English
Birmanie > Mandalay > Mandalay et ses environs
Mandalay et ses environs


Mandalay et ses environs
Mandalay (Birmanie)

   Mandalay et ses environs : Visite virtuelle   6 sections et 159 éléments
Mandalay et ses environs : Châteaux et palais (1)


Palais Royal de Mandalay (25)
Mya Nan San Kyaw

1857
Selon une légende, Bouddha aurait indiqué, au cours de sa visite en ces lieux, qu'il fallait y construire une ville pour l' anniversaire de sa mort. L'immense Palais royal sera rasé lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Le centre ville historique sera réduit en cendres lors d'un incendie en 1984.
Mandalay et ses environs : Monument(s) et édifice(s) public(s) (4)


Colline de Mandalay et pagode Sutaungpyai (45)

vers 1052
La pagode Sutaungpyai (ou Sutaungpyi), qui couronne la colline de Mandalay aurait été construite en 1052 par le souverain à qui l'on doit Pagan, le roi Anawrahta.

Monastère Mahagandayon (9)

Le monastère Mahagandayon, situé dans l'ancienne capitale d'Amarapura, a été fondé en 1942 par U Sanaka iwon Tha.

Pagode de Mahamuni (36)
Pagode d'Arakan
entre 1784 et 1884
Mandalay, dernière capitale du royaume indépendant de Birmanie, est le centre culturel et religieux du bouddhisme. La ville compte sept cents monastères et pagodes.

Pagode Kyauktawgyi (15)
Kyauktawgyi Paya
entre 1853 et 1878
Kyauktawgyi Paya, la pagode de la grande statue, est située à proximité de l'entrée sud de la colline de Mandalay. Entreprise en 1853 sous le roi Mindon, sa construction ne sera achevée qu'en 1878, en raison notamment des troubles politiques et des dissensions qui régnaient au sein du palais.
Mandalay et ses environs : Ville(s) (1)


Sites en relation :
Bagan (Pagan)BirmanieMingunMusée Guimet

Mandalay et ses environs : Description   
Située à 710 kilomètres de Rangoon, Mandalay sera la dernière capitale royale, entre 1860 et 1885, sous la dynastie Konbaung, avant la colonisation britannique. Peuplée d'environ un million d'habitants (2,5 millions pour l'agglomération), elle s'étend au bord de l'Irrawaddy, au pied de la colline qui lui a donné son nom. La ville est toujours le centre culturel et religieux du bouddhisme birman. La ville, qui compte 700 monastères et pagodes, héberge plus de la moitié des moines du pays, au moins 80 000 hommes drapés d'orange. La pagode de Mahamuni, reconstruite à la fin du XIXème siècle à la suite d'un incendie, est la plus vénérée.

L'enceinte carrée du fort, haute de 9 m et épaisse de 3, est entourée de douves d'une largeur de 75 m. Elle est munie de créneaux et de tours. Le fort contenait le palais royal de Mandalay, qui avait été déplacé depuis Amarapura.

Mandalay est aujourd'hui la capitale administrative de la division de Mandalay. La nouvelle capitale nationale, Naypyidaw, se trouve dans le district de Mandalay. L'aéroport international de Mandalay est relié à Rangoun et aux principales villes birmanes, ainsi qu'à Kunming dans la province du Yunnan (sud de la Chine).
Mandalay et ses environs : Histoire   
Mandalay est construite selon un plan géométrique autour du palais des derniers souverains birmans que Mindon qu'il fera construire à partir de 1857, pour commémorer le 2400ème anniversaire de la mort de Bouddha. Selon une légende, ce dernier aurait indiqué, au cours de sa visite en ces lieux, qu'il fallait y construire une ville pour l' anniversaire de sa mort.

Selon une légende, ce dernier aurait indiqué, au cours de sa visite en ces lieux, qu'il fallait y construire une ville pour l' anniversaire de sa mort. L'immense Palais royal sera rasé lors des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Le centre ville historique sera réduit en cendres lors d'un incendie en 1984.
Mandalay et ses environs