S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
France > Paris VIIIème > Place de la Concorde
Place de la Concorde


Place de la Concorde
Paris VIIIème (France)
Place de la Concorde 75008
Métro : Concorde
La Place de la Concorde est située au début de l'avenue des Champs-Elysées et à l'entrée ouest du jardin des Tuileries. Elle est bordée par la rue Royale qui mène à l'église de La Madeleine et par le pont de la Concorde qui débouche face à la Chambre des Députés.
   Place de la Concorde : Visite virtuelle   10 sections et 24 éléments
Place de la Concorde : Antiquités égyptiennes (1)


L'Obélisque de Louxor (3)
Monuments et édifices
L'obélisque en granit rose érigé au milieu de la place, vieux de 3300 ans, sera offert à la France en 1831 par Muhammad Ali, Vice-roi et Pacha d'Egypte. Le monument, d'un poids de 230 tonnes et mesurant 23 mètres de hauteur, se trouvait à l'origine dans le Temple de Thèbes (Louxor).
Place de la Concorde : Mobilier urbain (1)


Place de la Concorde : Monument(s) et édifice(s) public(s) (2)


Hôtel de Crillon
Hôtel de prestige
La place est délimitée au nord par deux bâtiments jumeaux construits par Ange-Jacques Gabriel de part et d'autre de la rue Royale. L'hôtel de la Marine accueille le siège de l'Etat Major de la Marine Française, et l'hôtel de Crillon est l'un des grands hôtels parisiens.

Hôtel de la Marine
Monuments et édifices
La place est délimitée au nord par deux bâtiments jumeaux construits par Ange-Jacques Gabriel de part et d'autre de la rue Royale. L'hôtel de la Marine accueille le siège de l'Etat Major de la Marine Française, et l'hôtel de Crillon est l'un des grands hôtels parisiens.
Place de la Concorde : Sculpture française (4)



La Fontaine des Fleuves (4)
Fontaines et bassins - entre 1835 et 1840
La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysées deviendront propriété de la Ville de Paris le 20 août 1828. La municipalité demandera quatre ans plus tard à l'architecte Jacques-Ignace Hittorff d'établir un plan d'embellissement de la place. Le projet sera accepté en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurées le 1er mai 1840 par le Préfet Rambuteau.

La Fontaine des Mers (4)
Fontaines et bassins - entre 1835 et 1840
La place de la Concorde et la promenade dite des Champs-Elysées deviendront propriété de la Ville de Paris le 20 août 1828. La municipalité demandera quatre ans plus tard à l'architecte Jacques-Ignace Hittorff d'établir un plan d'embellissement de la place. Le projet sera accepté en avril 1835. Les deux fontaines seront inaugurées le 1er mai 1840 par le Préfet Rambuteau.

Les Villes de France (8)
Sculptures dans la ville - entre 1835 et 1838
Huit statues, représentant huit villes françaises différentes, seront commandées par Hittorf pour orner les piédestals érigés autour de la place. Cortot sculptera Brest et Rouen, Pradier Lille et Strasbourg, Petitot Lyon et Marseille, Caillouette Bordeaux et Nantes.
Place de la Concorde : Transports (2)



Place de la Concorde : Histoire   
La place de la Concorde a été érigée entre 1755 et 1775. Ange-Jacques Gabriel (1698-1782) remportera le concours d'architecture en présentant un projet basé sur un octogone délimité par un fossé entouré de balustrades.

D'une superficie de 84.000 mètres carrés, cette place portera à l'origine le nom de Louis XV. Elle deviendra la place de la Révolution en 1792, après le renversement de la statue équestre du roi sculptée par Bouchardon. Ce lieu sera le théâtre des exécutions durant la Terreur. Pas moins de 1119 personnes, parmi lesquelles le Roi Louis XVI, sa femme Marie-Antoinette, la plupart de leurs proches, puis les chefs de la Révolution, subiront ici le châtiment de la guillotine.

Huit statues, représentant huit villes françaises différentes, seront commandées pour orner les piédestals érigés autour de la place. Cortot sculptera Brest et Rouen, Pradier Lille et Strasbourg, Petitot Lyon et Marseille, Caillouette Bordeaux et Nantes. Deux fontaines, inspirées de celles de Saint-Pierre de Rome, seront construites entre 1835 et 1840 au centre de la place. Celle du nord représentera la Navigation fluviale et celle du sud la Navigation maritime.

La place est délimitée au nord par deux bâtiments jumeaux construits par Ange-Jacques Gabriel de part et d'autre de la rue Royale. L'hôtel de la Marine accueille le siège de l'Etat Major de la Marine Française, et l'hôtel de Crillon est l'un des grands hôtels parisiens. Ce dernier sera le lieu de signature, le 6 février 1778, du Traité d'Amitiés et d'Echanges entre le Roi, Louis XVI et les treize Etats Indépendants d'Amérique. Benjamin Franklin comptera parmi les signataires représentant les Etats Unis. Une plaque adossée rue Royale commémore, en anglais et français, ce Traité par lequel la France reconnaissait l'Indépendance des Etats-Unis.

Les colonnades, inspirées de celles du Louvre, témoignent du style du début de la période Louis XVI. Les originaux des Chevaux de Marly, placés de part et d'autre des Champs-Elysées, se trouvent actuellement au Musée du Louvre. Ils ont été commandés à Guillaume Coustou pour le château de Marly.

L'obélisque en granit rose érigé au milieu de la place, vieux de 3300 ans, sera offert à la France en 1831 par Muhammad Ali, Vice-roi et Pacha d'Egypte. Le monument, d'un poids de 230 tonnes et mesurant 23 mètres de hauteur, se trouvait à l'origine dans le Temple de Thèbes (Louxor). Il parviendra à Paris sous le règne de Louis-Philippe, à l'issu d'un voyage de quatre années. L'obélisque est recouvert d'hiéroglyphes. Le socle décrit les moyens techniques ayant permis son transport et son érection sur la place.
Oeuvre(s) associée(s)   
Place de la Concorde