English
Birmanie > Pagan (Bagan) > Bagan (Pagan)
Bagan (Pagan)


Bagan (Pagan)
Pagan (Bagan) (Birmanie)

   Bagan (Pagan) : Visite virtuelle   8 sections et 174 éléments
Bagan (Pagan) : Guide (1)


Hôtel Thande
Hôtel Thante

2004
Le Thante (Thande), en face du musée et le long de l'Irrawaddy, offre des chambres d'un très grand confort (climatisation, télévision satellite) au prix de 24 dollars la nuit.
Bagan (Pagan) : Monument(s) et édifice(s) public(s) (7)


Lawkananda (18)
Lokananda
"Joie du Monde"
1059
La Pagode Lawkananda sera construite à Thiripyitsaya au bord de l'Irrawaddy, pour abriter une réplique de la dent, relique envoyée par le roi du Sri Lanka et conservée dans le Shwezigon.

Manuha (17)
Myin Kaba
1059
La construction de ce temple est attribuée à Manuha, le roi de Thaton exilé à Pagan après l'annexion de son pays par Anawrahta.

Ananda (51)
Vieux Pagan
1090
Le temple, construit afin d'enseigner le bouddhisme, s'appelait initialement ananta (sagesse infinie du bouddha). Ce nom se transformera, sans raison précise, progressivement en Ananda, très fidèle disciple de bouddha qui aurait également été son cousin.

Bupaya (10)
Vieux Pagan
IIIème siècle
Perché au sommet d'un méandre de Irrawaddy, la petite pagode de Bupaya sert de phare aux navigateurs du fleuve. Détruite à la suite d'un grave tremblement de terre en 1975, elle sera fidèlement reconstruite.


Shwezigon (42)
Vieux Pagan
1059
La construction de la pagode de Shwezigon, qui comprend trois terrasses et un dôme majestueux entièrement recouvert de feuilles d'or, sera entreprise en 1059 par Anawratha, fondateur de la Birmanie unifiée, et achevée part son successeur, Kyanzittha, qui fera édifié son palais à proximité.

That Byin Nyu Guphaya Gyi (24)
Vieux Pagan
1141
Dominant de ses 61 mètres de hauteur les autres monuments de Pagan, le magnifique temple blanc de Thatbyinnyu Guphaya Gyi tire son nom de l'Omniscience de Bouddha.
En relation avec : Anawratha
Bagan (Pagan) : Horaires   


Tarifs :
10 US dollars

Bagan (Pagan) : Guide de visite   
Il existe plusieurs manières de se rendre à Pagan. Le site, qui ne compte qu'environ 50.000 habitants, est accessible en train, en bus, en bateau et en avion (vivement conseillé). Il est situé à environ 500 kilomètres au nord de Rangoon et 200 kilomètres au sud de Mandalay. Les visiteurs sont soumis à un droit d'entrée sur le site de 10 US $, prélevé à l'arrivée à Pagan. Il est important de savoir que tout se paie en US$ en Birmanie (taxi, restaurant, hôtels, titres de transport ...) Le marché noir propose un taux de change du double de ce qu'offrent les banques de l'aéroport de Rangoon ! La règle du change obligatoire pour les touristes à été supprimée.
A la suite des sanctions américaines contre la Birmanie, prises à la fin du mois de juillet 2003, les transactions par cartes de crédit (American Express, Mastercard, Visa) ne sont absolument plus possibles. Comme par le passé, les chèques de voyage ne sont pas davantage acceptés.
Bagan (Pagan) : Description   
"Nous n'hésitions pas à l'affirmer, voici l'un des plus beau site archéologique du monde ... Plus de 2000 temples se dressent, éparpillés dans un horizon immense et changeant de couleur à toute heure du jour. Ils offrent à la vue du visiteur un véritable choc architectural et artistique". Le propos est du Guide du Routard, ouvrage que l'on a connu plus en forme sur cette destination voici une vingtaine d'année.

L'endroit mérite qu'on y séjourne plusieurs jours. Les monuments sont répartis sur quelques kilomètres, que l'on peut parcourir en vélo. Les autorités ont chassé tous les habitants du centre historique du vieux Pagan en 1991. Le village n'abrite plus que quelques hôtels. Le Thante (Thande), en face du musée et le long de l'Irrawaddy, offre des chambres d'un très grand confort (climatisation, télévision satellite) au prix de 24 dollars la nuit. Il est situé à proximité des plus beaux monuments. Le nouveau Pagan (Mya Thi), à environ 6 kilomètres au sud du vieux Pagan, propose de nombreuses guest-houses et restaurants bon marché.
Bagan (Pagan) : Histoire   
Selon le livre de légendes intitulé "Chronique du palais de Cristal", Bouddha aurait prédit la naissance de Pagan dans une prophétie faite à son cousin Ananda, après son illumination. Il lui déclarera : "651 ans après mon parinirvâna, un grand royaume verra le jour à cet endroit. La présence du héron blanc et de la corneille noire signifie que beaucoup de gens pratiqueront la charité et la vertu dans ce royaume. Bien sur il y aura aussi de mauvaises gens sans vertu. La présence de l'esprit signifie que les habitants de ce royaume ne pratiqueront pas l'agriculture, mais vivront du commerce et que leurs paroles ne seront pas celles de la vérité mais du mensonge. Quant au petit crapaud accroupi au pied de l'arbre, il signifie que les gens seront heureux. Pendant le règne du fondateur, un grand oiseau, un tigre, un sanglier et un écureuil volant usurperont le pouvoir. Mais un prince plein de puissance et de courage vaincra l'oiseau, le tigre, le sanglier et l'écureuil..."

La chronologie des rois de Pagan commence en 1057. Le premier d'entre eux, Anawratha, fédérera les villages portuaires prospères au bord de l'Irrawaddy (Myinkaba, Nyang'U, Thiripitsaya). Il se dotera d'une puissante armée, basée sur la cavalerie et l'éléphanterie, et d'une flotte qui lui permettront d'étendre son empire et de propager le bouddhisme Theravada. Le vénérable moine Shin Arahan contribuera à cette évangélisation, intégrera le culte des nats (solidement ancré dans les usages) dans la religion officielle. Il persuadera le souverain de revendiquer son pouvoir au nom des Tipitakas. A la tête de son armée, Anawratha partira en pays Môn, à Thaton, à la quête de ces saintes écritures. Il fera prisonnier le roi, Manuha et ramènera les textes sacrés à Pagan sur trente-deux éléphants blancs.

La construction des monuments bouddhistes commencera avec le Shwesandaw. Anawratha développera ses liens avec le Sri Lanka dont il ramenera une copie de la dent sacrée du Bouddha pour l'enchâsser dans la pagode Shwezigon. Le souverains de Pagan n'auront alors de cesse de construire des pagodes, afin d'accumuler de leur vivant les mérites qui conditionneront les conditions de leurs réincarnations. La capitale de birmane, grâce à sa position géographique et son fleuve, deviendra un carrefour des échanges commerciaux, fluviaux et terrestres, entre le nord et le sud, l'océan indien, l'Inde et la Chine. Le port international construit à l'indienne (type Mahabalipuram) semble avoir été celui du sud, à Lokananda. Le port de Wetkyi-in recevait les bateaux venus du nord du royaume. La cité royale, entourée de murailles et de douves, possédait deux ports dont l'un servait uniquement aux barges royales qui partaient directement du palais.

L'histoire de la cité prendra fin en 1287, avec l'invasion des armées mongoles de Kubilai Khan. Elle laissera derrière elle plus de deux mille édifices, dont près d'une centaine d'importance. Les ports seront abandonnés après la fuite du roi, à la fin du XIIIème siècle. Redevenu simple village, Pagan vivra en autarcie jusqu'à ce qu'on redécouvre ses trésors.

Principaux monuments, par ordre de construction

avant 1047
- Sharabhâ, porte de l'Est, reste de l'enceinte du roi Pyinbya (règne de 846 à 878).
- Bupaya, stûpa du IXe siècle, démoli par le tremblement de terre de 1975, reconstruit depuis.
- Nat Hlaung Kyaung, seul temple hindouiste de Pagan, construit par Nyaung-U Sawrahan (+964).

à partir de 1047
- Temple de Manuha, élevé à ses frais par le roi môn captif Manuha à partir de 1057.
- Temple de Nanpaya, peut-être une autre construction de Manuha, et peut-être son premier lieu de résidence à Pagan.
- Pagode Shwesandaw, de style môn, construite par Anawrahta à partir de 1057.
- Lawkananda, stûpa construit par Anawrahta en 1059.
- Pagode Shwezigon, commencée par Anawrahta en 1059, achevée par son fils Kyanzittha.
- Temple du Nagayon, construit par Kyanzittha à partir de 1084.
- Temple de l'Ananda, construit par Kyanzittha en 1091.
- Shwegûgyi, temple construit par Alaungsithu en 1131, et où il mourut.
- Thatbyinnyu, le plus haut sanctuaire, construit par Alaungsithu en 1144.

après 1160
- Dhammayangyi, énorme temple commencé vers 1167, soit par Alaungsithu soit par son fils Narathu, resté inachevé.
- Sulamani, temple construit par Narapatisithu en 1183.
- Dhammayanzika, stûpa circulaire construit en 1196-98 par Narapatisithu.
- triple sanctuaire du Payathonzu, vers 1200, ou plus tardif.
- Gawdawpalin, temple commencé par Narapatisithu (†1211) et achevé par son fils Htilominlo, très endommagé en 1975 et restauré.
- Temple de Htilominlo, construit par celui-ci en 1218.
- Temple de la Mahabodhi, une petite réplique du temple de la Mahabodhi de Bodh-Gaya, construite vers 1218.
- Mingalazedi, stûpa construit par Narathihapati entre 1268 et 1284.

L'inscription de Myazedi, datée de 1113 environ, est décrite comme la Pierre de Rosette de la Birmanie. Elle porte des textes en 4 langues : Pyu, Môn, Birman ancien et Pâli. Elle est dédiée au temple du Gubyaukgyi par le prince Rajakumar, fils du roi Kyanzittha.
Bagan (Pagan)
Vieux Pagan
Myin Kaba
Vieux Pagan