S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Turquie > Pergame > Musée archéologique de Pergame
Musée archéologique de Pergame


Musée archéologique de Pergame
Pergame (Turquie)
Cumhuriyet caddesi
Tél : (232) 633.10.96
Fax :(232) 631.07.77
   Musée archéologique de Pergame : Visite virtuelle   3 sections et 67 éléments
Musée archéologique de Pergame : Antiquités étrusques et romaines (3)




Musée archéologique de Pergame : Horaires   
Ouvert tous les jours sauf lundi
08h30 à 19h30,

Musée archéologique de Pergame : Description   
Le musée de pergame expose les sculptures mises à jour dans le site achéologique de l'ancienne cité.
Musée archéologique de Pergame : Histoire   
Le peuplement de Pergame est attesté dès le VIIIème siècle avant Jésus-Christ. Il est peu probable qu'elle ait été une colonie grecque, vu son éloignement de la mer. La première mention attestée de la cité, était alors gouvernée par un tyran grec, remonte à 339 avant Jésus-Christ.

Pergame, sortira de l'anonymat après la mort d'Alexandre le Grand, en 323 avant Jésus-Christ, lorsque l'empire sera partagé entre les généraux. L'un d'entre eux, Lysimaque, fera construire une forteresse en 301 avant Jésus-Christ, pour entreposer un trésor de guerre de neuf mille talents pris aux Perses. Il le confiera à Philétère, qui s'appropriera du butin après la défaite de Lysimaque face à Séleucos, en 281 avant Jésus-Christ. Eumène Ier, qui succèdera à son oncle Philétère, devra affronter près de Sardes, en 262 avant Jésus-Christ, Antiochos II Theos qui réclamait le trésor. Sa victoire et la mort du roi de Syrie assureront l'indépendance de Pergame. Attale Ier, ancien vainqueur de la course de chars aux Jeux Olympiques, succèdera sur le trône à son oncle. Il vaincra les Galates, alliés de circonstance des Séleucides, et étendra la domination de la nouvelle dynastie attalide jusqu'aux monts du Taurus. Il entreprendra la construction des premiers grands monuments de la cité - notamment le temple de Zeus - qui deviendra, avec Alexandrie, l'une des grandes villes de la civilisation hellénistique.

Eumène II, qui succèdera à son père, vaincra successivement Ortiagon, le commandant en chef des armées Galates, puis le roi séleucide Antiochos III soutenu par les cités d'Ephèse, de Tralles et de Telmessos. Pergame, aidée de Rome, Milet et Erythrée, l'emportera en 189 avant Jésus-Christ dans la plaine de Magnésie du Sypile. La paix d'Apamée permettra aux alliés d'étendre leur influence à l'Hellespont, la Carie et l'Ionie, la Cappadoce et la partie occidentale de la Phrygie. La cité, qui atteindra son apogée sous le règne d'Eumène II, devra sa prospérité à sa campagne fertile, ses mines d'or et d'argent, et son commerce entre l'Orient et le monde méditerranéen.

Attale Ier et Eumène II, qui feront appel aux meilleurs architectes, s'inspireront des monuments de l'Athènes de Périclès pour construire à leur tour des édifices grandioses. Attale II, frère d'Eumène II, demandera à ses ateliers de mettre au point la "pergamina", c'est-à-dire le parchemin (peaux de chèvre ou de mouton tannées) pour lutter contre les effets du blocus du papyrus des Egyptiens. Ces derniers, inquiets du rayonnement culturel de Pergame, ne supportaient plus la rivalité de sa bibliothèque avec celle d'Alexandrie. Marc Antoine offrira les 200.000 volumes qu'elle contenait à Cléopâtre, en cadeau de mariage.

Attale II bénéficiera de l'aide romaine contre Prusias II, roi de Bithynie, qu'il fera assassiner par son fils. Attale III, qui succèdera à son père mort d'empoisonnement, léguera son royaume à Rome en l'absence d'héritier. Cette dernière en fera une tête de pont pour la conquête de l'Asie Mineure et la capitale de sa "province d'Asie". Les Romains feront construire un théâtre de 30 000 places, un amphithéâtre de 50 000 places, et transformeront l'Asclépieion.

La ville, qui compte alors 160 000 habitants, sera la plaque tournante du commerce en Orient jusqu'aux IIème et IIIème siècles. La concurrence de Petra, puis de Palmyre, finira par l'emporter. Les habitants de la cité, menacés au VIIIème siècle par les Arabes, détruiront de nombreux monuments pour construire des fortifications. Pergame sera ravagée par Tamerlan en 1402.
Musée archéologique de Pergame : Plus de photos   
Oeuvre(s) associée(s)   
Musée archéologique de Pergame