English
France > Paris > Austerlitz-Italie-Chinatown
Austerlitz-Italie-Chinatown


Austerlitz-Italie-Chinatown
Paris (France)
75013
Métro : Gare d'Austerlitz, Place d'Italie
Le quartier asiatique du 13e arrondissement occupe essentiellement le triangle formé par l'avenue de Choisy, l'avenue d'Ivry et le boulevard Masséna, ainsi que les rues environnantes et la vaste dalle des Olympiades. La présence asiatique y est particulièrement visible à cause du quasi-monopole des Chinois sur les commerces : restaurants, boutiques de bibelots, coiffeurs et magasins d'alimentation dont les deux grands supermarchés Tang Frères (propriété d'un Chinois laotien) et Paristore. Contrairement aux apparences, le quartier n'est pas habité majoritairement par des Asiatiques, mais il sert de lieu de rendez-vous à l'ensemble des communautés de culture chinoise et indo-chinoise d'Île-de-France. On y trouve ainsi le siège de plusieurs institutions telles que l'Association des Résidents en France d'origine indo-chinoise. Le jour du Nouvel An chinois a lieu une grande parade qui traverse les rues animées par les danses des lions et des dragons.
   Austerlitz-Italie-Chinatown : Visite virtuelle   15 sections
Austerlitz-Italie-Chinatown : Parc(s) et jardin(s) (2)


Square de la Place d'Italie

Espaces verts
Baptisée d'Italie par arrêté du 30 décembre 1864 en raison de son voisinage de l'avenue qui porte ce nom, cette place plantée d'arbres et ornée de jardins englobera la place de la Barrière d'Italie, une partie du boulevard des Gobelins et du chemin de ronde d'Ivry, ainsi qu'une partie des boulevards d'Italie et d'Ivry.

Austerlitz-Italie-Chinatown : Rues, avenues ... (6)


Avenue des Gobelins

Rues, avenues et places
Cette voie plantée d'arbres, commençant à hauteur du n° 123 de la rue Monge pour finir place d'Italie, sera baptisée du nom de la célèbre manufacture des Gobelins située au n° 42, par arrêté du 3 septembre 1869.

Avenue d'Ivry

Rues, avenues et places
L'avenue d'Ivry est une avenue du 13e arrondissement de Paris. C'est l'un des principaux axes du quartier asiatique. Elle part du boulevard Masséna (porte d'Ivry) et rejoint l'avenue de Choisy au carrefour de la rue de Tolbiac. Sa longueur est de 791 mètres et sa largeur de 34 mètres. Elle mène vers la ville d'Ivry-sur-Seine, à laquelle elle doit son nom.

Boulevard Auguste Blanqui

Rues, avenues et places - entre 1760 et 1789
Fils d'un Conventionnel girondin devenu français lors de l'annexion de Nice à la France, qui sera enfermé sous la Terreur puis nommé sous-préfet sous le Premier Empire, Auguste Blanqui (Puget-Théniers, 1805 - Paris, 1881) étudiera à l'institution Massin, à Paris.

Boulevard de l'Hôpital

Rues, avenues et places - 1760
Cette voie plantée d'arbres créée par lettres patentes du 9 août 1760, ornée de la statue du docteur Philippe Pinel devant l'hôpital de la Salpêtrière qui lui donnera son nom, permet de relier la place Valhubert (bordée par le Jardin des Plantes à la gare d'Austerlitz) depuis la place d'Italie. Son trottoir du côté impair est partiellement occupé par le viaduc du Métropolitain.

Les Olympiades

Rues, avenues et places - entre 1968 et 1975
Le Village des Olympiades est un programme immobilier conçu sous la direction de l'architecte Michel Holley entre 1968 et 1975, dans le cadre du réaménagement baptisé Restauration 13.

Place d'Italie

Rues, avenues et places - entre 1670 et 1789
Les lettres patentes du 9 août 1760 donneront naissance à la partie de la place située à l'intérieur de l'ancien mur d'octroi, et une ordonnance du Bureau des Finances du 16 janvier 1789, à celle située à l'extérieur de l'ancien mur.
Austerlitz-Italie-Chinatown : Transports (7)


Gare d'Austerlitz
Gare de Paris-Austerlitz

Gares - entre 1862 et 1867
La gare de Paris-Austerlitz, l'une des six grandes gares terminus de la SNCF à Paris, située sur le bord de Seine (rive gauche)est dans le 13e arrondissement. Elle est la tête des lignes Paris-Bordeaux et Paris-Toulouse.

Métro Chevaleret
Ligne 6

Stations de métro - 1909
Chevaleret est une station du métro de Paris sur la ligne 6, dans le 13e arrondissement de Paris.

Métro Gare d'Austerlitz
Ligne 10

Stations de métro
Gare d'Austerlitz est une station des lignes 5 et 10 du métro de Paris. Elle est située à la limite des 5e et 13e arrondissements de Paris.

Métro Nationale
Ligne 6

Stations de métro - 1909
Nationale est une station de la ligne 6 du métro de Paris, située dans le 13e arrondissement de Paris. La station est en viaduc dans l'axe du boulevard Vincent Auriol, à l'est de la rue Nationale.

Métro Quai de la Gare
Ligne 6

Stations de métro - 1909
Quai de la Gare est le nom d'une station du métro de Paris, sur la ligne 6, dans le 13e arrondissement de Paris.

RER Bibliothèque François Mitterrand
Ligne C

Stations de métro - 2000
Depuis fin 2000, cette station du RER C est en correspondance avec celle de la ligne 14. En 2004, elle était la septième station la plus fréquentée du réseau, avec 13,35 millions d'entrants directs.

RER Ivry-sur-Seine
Ligne C

Stations de métro
Bus RATP en correspondance : 125, 323 / N131
Plan de : Google Maps
Austerlitz-Italie-Chinatown : Description   
Austerlitz-Italie-Chinatown : Histoire   
Le quartier asiatique de Paris ne présente pas une architecture pittoresque comme le Chinatown de Londres ou de San Francisco. Curieusement, le centre commercial des Olympiades, dont les toits sont en forme de pagode, n'a pas de rapport avec la présence des Asiatiques car il a été construit avant leur arrivée.

D'autres quartiers parisiens, tels que le quartier de Belleville et la rue Rébeval, concentrent également une population asiatique d'origine chinoise venue de l'ancienne Indochine française. D'autres ethnies sont établies en grande banlieue, à Marne-la-Vallée.

Un autre quartier chinois, plus ancien mais moins visible, occupe le 3e arrondissement (rue au Maire, rue du Temple, rue des Gravilliers). Sociologiquement séparé des autres quartiers asiatiques de Paris, ce quartier est habité de personnes originaires de Chine, souvent de la région de Wenzhou, qui travaillent généralement dans le commerce en gros de maroquinerie et de bijouterie fantaisie, et dans les industries textiles ou d'import-export du quartier.

Initialement, la plus ancienne communauté chinoise est celle du quartier des Arts-et-Métiers, rue Volta et rue au Maire, qui vit une première famille s'installer dans le quartier dans les années 1900. Essentiellement dans les métiers de la maroquinerie, les activités artisanales ont subsisté jusque dans les années 1990, remplacées ensuite par des activités commerciales.

Dans les années 1920, quelques étudiants chinois se sont installés dans le 13e arrondissement, où ils ont créé avec Zhou Enlai la section française du Parti communiste chinois.

Toutefois les premières vagues d'immigration asiatique massive ont commencé au milieu des années 1970, avec les réfugiés fuyant la situation politique en Asie du Sud-Est (guerre au Viêt Nam et Laos, guerre civile au Cambodge). En particulier, les communautés chinoises de ces pays, persécutées, ont grossi les rangs des réfugiés et sont à l'origine de la création de ce « Chinatown ». Originaires du sud de la Chine, leurs dialectes, le teochew et le cantonais, sont encore les plus utilisés dans le quartier. Ils ont choisi le 13e arrondissement à cause de l'abondance de logements disponibles : les tours venaient d'être construites dans le cadre de l'opération Italie 13, mais elles n'avaient pas rencontré le succès escompté auprès du public visé, les jeunes cadres parisiens. De ce fait, les tours étaient vides d'occupants. Par la suite, d'autres vagues de réfugiés ou d'immigrés ont créé dans le quartier des communautés cambodgiennes, laotiennes, thaïlandaises. Des Chinois nés en Chine sont aussi arrivés ces dernières années. Le quartier est souvent considéré comme une étape transitoire lors de l'arrivée en France. Les personnes arrivées dans les premières vagues d'immigration sont, dans beaucoup de cas, parties vivre dans d'autres quartiers ou en banlieue.

L'immigration asiatique a dû faire face au début à une certaine méfiance de la part des habitants du quartier, mais les nouveaux venus ont été assez largement acceptés. Ils apportaient des commerces et de la vitalité au quartier. En occupant les tours du quartier Choisy-Ivry, ils ont sauvé de l'échec une opération immobilière qui n'avait pas réussi à séduire les cadres parisiens.

Source Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quartiers_asiatiques_de_Paris
Texte soumis à la licence GNU : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html
Austerlitz-Italie-Chinatown