English
France > Versailles > Jardins de Trianon
Jardins de Trianon


Jardins de Trianon
Versailles (France)
Place d'Armes 78000
Métro : RER C : Versailles-Rive Gauche-Château de Versailles
Tél : 01 30 83 78 00
Les jardins de Trianon ont conservé les grandes divisions crées à l'époque du Trianon de Porcelaine (1670-1687), qui sera détruit pour laisser la place au Grand Trianon. Conçu à l'origine par le jardinier Le Bouteux, neveu de Le Nôtre, les jardins seront remaniés par ce dernier qui y travaillera jusqu'à sa mort, en 1700.
   Jardins de Trianon : Visite virtuelle   12 sections et 57 éléments
Jardins de Trianon : Architecture extérieure (3)


Le Hameau de la Reine (13)
Hameau de la Reine

1783
Louis XVI fera don du Petit Trianon à Marie-Antoinette.

Pavillon Français (1)
Petit Trianon

1750
Construit par l'architecte Jacques-Ange Gabriel en 1750, le Pavillon Français et couronné d'une balustrade ornée de huit groupes d'enfants et seize vases de fleurs sculptés.

Belvédère (1)
Petit Trianon

1777
Le belvédère, construit par Richard Mique à la demande de Marie-Antoinette, est un petit bâtiment hexagonal surmonté d'une balustrade. Les sculptures représentent les Quatre Saisons.
Jardins de Trianon : Parc(s) et jardin(s) (3)


Jardins Anglais
Petit Trianon


Ce Jardin Anglais, conçu pour Marie-Antoinette, est vallonné de collines artificielles. Il est agrémenté d'un petit lac, de rivières et de chemins de promenade.

Extrémité sud des parterres bas
Jardin Bas


La balustrade de pierre domine le bassin du Fer-à-cheval, encadré par deux rampes, est située dans l'axe du bras secondaire du Grand Canal. Les bâtiments de la Ménagerie construits au temps de Louis XIV, aujourd'hui disparus, se trouvaient à cette extrémité.

Bassin du Fer-à-cheval
Jardin Bas


La balustrade de pierre domine le bassin du Fer-à-cheval, encadré par deux rampes, est située dans l'axe du bras secondaire du Grand Canal. Les bâtiments de la Ménagerie construits au temps de Louis XIV, aujourd'hui disparus, se trouvaient à cette extrémité.
Jardins de Trianon : Sculpture française (6)


Jardin Français (6)
Petit Trianon

vers 1750
Le Jardin Français, encadré de roseraies, relie le Petit Trianon au Pavillon Français. Il dispose, en son centre, d'un bassin orné d'enfants jouant avec des oiseaux.

Temple de l'Amour (1)
Petit Trianon

1778
Le Temple de l'Amour est construit sur une petite île reliée au jardin des deux ponts. Composé de douze colonnes corinthiennes reposant sur un socle circulaire surélevé de sept marches, l'édifice est recouvert d'un dôme.

Bassin du Miroir (5)
Jardin Bas

1702
Etagé sur trois niveaux, ce bassin est encadré à l'étage intermédiaire de deux dragons sculptés par Hardy en 1702. Le niveau inférieur, le plus large, est orné de groupes d'enfants. Le niveau supérieur est dominé par des Cupidons sculptés par Hardy.

Buffet d'Eau (1)
La Cascade
Jardin Bas

entre 1700 et 1701
Le marbre rouge du Languedoc de cette fontaine, construite par Jules-Hardouin Mansart, offre un contraste fort avec le marbre blanc de Carrare des sculptures et des bassins.


Ancien bosquet des Sources (4)
Jardin Bas

1713
Baptisé bosquet des Sources dès son aménagement, en 1713, ce jardin était alors agrémenté de nombreux ruisseaux. Il est aujourd'hui orné d'une fontaine en plomb orné de coquillages de Gaspard Marsy, qui figurait auparavant dans le Théâtre d'Eau du petit Parc. Un cupidon chevauchant un dauphin, tirant une flèche de son carquois, domine la structure.
Jardins de Trianon : Horaires   

variables selon les saisons sauf en cas d'intempéries, de 07h00 l'été, 08h00 l'hiver, jusqu'au coucher du soleil.,


Tarifs :
Gratuit

Jardins de Trianon : Guide de visite   
Autres modes de transport :
SNCF
- de la gare Montparnasse : station Versailles-Chantiers
- de la gare Saint-Lazare : station Versailles-Rive Droite
Bus (RATP)
Bus n°171
Pont de Sèvres/Versailles-Place d'Armes
Voiture
autoroute A13 (direction Rouen)
sortie Versailles-Château
Jardins de Trianon : Description   
Certains bosquets, inachevés, seront terminés par Jules-Hardouin Mansart. Les sculptures de plomb, provenant essentiellement des bosquets du Petit Parc détruits, n'apparaîtront qu'en 1704. Les groupes d'enfants sculptés par Girardon, placés dans les deux bassins de Languedoc du Jardin Haut, proviennent de l'ancienne salle des Festins détruite en 1706. Louis XIV plantera ses orangers arbres à fleurs dans le Jardin Bas, orné d'un bassin octogonal décoré d'un groupe sculpté par Gaspard Marsy.

L'aménagement des environs du Petit Trianon, plus récent, date de Louis XV et de Louis XVI. Jacques-Ange Gabriel y construira le Pavillon Français et Richard Mique, Premier architecte du Roi, le Belvédère, le Temple de l'Amour et le Pavillon de la Reine.
Jardins de Trianon : Plus de photos   
Article(s) en relation   
Bassins et fontaines du Château de Versailles
Louis XIV souhaitera construire le plus beau parc jamais réalisé au monde. Il devait dépasser en splendeur celui de Babylone et celui de la Ville d'Este, avec ses 500 fontaines.
A Louis XIV : Manière de montrer tes jardins de Versailles
1. En sortant du chasteau par le vestibule de la Cour de marbre, on ira sur la terrasse; il faut s'arrester sur le haut des degrez pour considérer la situation des parterres des pièces d'eau et les fontaines des Cabinets.
Jardins de Trianon
Petit Trianon
Hameau de la Reine
Petit Trianon
Jardin Bas
Petit Trianon
Jardin Bas
Petit Trianon
Jardin Bas
Petit Trianon