English
Etats-Unis > New York City > World Trade Center
World Trade Center


World Trade Center
New York City (Etats-Unis)

Les sept bâtiments du World Trade Center (Centre de Commerce International) occupaient un terrain de 6.5 hectares, à la pointe de l'île de Manhattan. L'esplanade centrale, l'Austin J. Tobin Plaza, donnait accès à l'ensemble des bâtiments.
   World Trade Center : Visite virtuelle   4 sections
World Trade Center : Monument(s) et édifice(s) public(s) (3)


Les ruines après l'attentat du 11 septembre 2001
2001
La destruction des tours jumelles ainsi que le Marriott Hotel, et les bâtiments 5 et 7 du World Trade Center, conçus par l'architecte Minoru Yamasaki en 1973, ne sont pas les seuls dommages causés par l'attentat du 11 septembre 2001.

Les environs après l'attentat du 11 septembre 2001
2001
Les environs immédiats des tours ont subi des "dommages structurels" importants. Les édifices qui semblent peu touchés risquent d'avoir à souffrir des travaux de déblaiement. Le sous-sol a été gravement secoué, jusqu'aux coffrages de béton qui retiennent les eaux de l'Hudson.

Les casernes des pompiers de New-York après l'attentat du 11 septembre 2001
2001
Les pompiers accourus autour du World Trade Center ont payé un très lourd tribut. Selon un syndicat des pompiers de New York cité par les télévisions américaines le lendemain du drame, plus de 200 pompiers pourraient avoir trouvé la mort dans les deux attentats qui ont totalement détruit le World Trade Center.
World Trade Center : Panoramas (1)


Vues du sommet


La tour 2 offrait le plus beau panorama de New York et de sa baie. Les conditions de sécurité draconiennes imposaient une fouille à chaque visiteur. Un ascenseur permettait d'accéder au sommet en 58 secondes, beaucoup moins que le temps qu'il fallait attendre aux 200 000 visiteurs mensuels pour y embarquer.
Site en relation :
La DéfenseManhattan

World Trade Center : Description   
Le spectaculaire attentat terroriste, du 11 septembre 2001, a réduit à néant ce qui constituait le centre financier le plus important de la planète. Deux avions de ligne détournés ont percuté, à 18 minutes d'intervalle, la façade de chacune des deux tours jumelles, les plus hautes de New York (411 mètres chacune) et les plus hautes du mondes avant la construction de la Sears Towers de Chicago, ville rivale dans bien des domaines.

Des millions de téléspectateurs du monde entier pourront suivre en direct le crash du deuxième boeing. Les deux tours se sont effondrées comme des châteaux de cartes, ensevelissant des milliers de victimes. Il ne restait, deux jours après le drame, qu'un amas fumant de poutrelles et de béton.

Un premier acte terroriste, le 26 février 1993, avait déjà provoqué la mort de six personnes et blessé plus d'un millier. Les deux tours, qui avaient subi de graves dommages, resteront fermées plusieurs mois. Plus loin dans le temps, un bombardier était entré en collision avec l'Empire State Building à la fin de la Seconde guerre mondiale. Celui qui était, et est redevenu, le plus haut gratte-ciel de New York résistera au choc, malgré d'importants dommages.
World Trade Center : Histoire   
Une loi accordera à l'Autorité Portuaire de la ville de New York, au début des années 60, le droit de construire ce vaste ensemble commercial et de bureaux. Ce programme immobilier sera confié aux cabinets d'architectes Minoru Yamasaki & Associated ainsi que Emery Roth and Sons. L'artiste allemand Fritz Koenig obtiendra la commande la fontaine centrale en forme de globe terrestre. Ce complexe devait, à l'origine, regrouper tous les services relatifs au commerce extérieur, notamment les douanes, les agences de fret, les sociétés de transports, les négociants internationaux... Le programme devait rééquilibrer l'emploi à New York. Le Sud de l'île de Manhattan souffrait d'une pénurie de bureaux alors que le Midtown était saturé.

Les travaux de fondation seront pharaoniques. Les ingénieurs devront construire un mur d'enceinte dans le sous-sol, avant de commencer les travaux de déblaiement. La terre humide prélevée pour construire les fondations sera utilisée pour remblayer Battery Park City. Le projet architectural consistera à superposer 110 étages dépourvus du maximum d'obstacles à l'intérieur. L'essentiel du poids des tours et des contraintes physiques sera supporté par la structure extérieure, composée de piliers d'aciers très rapprochés et reliés entre eux par des poutrelles horizontales. L'habillage extérieur, composé d'aluminium et de panneaux de verre teinté, mettra en valeur ce maillage. Afin de réduire plus encore les espaces occupés par les cages d'ascenseurs, les tours seront desservies par trois batteries séparées. Les 44ème et 78ème niveaux serviront de zones de transit. Les tours, achevées en 1977 et pèseront chacune environ 300.000 tonnes.

La commercialisation connaîtra des débuts difficiles. L'État de New York louera la plupart des bâtiments, avant que la spectaculaire envolée des indices boursiers n'entraînent l'afflux des dizaines de milliers de golden boys travaillant pour le compte de sociétés de courtage. Merrill Lynch occupera les cinq derniers niveaux d'une des tours et y installera sa salle des marchés. La dimension des plateaux se prêtait parfaitement aux besoins de ces locataires. Il ne restait que 10 étages à louer au moment du drame. A l'heure de pointe au cours de laquelle est survenu l'attentat, pas moins de 45.000 personnes avaient pris place derrière leur bureau.

Les tours ne résisteront pas plus d'une heure avant de s'effondrer, entraînées par le poids des étages situés au-dessus du point d'impact qui se mettront en mouvement. Le kérosène des appareils constituera le carburant nécessaire à la fonte des structures métalliques des étages éventrés. L'acier perd, en effet, 50% de sa résistance à 500°C et devient mou à 700°C.

La deuxième tour offrait le plus beau panorama de New York et de sa baie. Les conditions draconiennes de sécurité imposaient la fouille des 200.000 visiteurs mensuels. Un ascenseur permettait d'accéder au sommet en 58 secondes, beaucoup moins que le temps qu'il fallait attendre pour embarquer. Le vaste centre commercial, qui occupait les deux premiers sous-sols, rassemblait environ 70 commerces. Il donnait également accès à de nombreuses lignes de métro.
World Trade Center : Plus de photos   
Oeuvre(s) associée(s)   
Article(s) en relation   
Les grandes dates de l'histoire de New York
Christophe Colomb découvre officiellement l'Amérique, qu'il prend pour les Indes, en 1482. Selon certains historiens toutefois, les Chinois seraient les premiers explorateurs du nouveau continent. Ils auraient débarqué vers 2640 avant Jésus-Christ.
Les dégâts des attentats du 11 septembre 2001
Aujourd'hui 5 tours ont définitivement été rayées de la carte de Ground Zero et trois autres buildings sont partiellement détruits. S'ajoute à ce bilan onze autres bâtiments gravement atteints et qui sont menacés de destruction.
Les plus hauts gratte-ciel de New York
Depuis la destruction des deux tours jumelles du World Trade Center, l'Empire State Building a repris sa première place d'immeuble le plus haut de New York. Il date pourtant du début des années 30.
Construction des gratte-ciel à New York
L'avènement des gratte-ciel à New York remonte à 1848, date à laquelle James Bogardus érigera le premier édifice en fonte à l'angle de Washington Street et Murray Street.
Styles de l'architecture new-yorkaise
Le patrimoine architectural de New York est riche en contraste. Il témoigne de presque quatre siècles d'une histoire qui a vu naître la ville la plus puissante de la planète ainsi que de la faculté d'adaptation d'une population toujours avide de progrès.
Urbanisme de New York
Le premier plan de New York remonte à 1625, date à laquelle la mégalopole n'était qu'un petit village colonial qui portait le nom de Nouvelle Amsterdam. Il sera l'oeuvre de l'ingénieur Cryn Fredericksz qui dessinera également les plans du fort.
Les pompiers de New York et liste des tués dans leurs rangs au cours des attentats du 11 septembre 2001
New York compte 11.495 officiers et soldats du feu, ainsi que 222 Fire Marshall, 195 inspecteurs de sécurité et 1.791 agents techniques et administratifs.
World Trade Center