English
Egypte > Louxor > Temple de Louxor
Temple de Louxor


Temple de Louxor

Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1979

Louxor (Egypte)

   Temple de Louxor : Visite virtuelle   7 sections et 77 éléments
Temple de Louxor : Antiquités égyptiennes (6)


Dromos (31)

XVIIIème dynastie - XIVème siècle avant J.C.
Le temple de Louxor, dédié à la tirade des divinités de Thèbes Amon, Mout et Khonsou, était relié au premier pylône du Grand temple d'Amon à Karnak par un dromos rectiligne de 2.5 kilomètres bordé de plus de 700 sphinx qui traversait la ville. Il en subsiste les deux extrémités, ainsi qu'un tronçon mis à jour au centre de la ville moderne.

Ancienne avant-cour et pylône de Ramsès II (10)

XVIIIème dynastie - vers XIVème siècle avant J.C.
On peut apercevoir à la gauche de l'allée des sphinx une petite chapelle romaine en brique cuite offerte au dieu Sérapis le 24 janvier 126 par l'Empereur Hadrien à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Ce bâtiment appartenait à l'enclave de l'ancienne avant-cour.

Grande cour de Ramsès II (28)

XIXème dynastie thébaine - vers XIVème siècle avant J.C.
Les portes du pylône donnent accès à la cour de Ramsès II, d'une largeur de 50 mètres et d'une longueur de 57 mètres. Elle est entourée de portiques comprenant une double rangée de 74 colonnes à fûts lisses et à chapiteaux papyriformes fermés.

Colonnade d'Aménophis III (3)
XIXème dynastie thébaine - XIVème siècle avant J.C.
Les constructions d'Aménophis III commencent par une colonnade de 14 colonnes papyriformes à chapiteaux ouverts de 14 mètres de hauteur.

Cour d'Aménophis III (3)

XVIIIème dynastie - XIVème siècle avant J.C.
Cette cour, de 52 mètres de longueur et de 46 mètres de largeur, est entourée d'une double rangée de colonnes papyriformes fasciculées et cannelées.

Première et deuxième salles hypostyles (2)
XVIIIème dynastie - XIVème siècle avant J.C.
La première salle hypostyle de la partie couverte du temple comprend 32 colonnes papyriformes. Elle donne accès à une seconde salle hypostyle, appelée vestibule, qui sera transformée en chapelle du culte impérial par les soldats romains vers 301 après Jésus-Christ.
Temple de Louxor : Architecture extérieure (1)


En relation avec : Mout, Khonsou, Amon
Temple de Louxor : Horaires   
de 06h00 à 21h00,
Temple de Louxor : Description   


Le temple de Louxor est situé sur la corniche, en face du port où font escale la plupart des bateaux de croisière sur le Nil. Les moments les plus agréables pour le visiter sont le matin, peu après le lever du soleil et alors que les touristes attendent qu'on les réveille, ainsi qu'en fin d'après-midi, lorsque ces derniers sont déjà sous la douche. La découverte des lieux en nocturne vaut bien des sons et lumières. Nous recommandons vivement d'éviter la visite en groupe.
Temple de Louxor : Histoire   
Le temple de Louxor, dédié à la triade des divinités de Thèbes Amon, Mout et Khonsou, était relié au premier pylône du Grand temple d'Amon à Karnak par un dromos rectiligne de 2.5 kilomètres bordé de plus de 700 sphinx qui traversait la ville. Il en subsiste les deux extrémités, ainsi qu'un tronçon mis à jour au centre de la ville moderne.

Les statues portaient des têtes de bélier sous le Nouvel Empire. Elles seront remplacées, lors des travaux de restauration réalisés sous le règne de Nectanebo Ier, par des sphinx classiques à tête de roi à proximité du temple de Louxor. Le dromos aboutissait à un mur d'enceinte aujourd'hui détruit, appelé mur de Nectanebo, percé d'une imposante porte de grès dont il ne subsiste que l'arasement. Cette construction entourait une avant-cour qui a disparu.

On peut apercevoir à la gauche de l'allée des sphinx une petite chapelle romaine en brique cuite offerte au dieu Sérapis le 24 janvier 126 par l'Empereur Hadrien à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Ce bâtiment appartenait à l'enclave de l'ancienne avant-cour.

Entreprise sous le règne d' Aménophis III, la construction du temple de Louxor sera confiée à Amenhotep. Le souverain et son architecte disparaîtront avant la fin des travaux. Aménophis IV, le futur Akhénaton, reniera le culte d'Amon au profit du dieu unique Aton. Il abandonnera Louxor à son clergé défroqué et fera construire sa nouvelle capitale à Tell el-Amarna. Son probable fils et successeur, Toutankhamon, ornera la colonnade de reliefs qui seront usurpés par Horemheb. Ramsès II fera ajouter, devant la colonnade existante, une nouvelle cour hypostyle et le pylône monumental qui épargnera le reposoir à barques datant de Thoutmosis III, situé à l'extérieur de la construction initiale du temple.

L'enceinte, beaucoup plus tardive, remonte aux rois nubiens du VIIIème avant Jésus-Christ. Une inscription relate que le roi Aménophis IV a fait bâtir ce sanctuaire "dans le grès le plus fin sur un sol d'argent et un lit d'encens ... avec une vaste cour dont les colonnes sont des boutons de lotus". Cette inscription ne se rapporte, en réalité, qu'à la partie postérieure de l'édifice qui englobe les chambres du culte, la grande cour hypostyle et la colonnade.

Le temple de Louxor, baptisé Ipet Resyt ("Harem du Sud") n'était qu'un temple reposoir utilisé une fois l'an, lorsque le dieu Amon quittait solennellement son sanctuaire principal. Il comprenait une résidence et un palais méridional qui hébergeait le dieu entouré des prêtres à son service. D'une longueur de 260 mètres et d'une largeur d'environ 50 mètres, l'édifice est de dimensions plus modestes que le temple de Karnak.

Le plan de masse respecte parfaitement les constructions de la tradition pharaonique. Il comprend une succession de cours et de salles dont le niveau du sol remonte légèrement en progressant vers le sanctuaire, alors que les plafonds suivent une pente rigoureusement inverse. Les fouilles, entreprises en 1881 par Gaston Maspero, seront poursuivies par ses successeurs. Les ouvriers ont découvert, il y a une vingtaine d'année, une cache qui renfermait cinq statues royales du Nouvel Empire parfaitement conservées. Une vingtaine d'autres statues de divinités et de pharaons, découvertes à proximité, sont aujourd'hui exposées au Musée de Louxor.
Oeuvre(s) associée(s)   
Article(s) en relation   
Le département d'art égyptien du Metropolitan Museum
Le département de l'Art égyptien, inauguré en 1906, expose les collections rassemblées depuis 1874.
Histoire de l'Egypte ancienne
La datation des règnes de l'Egypte ancienne relève d'une approximation plus ou moins grande en fonction de dynasties étudiées.
Musée de Louxor
Construit en 1975, le musée de Louxor contient une magnifique collection de sculptures et d'objets - pour la plupart datant du Nouvel Empire - trouvés dans la région de Thèbes.
Louxor
Baptisée par Homère la ville aux cent portes, tant était grand le nombre de ses temples aux entrées monumentales, la ville de Louxor est édifiée sur l'ancienne cité antique de Thèbes fondée il y a quatre millénaires.
La Bataille de Qadesh
La Bataille de Qadesh (vers 1274 avant notre ère) opposera les deux plus grandes puissances du Proche-Orient à cette époque : l'empire hittite, dont le centre était en Anatolie, et l'Egypte ramesside.
Plan du temple de Louxor

Temple de Louxor