dorothea Tanning à Beverly Hills, en Californie, en octobre 1946, lors d'une double cérémonie avec Man Ray et Juliet Bowser.

Il s'installera à Sedona, en Arizona, rédigera le traité "Beyond Painting", puis entreprendra un voyage à travers l'Europe en 1950. Nommé satrape du Collège de "Pataphysique" en 1952, Max Ernst s'installera définitivement à Paris. Il gagnera les biennales de Venise l'année suivante.

En 1963, il déménagera avec sa femme dans une petite ville du sud de la France, à Seillans, où il continue à travailler. Il crée les décors d'un théâtre et une fontaine dans la ville d'Amboise. En 1975, une rétrospective a lieu au Musée Solomon R. Guggenheim à New York et les Galeries Nationales du Grand Palais de Paris publie un catalogue complet de ses oeuvres.

Max Ernst, qui décédera le 1er avril 1976 à Paris, est enterré au cimetière du Père Lachaise.

Quelques oeuvres :
Éléphant Célèbes, 1921
Oedipe Roi, 1922
Le Rendez-vous des amis, 1922
La belle jardinière, 1924
La femme aux 100 têtes, roman-collages, 1929
Une semaine de bonté, roman-collages, 1934
Le jardin gobe-avions, 1935
La ville entière, 1936
L'ange de foyer, 1937
L'Europe après la pluie, 1942
Le roi joue avec la reine, sculpture, 1944
Le Capricorne, sculpture, 1948
Après moi le sommeil, sculpture, 1958
Retour de la belle jardinière, 1967

Source Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Max_Ernst
Texte soumis à la licence GNU : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html

Ami de Joan Miró, Robert Delaunay, Wilhelm Albert Vladimir Apollinaris de Waz-Kostrowitcky (Guillaume Apollinaire), Alberto Giacometti et Paul Klee
Réalisation(s)   
Lieu(x) en relation    

Max Ernst

Joan Miró
Robert Delaunay
Wilhelm Albert Vladimir Apollinaris de Waz-Kostrowitcky (Guillaume Apollinaire)
Alberto Giacometti
Paul Klee