S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Egypte > Louxor > Musée de Louxor
Musée de Louxor
Musée de Louxor


Louxor (Egypte)
Al-Corniche
   Musée de Louxor : Visite virtuelle   6 sections et 117 éléments
Musée de Louxor : Antiquités égyptiennes (6)


Rez-de-chaussée


Entrée (4)

Le hall d'entrée contient un nombre limité d'oeuvre, d'une qualité admirable.

Grande salle (20)

Cette grande salle, qui offre un éclairage très savant, contient essentiellement des statues de pharaons parfaitement conservées et d'une qualité admirable.

Nouvelle salle (16)

Cette nouvelle aile, dont l'accès se situe à droite du hall d'entrée, renferme 24 statues très bien conservées trouvées lors de banales fouilles dans le temple de Louxor le 22 janvier 1989.

Niveau intermédiaire


Rampe (6)

La rampe, qui permet l'accès aux salles du premier étage, présente un certain nombre de stèles de la période copte, parfaitement éclairées.

Premier étage


Salle des vitrines (23)

Cette petite salle, située à l'extrémité de la grande salle du premier étage, contient de petits objets présentés sous vitrine, parmi lesquels des bijoux, des amulettes et de petites statuettes.

Salle du premier étage (48)

Tout aussi agréablement conçue que les autres salles du musée, la grande salle du premier étage rassemble plusieurs statues de pharaons, divers objets trouvés dans les tombes, et une reconstitution du mur des Talates.
En relation avec : Nebma Rê ( Aménophis III)
Musée de Louxor : Description   
Le musée de Louxor contient une magnifique collection de sculptures et d'objets - pour la plupart datant du Nouvel Empire - trouvés dans la région de Thèbes.

Construit dans un bâtiment moderne, climatisé, entièrement opaque, il offre des conditions de visite tout simplement exceptionnelle. Il se rapproche en cela du Musée Nubien d'Assouan et donne une idée de ce que pourrait être le Musée Egyptien du Caire le jour où les autorités disposeront du budget nécessaire à la construction d'un nouvel édifice qui fait cruellement défaut. La mise en scène a bénéficié de l'aide du Brooklyn Museum de New York.

La visite ne prend pas plus d'une heure et doit être programmée idéalement en fin d'après midi, après une journée passée sous le soleil. Souvent oubliée des tours operators qui ne la proposent qu'à titre d'option - généralement au triple du prix du billet d'entrée, le musée ne connaît pas le succès qu'il mérite. Le nombre d'oeuvres présentées est limité en quantité mais pas en qualité. Inutile de se munir d'un appareil photo, sauf si l'on dispose de pellicules très sensibles (les flashes sont interdits). Il en coûtera 10 livres de supplément aux 20 livres du droit d'entrée. Abandonnez toute idée de caméscope pour lequel le droit passe à 100 livres égyptiennes !

Le musée est situé sur le bord du fleuve, à coté de l'hôtel Mercure, et a proximité immédiate des quais de stationnement des bateaux qui offrent une croisière sur le Nil. Inutile donc de prendre un taxi ou une calèche pour vous y rendre, vous ne feriez que quelques centaines de mètres dans le pire des cas. Le Club Méditerranée est, par contre, beaucoup plus loin. Les horaires varient selon la période de l'année. Durant le ramadan, le musée est fermé l'après-midi.
Musée de Louxor : Histoire   
Le musée de Louxor, construit en 1975 sur les quais de Louxor, situé sur la corniche du Nil, est situé à mi-chemin entre le temple de Louxor et celui de Karnak. Il expose une sélection d'objets retrouvés sur les sites thébains, dont deux têtes géantes d'Aménophis III et d'Akhénaton, ainsi que le célèbre mur des talatat, reconstitué à l'aide de 280 blocs peints provenant du temple élevé à Aton par le pharaon utilisés dans le neuvième pylône de Karnak. Le musée renferme une collection de pièces retrouvée dans le temple de Louxor à l'occasion de travaux de consolidation de la grande cour d'Aménophis III, entrepris en 1989.

Le 22 janvier 1989, vers 11 heures du matin, un coup de pioche laissera apparaître les pieds d'une statue. D'autres seront mises à jour. Ces oeuvres, trois fois millénaires, sont d'une exceptionnelle fraîcheur. Exposées pendant moins d'un siècle, peut-être dans la cour ou dans les appartements du temple auquel elles avaient été dédiées, puis pieusement enterrées, elles seront préservées des injures du temps. Leurs qualités plastiques, leur poli, leurs ciselures sont exceptionnels. Le musée leur a consacré une salle entière. On peut y admirer une effigie monumentale d'Aménophis III, le fondateur du temple de Louxor, deux statues en granit noir représentant Horemheb, le dernier représentant de la XVIIIème dynastie, une statue d'Hathor en granit gris, une autre de Iounit, protectrice tutélaire de l'antique cité de Iounou, l'actuelle Ermanth, à trente kilomètres environ au sud de Louxor, résidence des derniers monarques de la dynastie.
Musée de Louxor : Plus de photos   
Article(s) en relation   
Le département d'art égyptien du Metropolitan Museum
Le département de l'Art égyptien, inauguré en 1906, expose les collections rassemblées depuis 1874.
Histoire de l'Egypte ancienne
La datation des règnes de l'Egypte ancienne relève d'une approximation plus ou moins grande en fonction de dynasties étudiées.
Louxor
Baptisée par Homère la ville aux cent portes, tant était grand le nombre de ses temples aux entrées monumentales, la ville de Louxor est édifiée sur l'ancienne cité antique de Thèbes fondée il y a quatre millénaires.
Musée de Louxor