S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Turquie > Istanbul > Musées archéologiques d'Istanbul
Musées archéologiques d'Istanbul


Musées archéologiques d'Istanbul
Osman Hamdi Bey Yokusu
Istanbul (Turquie)
Gulhane
Tél : 19-212-520.77.40
   Musées archéologiques d'Istanbul : Visite virtuelle   15 sections et 157 éléments
Musées archéologiques d'Istanbul : Antiquités étrusques et romaines (5)

Musée Archéologique


Les trois cités de marbre de l'Anatolie romaine : Ephèse (4)

Epoque impériale romaine - IIème siècle
Les riches carrières de marbre d'Anatolie seront exploitées par les autorités locales au cours de la période Impériale romaine. Des villes splendides seront ainsi édifiées.

Les trois cités de marbre de l'Anatolie romaine : Milet (15)

Epoque impériale romaine - IIème siècle
Les riches carrières de marbre d'Anatolie seront exploitées par les autorités locales au cours de la période Impériale romaine. Des villes splendides seront ainsi édifiées.

Les trois cités de marbre de l'Anatolie romaine : Aphrodisias (11)

Epoque impériale romaine - IIème siècle
Les riches carrières de marbre d'Anatolie seront exploitées par les autorités locales au cours de la période Impériale romaine. Des villes splendides seront ainsi édifiées.

Art de la sculpture au cours de la période impériale romaine (24)

entre le Ier siècle avant J.C. et le Vème siècle
Les riches cités-états établies le long des rives de l'Est de la Méditerranée d'est (Grèce, Macédoine, Thrace, Anatolie, Syrie, Palestine et Egypte) seront annexées par l'Empire romain.
Musées archéologiques d'Istanbul : Antiquités grecques (5)


Sculptures de la période archaïque (2)

Période archaïque - entre le VIIème et le VIème siècle avant J.C.

Stèles et reliefs funéraires d'Attique (15)

entre le VIème et le Vème siècle avant J.C.



Influence de la période hellénistique sur la sculpture romaine (12)

Grèce hellénistique - approx. entre le Vème et le Ier siècle avant J.C.
L'art grec donnera lieu, dès l'époque romaine, à nombre de copies.
Musées archéologiques d'Istanbul : Antiquités orientales (4)


Première salle de la nécropole de Sidon (2)


Les principales nécropoles de Sidon, situées au-delà des limites de la cité antique, seront en activité jusqu'à l'époque romaine tardive.

Deuxième salle de la nécropole de Sidon (6)

IVème siècle avant J.C.
Les principales nécropoles de Sidon, situées au-delà des limites de la cité antique, seront en activité jusqu'à l'époque romaine tardive.

L'Anatolie au temps des Perses (6)

entre 546 et 333 avant J.C.

Musée des antiquités orientales

Musées archéologiques d'Istanbul : Architecture extérieure (1)



Façades (1)

entre 1473 et 1891
Musées archéologiques d'Istanbul : Horaires   
Ouvert tous les jours sauf lundi
09h30 à 17h00,

Musées archéologiques d'Istanbul : Description   
Cet ensemble comprend
- le Musée Archéologique
- le Musée des Antiquités Orientales
- le Musée du Kiosque aux Faïences.

Le Musée Archéologique renferme des sculptures, des sarcophages, des mosaïques, divers objets appartenant aux civilisations grecques, byzantines et romaines, ainsi qu'une bibliothèque dotée d'un fonds très riche en archéologie.

Ouvert en 1917, le Musée des antiquités orientales comprend 15.000 pièces appartenant aux divers centres de civilisations d'Assyrie, de Babylone, de Sumer, d'Anatolie, de la Mésopotamie et de l'Egypte antique. Il est ouvert tous les matins de 9h30 à 12h00, sauf les lundis.

Le kiosque aux Faïences, construit en 1472 sur l'ordre du Sultan Mehmet le Conquérant, est l'un des premiers exemples du style ottoman. So porche doté de quatorze colonnes en marbre s'ouvre sur un hall décoré de mosaïques en faïences. Le bâtiment de six chambres et un salon central renferment des faïences et des céramiques des périodes seldjoukide et ottomane. Le musée et ses dépôts conservent environ 2.000 pièces.
Musées archéologiques d'Istanbul : Histoire   
La tradition turque de constituer des collections publiques remonte au règne de Mehmet le Conquérant qui déposera les collections militaires byzantines dans l'église Saint Irène, dans la première cour du Palais de Topkapi, après la conquête de Constantinople.

Le Musée d'Archéologie d'Istanbul sera créé par Rodosluzade Fethi Ahmed Pasha, le beau-fils de Mahmud II (1808-1839), qui mettra en oeuvre une muséographie au sens "moderne".

Le Grand Vizirat nommera Edward Goold, un professeur du Lycée Impérial de Galatasaray, premier directeur du Musée Impérial en 1868, après la publication d'un article de l'archéologue français Albert Dumont publié dans la "Revue Archéologique".

Goold publiera en 1871 un premier catalogue comprenant 147 oeuvres décrites en français, après avoir visité des sites antiques. Son successeur, l'archéologue et historien allemand, Anton Dethier, fera acheter les collections de Louis Palma di Cesnola, un officier américain d'origine italienne, et installera le Musée dans le Pavillon des céramiques restauré par l'architecte roumain Montereana. Osman Hamdi, une grande figure du monde muséographique turc qui succèdera à Anton Dethier, ouvrira la première Ecole des Beaux-Arts et dirigera de nombreuses fouilles. Il découvrira la nécropole des anciens rois de Sidon, alors région de l'Empire Ottoman, qui livrera notamment le "Sarcophage d'Alexandre". Osman Hamdi publiera ses travaux sous le titre de "Une nécropole royale à Sidon", avec l'aide de l'archéologue français Théodore Reinach.

Le directeur demandera à l'architecte Alexandre Vallaury de dessiner les plans d'un nouveau musée. L'architecte concevra son projet à partir du "sarcophage des Pleureuses" découvert à Sidon. Le nouveau musée ouvrira ses portes au public le 13 juin 1891 et son premier catalogue sera préparé par l'archéologue français A. Joubin.

Ce premier bâtiment turc édifié afin d'être un musée, l'un des plus important du XIXème siècle, sera agrandi entre 1903 et 1907, pour accueillir les nouvelles acquisitions. Une aile sera rajoutée à l'occasion des célebrations du centième anniversaire de l'institution, en 1991. Le Musée obtiendra la distinction du "Musée Européen de l'année" du Conseil de l'Europe pour ses qualités de conservation et de présentation des collections.

Le Musée d'Archéologie d'Istanbul présente une grande collection de marbres sculptés de toutes les périodes de l'antiquité provenant de l'Empire Ottoman, allant des Balkans à l'Afrique du Nord, de Mésopotamie à la péninsule arabe, notamment de l'Anatolie où la culture de la cité antique sur le modèle classique sera féconde au cours de la période héllenistique et de l'Empire romain.
Musées archéologiques d'Istanbul