S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Insecula > Forums > Forum sur l'art > L'art au 18ème siècle
Forum sur l'artCréer un compte | S'enregistrer
Forums : Art | Architecture | Voyages | Expositions | Libre | A propos

L'art au 18ème siècle
Auteur : lorris - Date de création : 26 décembre 2004 à 23:00


Revenir à la liste des sujets Aller en bas de page

Nouveau message
Page suivante | 1
lorris


Statut : Internaute
Membre depuis 3496 jours


Modifié le 26 Déc 2004 à 24:00 

Bonjour,
Je dois faire un exposé pour l'histoire et aurez besoin de quelques informations sur les différents artistes du 18ème siècle et sur l'évolution de l'art au 18ème siècle.

Si vous avez des informations la-dessus n'hésitez point à me les faire parvenir ceci pourrait m'aider.

Merci d'avance

Lorris

Répondre au message

lorris


Statut : Internaute
Membre depuis 3496 jours


Modifié le 26 Déc 2004 à 24:00 

Bonjour,
Je dois faire un exposé pour l'histoire et aurez besoin de quelques informations sur les différents artistes du 18ème siècle et sur l'évolution de l'art au 18ème siècle.

Si vous avez des informations la-dessus n'hésitez point à me les faire parvenir ceci pourrait m'aider.

Merci d'avance

Lorris

Répondre au message

lorris


Statut : Internaute
Membre depuis 3496 jours


Modifié le 26 Déc 2004 à 24:00 

Bonjour,
Je dois faire un exposé pour l'histoire et aurez besoin de quelques informations sur les différents artistes du 18ème siècle et sur l'évolution de l'art au 18ème siècle.

Si vous avez des informations la-dessus n'hésitez point à me les faire parvenir ceci pourrait m'aider.

Merci d'avance

Lorris

Répondre au message

lorris


Statut : Internaute
Membre depuis 3496 jours


Modifié le 26 Déc 2004 à 24:00 

Bonjour,
Je dois faire un exposé pour l'histoire et aurez besoin de quelques informations sur les différents artistes du 18ème siècle et sur l'évolution de l'art au 18ème siècle.

Si vous avez des informations la-dessus n'hésitez point à me les faire parvenir ceci pourrait m'aider.

Merci d'avance

Lorris

Répondre au message

Malena


Statut : Internaute
Membre depuis 3037 jours


Posté le 30 Mar 2006 à 15:00 
bonjour, nous faisons un IDD sur les arts au 18° siècle. Nous aimerions avoir des informations pouvant nous aider.En espérant votre réponse, merci d'avance.


A bientôt

Répondre au message

Malena


Statut : Internaute
Membre depuis 3037 jours


Posté le 30 Mar 2006 à 15:00 
bonjour, nous faisons un IDD sur les arts au 18° siècle. Nous aimerions avoir des informations pouvant nous aider.En espérant votre réponse, merci d'avance.


A bientôt

Répondre au message

Malena


Statut : Internaute
Membre depuis 3037 jours


Posté le 30 Mar 2006 à 15:00 
bonjour, nous faisons un IDD sur les arts au 18° siècle. Nous aimerions avoir des informations pouvant nous aider.En espérant votre réponse, merci d'avance.


A bientôt

Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 31 Mar 2006 à 45:00 
En réponse à Malena (msg du 30 Mar 2006 à 16:15 : Voir le message)

"La peinture européenne au XVIIIème siècle
Le rococo et le néo- classicisme

Avec le rococo, le haut style baroque trouve le chemin de l'aisance et de l'enjouement. Le sentiment et l'émotion l'emportent sur la raison. Mais les fêtes galantes et les jeux pastoraux, l'élégance raffinée et l'idylle amoureuse ne sont souvent que mises en scène théatrales et rêves d'élégiaques sérénité cachant la conscience du paradis perdu.
Les centres de la peinture rococo sont Paris, Venise et Londres. A Paris dominent les scènes galantes de Watteau, de Boucher, et de Fragonard, ou les natures mortes et les scènes de genre délicates de Chardin.
Dans la ville lagunaire, ce sont les "vedute" et les grandes fêtes de Canaletto et de Guardi à coté des plafonds baignés de lumière du génial Tiepolo. La très sociable ville de Londres célèbre les grands portraitistes que sont Hogarth, Gainsborough ezt Reynolds, tandis que l'Allemagne du sud et l'Autriche voient se lever un ciel de piété joyeuse avec des peintres comme Asam, Zimmermann, Troger et Maulbertsch.
En opposition avec le rococo, on trouve le néo classicisme austère et froid d'un David, tandis que dans l'oeuvre de Goya, qui dévoile sans ménagement les abîmes de l'existence humaine, une nouvelle époque s'amorce déjà. "
Source : "Les maitres de la peinture occidentale", sous la direction de Ingo F. Walther.


" La splendeur du XIIIème siècle
Le XVIIIe siècle, pour le résumer d'un trait, semble tout entiertenir dans les Lumières. Quand bien même il ne s'agirait pas d'une reflexion philosophique particulière ou d'une prise de conscience idéologique, la foi dans le pouvoir de la Raison et dans l'importance de la recherche scientifique est reflétée pas toutes les activités culturelles et intellectuelles du temps."
Source : "Encyclopédie de l'art" France loisirs


L'art du XVIIIeme est donc en réalité très très riches, et ce dans tous les domaines : architecture (Piranesi, Juvarra...), urbanisme (Fischer von Erlach, Prandtauer...), la sculpture (ceux de l'école de Viggiu, Serpotta, Carlone...), les jardins, les intérieurs, la décoration, les tapisseries, le mobilier, les fresques....

Le mieux serait donc de se documenter dans une bibliothèque qui ne manquera surement pas d'infos dans ce domaine, non?


Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 31 Mar 2006 à 45:00 
En réponse à Malena (msg du 30 Mar 2006 à 16:15 : Voir le message)

"La peinture européenne au XVIIIème siècle
Le rococo et le néo- classicisme

Avec le rococo, le haut style baroque trouve le chemin de l'aisance et de l'enjouement. Le sentiment et l'émotion l'emportent sur la raison. Mais les fêtes galantes et les jeux pastoraux, l'élégance raffinée et l'idylle amoureuse ne sont souvent que mises en scène théatrales et rêves d'élégiaques sérénité cachant la conscience du paradis perdu.
Les centres de la peinture rococo sont Paris, Venise et Londres. A Paris dominent les scènes galantes de Watteau, de Boucher, et de Fragonard, ou les natures mortes et les scènes de genre délicates de Chardin.
Dans la ville lagunaire, ce sont les "vedute" et les grandes fêtes de Canaletto et de Guardi à coté des plafonds baignés de lumière du génial Tiepolo. La très sociable ville de Londres célèbre les grands portraitistes que sont Hogarth, Gainsborough ezt Reynolds, tandis que l'Allemagne du sud et l'Autriche voient se lever un ciel de piété joyeuse avec des peintres comme Asam, Zimmermann, Troger et Maulbertsch.
En opposition avec le rococo, on trouve le néo classicisme austère et froid d'un David, tandis que dans l'oeuvre de Goya, qui dévoile sans ménagement les abîmes de l'existence humaine, une nouvelle époque s'amorce déjà. "
Source : "Les maitres de la peinture occidentale", sous la direction de Ingo F. Walther.


" La splendeur du XIIIème siècle
Le XVIIIe siècle, pour le résumer d'un trait, semble tout entiertenir dans les Lumières. Quand bien même il ne s'agirait pas d'une reflexion philosophique particulière ou d'une prise de conscience idéologique, la foi dans le pouvoir de la Raison et dans l'importance de la recherche scientifique est reflétée pas toutes les activités culturelles et intellectuelles du temps."
Source : "Encyclopédie de l'art" France loisirs


L'art du XVIIIeme est donc en réalité très très riches, et ce dans tous les domaines : architecture (Piranesi, Juvarra...), urbanisme (Fischer von Erlach, Prandtauer...), la sculpture (ceux de l'école de Viggiu, Serpotta, Carlone...), les jardins, les intérieurs, la décoration, les tapisseries, le mobilier, les fresques....

Le mieux serait donc de se documenter dans une bibliothèque qui ne manquera surement pas d'infos dans ce domaine, non?


Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 31 Mar 2006 à 45:00 
En réponse à Malena (msg du 30 Mar 2006 à 16:15 : Voir le message)

"La peinture européenne au XVIIIème siècle
Le rococo et le néo- classicisme

Avec le rococo, le haut style baroque trouve le chemin de l'aisance et de l'enjouement. Le sentiment et l'émotion l'emportent sur la raison. Mais les fêtes galantes et les jeux pastoraux, l'élégance raffinée et l'idylle amoureuse ne sont souvent que mises en scène théatrales et rêves d'élégiaques sérénité cachant la conscience du paradis perdu.
Les centres de la peinture rococo sont Paris, Venise et Londres. A Paris dominent les scènes galantes de Watteau, de Boucher, et de Fragonard, ou les natures mortes et les scènes de genre délicates de Chardin.
Dans la ville lagunaire, ce sont les "vedute" et les grandes fêtes de Canaletto et de Guardi à coté des plafonds baignés de lumière du génial Tiepolo. La très sociable ville de Londres célèbre les grands portraitistes que sont Hogarth, Gainsborough ezt Reynolds, tandis que l'Allemagne du sud et l'Autriche voient se lever un ciel de piété joyeuse avec des peintres comme Asam, Zimmermann, Troger et Maulbertsch.
En opposition avec le rococo, on trouve le néo classicisme austère et froid d'un David, tandis que dans l'oeuvre de Goya, qui dévoile sans ménagement les abîmes de l'existence humaine, une nouvelle époque s'amorce déjà. "
Source : "Les maitres de la peinture occidentale", sous la direction de Ingo F. Walther.


" La splendeur du XIIIème siècle
Le XVIIIe siècle, pour le résumer d'un trait, semble tout entiertenir dans les Lumières. Quand bien même il ne s'agirait pas d'une reflexion philosophique particulière ou d'une prise de conscience idéologique, la foi dans le pouvoir de la Raison et dans l'importance de la recherche scientifique est reflétée pas toutes les activités culturelles et intellectuelles du temps."
Source : "Encyclopédie de l'art" France loisirs


L'art du XVIIIeme est donc en réalité très très riches, et ce dans tous les domaines : architecture (Piranesi, Juvarra...), urbanisme (Fischer von Erlach, Prandtauer...), la sculpture (ceux de l'école de Viggiu, Serpotta, Carlone...), les jardins, les intérieurs, la décoration, les tapisseries, le mobilier, les fresques....

Le mieux serait donc de se documenter dans une bibliothèque qui ne manquera surement pas d'infos dans ce domaine, non?


Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 31 Mar 2006 à 45:00 
En réponse à Malena (msg du 30 Mar 2006 à 16:15 : Voir le message)

"La peinture européenne au XVIIIème siècle
Le rococo et le néo- classicisme

Avec le rococo, le haut style baroque trouve le chemin de l'aisance et de l'enjouement. Le sentiment et l'émotion l'emportent sur la raison. Mais les fêtes galantes et les jeux pastoraux, l'élégance raffinée et l'idylle amoureuse ne sont souvent que mises en scène théatrales et rêves d'élégiaques sérénité cachant la conscience du paradis perdu.
Les centres de la peinture rococo sont Paris, Venise et Londres. A Paris dominent les scènes galantes de Watteau, de Boucher, et de Fragonard, ou les natures mortes et les scènes de genre délicates de Chardin.
Dans la ville lagunaire, ce sont les "vedute" et les grandes fêtes de Canaletto et de Guardi à coté des plafonds baignés de lumière du génial Tiepolo. La très sociable ville de Londres célèbre les grands portraitistes que sont Hogarth, Gainsborough ezt Reynolds, tandis que l'Allemagne du sud et l'Autriche voient se lever un ciel de piété joyeuse avec des peintres comme Asam, Zimmermann, Troger et Maulbertsch.
En opposition avec le rococo, on trouve le néo classicisme austère et froid d'un David, tandis que dans l'oeuvre de Goya, qui dévoile sans ménagement les abîmes de l'existence humaine, une nouvelle époque s'amorce déjà. "
Source : "Les maitres de la peinture occidentale", sous la direction de Ingo F. Walther.


" La splendeur du XIIIème siècle
Le XVIIIe siècle, pour le résumer d'un trait, semble tout entiertenir dans les Lumières. Quand bien même il ne s'agirait pas d'une reflexion philosophique particulière ou d'une prise de conscience idéologique, la foi dans le pouvoir de la Raison et dans l'importance de la recherche scientifique est reflétée pas toutes les activités culturelles et intellectuelles du temps."
Source : "Encyclopédie de l'art" France loisirs


L'art du XVIIIeme est donc en réalité très très riches, et ce dans tous les domaines : architecture (Piranesi, Juvarra...), urbanisme (Fischer von Erlach, Prandtauer...), la sculpture (ceux de l'école de Viggiu, Serpotta, Carlone...), les jardins, les intérieurs, la décoration, les tapisseries, le mobilier, les fresques....

Le mieux serait donc de se documenter dans une bibliothèque qui ne manquera surement pas d'infos dans ce domaine, non?


Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 6 Nov 2007 à 33:00 
Bjr j'aimerais savoir quel sont les style de peinture au 18-19 eme siecle merci d'avance

Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 6 Nov 2007 à 33:00 
Bjr j'aimerais savoir quel sont les style de peinture au 18-19 eme siecle merci d'avance

Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 6 Nov 2007 à 33:00 
Bjr j'aimerais savoir quel sont les style de peinture au 18-19 eme siecle merci d'avance

Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 10 Nov 2007 à 48:00 
En réponse à lea42 (msg du 6 Nov 2007 à 16:33 : Voir le message)

Google est ton ami...N'hésites pas à faire appel à lui !

Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 10 Nov 2007 à 48:00 
En réponse à lea42 (msg du 6 Nov 2007 à 16:33 : Voir le message)

Google est ton ami...N'hésites pas à faire appel à lui !

Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 10 Nov 2007 à 48:00 
En réponse à lea42 (msg du 6 Nov 2007 à 16:33 : Voir le message)

Google est ton ami...N'hésites pas à faire appel à lui !

Répondre au message

saranghee


Statut : Internaute
Membre depuis 3114 jours


Posté le 10 Nov 2007 à 48:00 
En réponse à lea42 (msg du 6 Nov 2007 à 16:33 : Voir le message)

Google est ton ami...N'hésites pas à faire appel à lui !

Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 40:00 
En réponse à saranghee (msg du 10 Nov 2007 à 10:48 : Voir le message)

mais j'ai deja cherché sur google et je ne trouve rien donc si vous avez un site ou quelque chose c'est avec plaisir

Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 40:00 
En réponse à saranghee (msg du 10 Nov 2007 à 10:48 : Voir le message)

mais j'ai deja cherché sur google et je ne trouve rien donc si vous avez un site ou quelque chose c'est avec plaisir

Répondre au message

lea42


Statut : Internaute
Membre depuis 2451 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 40:00 
En réponse à saranghee (msg du 10 Nov 2007 à 10:48 : Voir le message)

mais j'ai deja cherché sur google et je ne trouve rien donc si vous avez un site ou quelque chose c'est avec plaisir

Répondre au message

aken


Statut : Internaute
Membre depuis 2777 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 34:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

Au 18e (c'est relativement simple) tu as principalement le Baroque (Cortone), le Rococo (Boucher), puis vers la fin du 18e le début du néo-classicisme (David) et le début du Romantisme (Delacroix).

Avec le 19e cela se complique beaucoup, on compte peut être une trentaine de mouvements dont le célèbre mouvement impressionnisme et néo-impressionisme, le Macchiaioli, le Naturalisme, les Préraphaélites, le Japonisme, les Naïfs, les Nazaréens, l'Académisme et bien d'autres.

Quant au 20e il se compose peut être d'une centaine de mouvements reconnus.


Répondre au message

aken


Statut : Internaute
Membre depuis 2777 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 34:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

Au 18e (c'est relativement simple) tu as principalement le Baroque (Cortone), le Rococo (Boucher), puis vers la fin du 18e le début du néo-classicisme (David) et le début du Romantisme (Delacroix).

Avec le 19e cela se complique beaucoup, on compte peut être une trentaine de mouvements dont le célèbre mouvement impressionnisme et néo-impressionisme, le Macchiaioli, le Naturalisme, les Préraphaélites, le Japonisme, les Naïfs, les Nazaréens, l'Académisme et bien d'autres.

Quant au 20e il se compose peut être d'une centaine de mouvements reconnus.


Répondre au message

aken


Statut : Internaute
Membre depuis 2777 jours


Posté le 12 Nov 2007 à 34:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

Au 18e (c'est relativement simple) tu as principalement le Baroque (Cortone), le Rococo (Boucher), puis vers la fin du 18e le début du néo-classicisme (David) et le début du Romantisme (Delacroix).

Avec le 19e cela se complique beaucoup, on compte peut être une trentaine de mouvements dont le célèbre mouvement impressionnisme et néo-impressionisme, le Macchiaioli, le Naturalisme, les Préraphaélites, le Japonisme, les Naïfs, les Nazaréens, l'Académisme et bien d'autres.

Quant au 20e il se compose peut être d'une centaine de mouvements reconnus.


Répondre au message

meumeu


Statut : Internaute
Membre depuis 2816 jours


Posté le 16 Nov 2007 à 19:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

je complèterais le message de Saranghee en disant que wikipedia est aussi ton meilleur ami!

Répondre au message

meumeu


Statut : Internaute
Membre depuis 2816 jours


Posté le 16 Nov 2007 à 19:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

je complèterais le message de Saranghee en disant que wikipedia est aussi ton meilleur ami!

Répondre au message

meumeu


Statut : Internaute
Membre depuis 2816 jours


Posté le 16 Nov 2007 à 19:00 
En réponse à lea42 (msg du 12 Nov 2007 à 19:40 : Voir le message)

je complèterais le message de Saranghee en disant que wikipedia est aussi ton meilleur ami!

Répondre au message

 
Revenir à la liste des sujets Aller en bas de page
Page suivante | 1
Nouveau message