S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Turquie > Pergame > Pergame
Pergame


Pergame
Pergame (Turquie)

   Pergame : Visite virtuelle   25 sections et 8 éléments
Pergame : Architecture extérieure (25)

Acropole


Temple de Trajan
approx. entre 97 et 138
La silhouette de ce temple périptère de style corinthien, édifié au sommet de l'acropole de Pergame, domine la vallée. Edifié en marbre blanc, alors que la plupart des monuments de l'acropole étaient construits en blocs d'andésite grise, il comporte six colonnes en façade et dix sur les côtés.



Bibliothèque

Il ne reste que quelques colonnes de cette bibliothèque qui détenait 200.000 rouleaux de parchemin. Ils auraient été, pour la plupart, offerts par Marc Antoine à Cléopâtre comme cadeau de mariage en 41 avant Jésus-Christ, et auraient enrichis le fonds de la bibliothèque d'Alexandrie.

Sanctuaire d'Athéna

Les fondations de ce temple ouvert à l'est, le plus ancien de la cité, apparaissent sur une vaste terrasse qui domine le théâtre. L'édifice de style dorique, construit suivant un plan périptère, comportait une cella divisée en deux. On pénétrait dans le sanctuaire d'Athéna en empruntant un propylée à deux étages auquel on accédait depuis la rue principale de l'acropole.

Autel de Zeus
Les Attalides - entre 180 et 159 avant J.C.
L'autel de Zeus, construit par Eumène II pour célébrer sa victoire sur les Galates, reposait sur une base de cinq degrés surmontée d'un socle orné d'une frise et d'une galerie à colonnes. Le monument ressemblait à un fer à cheval dont l'ouverture était tournée vers l'Ouest.

Théâtre


Le grand théâtre de Pergame (la cité en comptait trois construits à des époques différentes) date de l'époque hellénistique. Edifié à flanc de colline sur 36 mètres de dénivelé, il pouvait contenir 10.000 spectateurs assis sur 80 rangs.

Temple de Dionysos
IIème siècle avant J.C.
Situé à l'extrémité de la terrasse du théâtre qui produira de nombreuses pièces ayant pour thème les fêtes célébrées en l'honneur de Dionysos, le temple sera recouvert de plaques de marbre à la demande de l'empereur Caracalla qui voulait ainsi remercier les dieux de sa guérison.


Agora supérieure

L'agora supérieure, entourée de portiques doriques, hébergeait en son centre un temple précédé d'un autel.



Gymnase supérieur
Gymnase des adultes

Le grandiose gymnase de Pergame occupait trois terrasses. La plus haute et de loin la plus vaste était réservée aux adultes, celle du milieu aux adolescents et la plus basse aux enfants.

Gymnase intermédiaire
Gymnase des adolescents

Le grandiose gymnase de Pergame occupait trois terrasses. La plus haute et de loin la plus vaste était réservée aux adultes, celle du milieu aux adolescents et la plus basse aux enfants.

Gymnase inférieur
Gymnase des enfants

Le grandiose gymnase de Pergame occupait trois terrasses. La plus haute et de loin la plus vaste était réservée aux adultes, celle du milieu aux adolescents et la plus basse aux enfants.

Bains

Les bains communiquaient avec la terrasse supérieure du gymnase, celle qui était réservée aux adultes.

Asclépieion


Colonnade de la Voie Sacrée
Via Tecta

La Voie Sacrée, qui reliait Pergame au sanctuaire d'Asclépios, partait du théâtre romain et traversait la ville romaine. La portion finale, ornée d'une colonnade de 140 mètres de longueur, précède l'entrée monumentale du temple.

Propylées (1)

Les propylées forment une cour au centre de laquelle est édifié un petit autel en marbre en forme de colonne, orné d'un caducée : deux serpents enlacés autour d'un rameau d'olivier.

Colonnades des galeries (1)

Les dix colonnes de style ionique les plus proches de la bibliothèque, détruites lors du séisme de 175, seront remplacées par des colonnes corinthiennes. La galerie sud, qui comportait un premier niveau assez bas de plafond et un deuxième dont il ne reste rien, était formé de d'imposantes colonnes en andésite posées sur un soubassement de pierre.

Théâtre

Ce théâtre de 3500 places étaient destiné aux patients qui venaient y écouter de la musique et suivre des pièces de théâtre. Ces activités faisaient partie intégrante des méthodes thérapeutiques employées dans l'Asclépieion.

Cryptoporticus
Tunnel de thérapie

Par les ouvertures du haut, les prêtres-thérapeutes d'Esculape prononçaient des incantations de guérison sur les patients qui traversaient le souterrain ou y séjournaient.

Temple de Télesphore

Ce bâtiment de cure circulaire à deux étages n'a conservé que son rez-de-chaussée à six grandes absides semi-circulaires dans lesquelles dormaient les malades.

Ville

Cour Rouge (5)
Kizil Avlu
Basilique rouge de Saint-Jean

Communément appelé "Cour Rouge" du fait de la couleur des briques de sa construction, l'ancien sanctuaire des dieux égyptiens devait être consacré à Isis et Sérapis.
Pergame : Description   
Pergame est découpée en quatre zones.
- La ville Haute, Acropole, la cité officielle, domaine de la famille royale ou résidaient les rois, les aristocrates civiles, militaires et une garnison.
- Asclépieion ou sanctuaires d'Asclépios (le centre médical)
- La ville basse comprise entre Asclépieion et le théâtre romain, où fut la ville romaine.
- la ville Médiane, construite sur les flancs de la colline, entre Acropole et la ville basse.
Pergame : Histoire   
Le peuplement de Pergame est attesté dès le VIIIème siècle avant Jésus-Christ. Il est peu probable qu'elle ait été une colonie grecque, vu son éloignement de la mer. La première mention attestée de la cité, était alors gouvernée par un tyran grec, remonte à 339 avant Jésus-Christ.

Pergame, sortira de l'anonymat après la mort d'Alexandre le Grand, en 323 avant Jésus-Christ, lorsque l'empire sera partagé entre les généraux. L'un d'entre eux, Lysimaque, fera construire une forteresse en 301 avant Jésus-Christ, pour entreposer un trésor de guerre de neuf mille talents pris aux Perses. Il le confiera à Philétère, qui s'appropriera du butin après la défaite de Lysimaque face à Séleucos, en 281 avant Jésus-Christ. Eumène Ier, qui succèdera à son oncle Philétère, devra affronter près de Sardes, en 262 avant Jésus-Christ, Antiochos II Theos qui réclamait le trésor. Sa victoire et la mort du roi de Syrie assureront l'indépendance de Pergame. Attale Ier, ancien vainqueur de la course de chars aux Jeux Olympiques, succèdera sur le trône à son oncle. Il vaincra les Galates, alliés de circonstance des Séleucides, et étendra la domination de la nouvelle dynastie attalide jusqu'aux monts du Taurus. Il entreprendra la construction des premiers grands monuments de la cité - notamment le temple de Zeus - qui deviendra, avec Alexandrie, l'une des grandes villes de la civilisation hellénistique.

Eumène II, qui succèdera à son père, vaincra successivement Ortiagon, le commandant en chef des armées Galates, puis le roi séleucide Antiochos III soutenu par les cités d'Ephèse, de Tralles et de Telmessos. Pergame, aidée de Rome, Milet et Erythrée, l'emportera en 189 avant Jésus-Christ dans la plaine de Magnésie du Sypile. La paix d'Apamée permettra aux alliés d'étendre leur influence à l'Hellespont, la Carie et l'Ionie, la Cappadoce et la partie occidentale de la Phrygie. La cité, qui atteindra son apogée sous le règne d'Eumène II, devra sa prospérité à sa campagne fertile, ses mines d'or et d'argent, et son commerce entre l'Orient et le monde méditerranéen.

Attale Ier et Eumène II, qui feront appel aux meilleurs architectes, s'inspireront des monuments de l'Athènes de Périclès pour construire à leur tour des édifices grandioses. Attale II, frère d'Eumène II, demandera à ses ateliers de mettre au point la "pergamina", c'est-à-dire le parchemin (peaux de chèvre ou de mouton tannées) pour lutter contre les effets du blocus du papyrus des Egyptiens. Ces derniers, inquiets du rayonnement culturel de Pergame, ne supportaient plus la rivalité de sa bibliothèque avec celle d'Alexandrie. Marc Antoine offrira les 200.000 volumes qu'elle contenait à Cléopâtre, en cadeau de mariage.

Attale II bénéficiera de l'aide romaine contre Prusias II, roi de Bithynie, qu'il fera assassiner par son fils. Attale III, qui succèdera à son père mort d'empoisonnement, léguera son royaume à Rome en l'absence d'héritier. Cette dernière en fera une tête de pont pour la conquête de l'Asie Mineure et la capitale de sa "province d'Asie". Les Romains feront construire un théâtre de 30 000 places, un amphithéâtre de 50 000 places, et transformeront l'Asclépieion.

La ville, qui compte alors 160 000 habitants, sera la plaque tournante du commerce en Orient jusqu'aux IIème et IIIème siècles. La concurrence de Petra, puis de Palmyre, finira par l'emporter. Les habitants de la cité, menacés au VIIIème siècle par les Arabes, détruiront de nombreux monuments pour construire des fortifications. Pergame sera ravagée par Tamerlan en 1402.
Pergame : Plus de photos   
Oeuvre(s) associée(s)   
British Museum
Le monde hellénistique :
Musée archéologique de Pergame
Cour centrale :Salle :
Musée archéologique d'Ephèse
Salle des découvertes récentes :
Musée du Louvre
Figurines en terre cuite grecques :Répliques antiques d'après des originaux grecs de l'époque hellénistique :
Musées archéologiques d'Istanbul
Alexandre le Grand :Art de la sculpture au cours de la période impériale romaine :Portraits Romains :
Pergame