S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Insecula > Bouddha
Guide de visite : Bouddha
Bouddha
Naissance : 624 avant J.C. / Décès : 544 avant J.C.
Fils de Mayadevi


Le Bouddha a dit : "Croire au Bouddha est dangereux. Au lieu de se contenter de croire en quelque chose, les gens doivent utiliser leur esprit pour essayer de découvrir leur propre nature véritable".

Cliquer pour agrandir

Biographie   
Le Bouddha, personnage dont l'historicité n'est pas mise en doute, est un chef spirituel du VIème siècle avant notre ère qui aurait vécu environ quatre-vingt ans. La tradition pali la plus ancienne considère que les dates de sa naissance et de sa mort sont respectivement de 624 et 544 avant Jésus-Christ.

Les récits de la vie du Bouddha, perpétués par la tradition orale, ne seront rédigés que quelques centaines d'années après sa mort. Les écritures bouddhistes mélangent métaphysique et légendes concernant la vie du Bouddha. Certains épisodes, tel celui où il apaise un éléphant furieux que son cousin Devadatta aurait lâché sur lui pour le tuer et le remplacer à la tête de la communauté des moines, peuvent être acceptables pour le lecteur matérialiste, d'autres, tels ses conversations avec les dieux ou sa téléportation instantanée au Sri Lanka, ne les sont pas.

Dépouillée de ses aspects métaphysiques ou magiques, sa vie pourrait se résumer ainsi :

Mayadevi, épouse de Suddhodana, modeste souverain du petit royaume de Kosala constitué par une confédération des tribus Sakyas, sera prise de douleurs à la fin de sa grossesse, alors qu'elle rendait visite à sa mère, à Lumbini, petit village du Népal, au VIème siècle avant Jésus-Christ. Elle s'allongera sous un arbre et accouchera d'un garçon du nom de Siddhârta Gautama (en pali Siddhattha Gotama).

La légende du récit de sa naissance indique qu'il serait né dans un bois sacré non loin, à Lumbini, au Népal, pendant un déplacement de sa mère auprès de ses parents. Cette dernière, dont le nom signifie "illusion", aurait conçu Siddhârta en songe, pénétrée au sein par un éléphant blanc à six défenses. Elle aurait accouché sur la route qui la conduisait chez ses parents, debout et accrochée à une branche d'arbre, tandis que les divinités brahmaniques faisaient pleuvoir des pétales de fleurs sur elle. Sitôt né, l'enfant se serait mis debout et aurait "pris possession" de l'Univers en se tournant vers les points cardinaux, puis aurait fait sept pas vers le nord.

Le titre de Bouddha (en sanskrit buddha = éveillé) lui sera accordé plus tard par ses disciples. Il est également connu comme le Tathagata, "celui qui est venu ainsi" prêcher la bonne Loi (ou dharma, en pali dhamma).

Ce dernier, qui apprendra les lettres, les sciences, les langues, sera initié à la philosophie hindoue par un brahmane. Un officier lui apprendra à monter à cheval, à tirer à l'arc, à combattre avec la lance, le sabre et l'épée. Les soirées seront consacrées à la musique et, parfois, à la danse.

La légende raconte que son père fera venir les huit voyants les plus célèbres des quatre coins de son royaume. Les sept premiers prédiront un avenir brillant au jeune homme qui devait succéder à son père, le dernier qu'il quittera le royaume. Le roi fera enfermé ce dernier.

Le prince tombera amoureux et épousera Yashodara à l'âge de vingt ans, sa cousine germaine et fille d'un seigneur du voisinage. Les nouveaux époux emménageront dans trois petits palais : un de bois de cèdre pour l'hiver, un de marbre pour l'été et un de briques pour la saison des pluies. Ils donneront naissance à un garçon, dix ans plus tard, qui sera nommé Rahula. Toutes les traditions concordent sur le fait qu'il est contemporain des deux rois du Magadha, Bimbisara et son fils.

Siddhârta, qui s'ennuie, entreprend souvent de longues promenades. Il rencontrera successivement - un vieillard qui marche avec peine, - un pestiféré couvert de bubons purulents, - une famille en larmes qui transporte le cadavre d'un des siens vers le bûcher, - un biksou, un moine mendiant qui, un bol à la main, quête sa nourriture, sans cesser de garder les yeux baissés.

Le prince comprendra alors que, si sa condition le met à l'abri du besoin, rien ne le protègera jamais de la vieillesse, de la maladie et de la mort. Il s'éveillera une nuit en sursaut, et demandera à son serviteur, Chandaka, de harnacher son cheval. Les deux hommes galoperont jusqu'à un bois proche du palais. Siddhârta, qui abandonnera à son serviteur son manteau, ses bijoux et son cheval, lui demandera de saluer son père, sa femme et sa belle-mère et de leur dire qu'il les quittait pour étudier la voie du salut. Le prince abandonnera ses vêtements de soie qu'il échangera avec la tenue d'un pauvre chasseur.

Bouddha entreprendra une vie d'ascèse et se consacrera à des pratiques méditatives austères. Six ans plus tard, alors qu'il se trouve dans le village de Bodh-Gayâ, il abandonnera ces pratiques qui ne l'ont pas mené à une plus grande compréhension du monde, et acceptera des mains d'une jeune fille du village, Sujata, un bol de riz au lait, mettant ainsi fin à ses mortifications. Il se concentrera dès lors sur la méditation et la voie moyenne, celle qui consiste à nier les excès, en refusant le laxisme comme l'austérité excessive. Les cinq disciples qui le suivaient l'abandonneront, jugeant cette décision comme une trahison de sa part.

Siddhârta Gautama prendra alors place sous un pippal (Ficus religiosa) et fera le voeu de ne pas bouger avant d'avoir atteint la Vérité. Plusieurs légendes racontent comment Mâra, démon de la mort, effrayé du pouvoir que le Bouddha allait obtenir contre lui en délivrant les hommes de la peur de mourir, tentera de le sortir de sa méditation en lançant contre lui des hordes de démons effrayants et ses filles séductrices. C'est dans la posture de prise de la terre à témoin de ses mérites passés que Bouddha accèdera à l'éveil. Il affirmera être parvenu à la compréhension totale de la nature et des causes de la souffrance humaine et des étapes nécessaires à son élimination. Cet illumination, possible pour tous les êtres, s'appelle la bodhi.

Le Bouddha insistera sur le fait qu'il n'était ni un dieu, ni le messager d'un dieu et que l'illumination n'était pas le résultat d'un processus ou d'un agent surnaturel, mais plutôt le résultat d'une attention particulière à la nature de l'esprit humain, qui pouvait être découverte par n'importe qui.

Bouddha voyagera, durant les quarante-cinq dernières années de sa vie, dans la région du Gange et de ses affluents. Il enseignera sa pratique en matière de méditation et fondera la communauté des moines et des nonnes bouddhistes (le sangha) pour perpétuer ses enseignements après sa disparition.

Bouddha, sentant sa mort venir, demandera à son disciple à Ananda de lui préparer un lit entre deux arbres sala (Shorea robusta). Il décédera ainsi à Kusinara (Kusinagar en Inde, dans l'actuel Uttar Pradesh) à l'âge de quatre-vingt ans. Le forgeron Chunda lui offrira son dernier repas, un sūkaramaddavam. La traduction correcte de ce terme est inconnue. Sukara signifie porc et maddavam quelque chose comme délice. Ce repas pourrait être à l'origine de sa mort. Le végétarisme est un idéal pour les bouddhistes. Les moines et les nonnes sont encouragés à accepter toutes les offres de nourriture qui leur sont faites, à moins qu'ils ne suspectent qu'un animal a été spécialement tué pour les alimenter.

Les derniers mots du Bouddha seront : "L'impermanence est la loi universelle. Travaillez à votre propre salut".

Les écritures bouddhistes qui évoquent la vie et le caractère de Bouddha, parlent de

- son éducation achevée et sa formation dans les domaines appropriés à un guerrier aristocrate, tels que les arts martiaux, la gestion des domaines agricoles, et la littérature, mais également une compréhension profonde des idées religieuses et philosophiques de sa culture et de son temps. Siddhârta Gautama était un homme sportif, compétent en arts martiaux tels que la lutte et le tir à l'arc, qui pouvait parcourir des kilomètres et camper dans la nature sauvage.
- son enseignant idéal, qui trouve toujours la métaphore appropriée, et qui adapte à la perfection son message à son auditoire, quel qu'il soit.
- son courage et sa sérénité en toutes circonstances, aussi bien lors d'une discussion religieuse, que face à un prince parricide, ou à un meurtrier. Il fait cependant preuve d'exaspération lorsque des moines déforment ses enseignements ;
- sa modération dans tous les appétits corporels. Il connaîtra le célibat de l'âge de vingt-neuf ans jusqu'à sa mort. Il sera également indifférent à la faim et aux rigueurs du climat.

Lorsque la contre-réforme hindouiste parviendra à éliminer le bouddhisme de la terre indienne, vers le XIIème siècle, les brahmanes parachèveront la reprise en main en faisant du Bouddha le dixième avatar de Vishnou.

Egalement appelé Bouddha Sakyamuni, Bouddha Vajradhara et Dipankara
En relation avec Bodhisattva Maitreya, Bodhisattva Avalokitésvara, Bouddha Amitâbha, Bouddha Aksobhya, Amitâyus, Bouddha Amogasiddhi, Bouddha Vairocana, Usnisavijaya (Gtsug-tor-rnam-par rgyal-ma), Mahasiddha Saraha, Xuanzang, Bodhisattva Vajrasattva, Bouddha Bhaishajyaguru, Padmapani, Bouddha Pratyeka, Bodhisattva Samantabhadra, Bodhisattva Mahasthamprapta, Jina Padmajyotis, Jina Bhadrashri et Jina Prabhasashri
Réalisation(s)   
Drepung
Artiste
Bouddha
Objet de culte
Anonyme, Bouddha

Grottes de Yungang
Artiste
Ornements
Sculpture
Anonyme, Bouddha
(de 470 à 493)

Luang Prabang
Artiste
Autel du Vat Pa Huak
Sculpture
Anonyme, Bouddha
Elément(s) en relation   
Angkor Vat
Modèle
Galerie latérale
Architecture intérieure
Anonyme
(approx. de 1112 à 1145)
Bouddha debout
Sculpture
Anonyme
Bouddha debout
Sculpture
Anonyme
Bouddhas
Sculpture
Anonyme

Ayutthaya
Modèle
Wihan
Edifice religieux
Anonyme
Bouddha assis
Sculpture
Anonyme
Statues de Bouddha assis
Sculpture
Anonyme
Tête de Bouddha prisonnière des racines d'un arbre de Bouddha
Sculpture
Anonyme
Autel du Phrachao Phananchoeng
Edifice religieux
Anonyme
Autel
Edifice religieux
Anonyme
Autel
Edifice religieux
Anonyme
Autel
Edifice religieux
Anonyme
Phrachao Phananchoeng (Luangpho To)
Sculpture
Anonyme
(1325)
Sara Din
Edifice religieux
Anonyme
Grand Chedi Chaya Mongkhol
Edifice religieux
Anonyme
(1592)
Hall Ubosatha
Edifice religieux
Anonyme
(de 1357 à 1979)
Bouddha allongé
Sculpture
Anonyme
Statues colossales de Bouddha assis entourant l'escalier du Grand Chedi
Sculpture
Anonyme
Statues de Bouddha assis autour du Grand Chedi
Sculpture
Anonyme
Statue de Bouddha assis placée dans le Grand Chedi
Sculpture
Anonyme
Phra Mongkhon Bophit
Sculpture
Anonyme
Têtes de Bouddha
Sculpture
Anonyme
Statues de Bouddha assis
Sculpture
Anonyme
En relation avec
Prangs du Wat Mahathat
Edifice religieux
Anonyme
Chedis du Wat Mahathat
Edifice religieux
Anonyme
Chedis entourant le Grand Chedi Chaya Mongkhol
Edifice religieux
Anonyme
Evénement
Statues blanches de Bouddha assis placées à coté du Grand Chedi
Sciences et découvertes
Anonyme

Bagan (Pagan)
Modèle
Niches renfermant des figures de Bouddha
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré debout dans la position de l'enseignement des quatre vérités
Sculpture
Anonyme
(1090)
Bouddha doré debout dans la position de mise en mouvement de la roue de la loi
Sculpture
Anonyme
(1090)
Bouddha doré debout dans la position de visite
Sculpture
Anonyme
(1090)
Bouddha doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Ronde de Bouddha
Sculpture
Anonyme
Bouddha assis
Sculpture
Anonyme
Siddhârta Gautama doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Siddhârta Gautama doré et peint assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Siddhârta Gautama doré et peint assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha monumental allongé dans la position parinibbana
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha peint assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha peint assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Arbre Bodhi
Accessoire d'architecture
Anonyme
Jâtaka
Peinture
Anonyme
Jâtaka
Peinture
Anonyme
Bouddha doré dans la position allongée
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha peint assis dans la position de la prise de la terre à témoin
Sculpture
Anonyme
Bouddha doré debout
Sculpture
Anonyme
Voir tous les éléments (536)
Lieu(x) en relation    

Bouddha

Bouddha Sakyamuni
Bouddha Vajradhara
Dipankara
Bodhisattva Maitreya
Bodhisattva Avalokitésvara
Bouddha Amitâbha
Bouddha Aksobhya
Amitâyus
Bouddha Amogasiddhi
Bouddha Vairocana
Usnisavijaya (Gtsug-tor-rnam-par rgyal-ma)
Mahasiddha Saraha
Xuanzang
Bodhisattva Vajrasattva
Bouddha Bhaishajyaguru
Padmapani
Bouddha Pratyeka
Bodhisattva Samantabhadra
Bodhisattva Mahasthamprapta
Jina Padmajyotis
Jina Bhadrashri
Jina Prabhasashri