English
Italie > Florence > Florence
Florence


Florence
Firenze

Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1982

Florence (Italie)

   Florence : Visite virtuelle   4 sections et 36 éléments
Florence : Architecture intérieure (1)


Basilique de San Lorenzo (27)
Basilica di San Lorenzo
Basilique Saint-Laurent de Florence

Lieux de culte - entre 1420 et 1470
Lorenzo San est l'une des églises les plus célèbres en Europe et des plus visitées à Florence. Elle sera consacrée une première fois par l'évêque saint Ambroise de Milan en 393, puis une seconde fois en 1059 à la suite d'importants travaux d'agrandissement.
Florence : Cours d'eau (1)


Florence : Pont(s) (1)


Ponte Vecchio (2)
"Vieux Pont"
Ponts - 1345
Construit par Neri di Fioravante ou Taddeo Gaddi selon les sources, le Ponte Vecchio, qui enjamble l'Arno sur sa plus faible largueur, sera le seul pont florentin épargné lors des bombardements de 1944. Il est constitué de trois voûtes reposant sur deux piliers robustes.
Florence : Rues, avenues ... (1)


Piazza della Signoria (6)
Rues, avenues et places - 1268
La place de la Seigneurie, coeur politique de Florence depuis le Moyen-Age, prendra forme en 1268, lorsque le parti des Guelfes, nouveaux maîtres de la cité, rasera de trente-six maisons appartenant aux Gibelins vaincus, notamment les tours appartenant aux Foraboschi et aux Uberti.
Florence : Guide de visite   
Being on the main national railway lines, it is easily accessible from most important places both in Italy and abroad. The Florence "Vespucci" airport, where both national and international airlines stop, is located 5 Km. from the city centre. The main motorway, A1, connects Florence with Bologna and Milano in the North and Rome and Naples in the South. The motorway A11 to the sea joins it to Prato, Pistoia, Montecatini, Lucca, Pisa and all the resorts on the Tyrrhenian sea. There is also motorway which connects Florence to Siena.
Florence : Description   
Les Lettres de voyage d'Honoré Beaugrand, publiées aux éditions des presses de la Patrie en 1889, évoquent ainsi l'histoire de la cité et la richesse de son patrimoine :

- "Florence est une ville ... située sur les deux rives de l'Arno, au pied des versants des Apennins. Ancienne capitale de la Toscane, puis du royaume d'Italie, de 1864 à 1870, Florence a pris un grand développement, de nouveaux quartiers ont été construits et l'emplacement de ses anciennes fortifications forme aujourd'hui une magnifique ceinture de larges boulevards.

Aucune ville de l'Italie n'a joué, dans le grand mouvement de la renaissance de l'art italien, un rôle aussi considérable et ces souvenirs glorieux, non moins que la beauté de son site et de ces édifices, l'ont fait nommer Florence "la Belle." Le véritable centre de Florence est la place de la Signoria, l'ancien forum de la République. C'est là que se trouvent le Palais-Vieux (1298), aujourd'hui le Municipe, qui fut la résidence des Médicis et le siège du parlement italien jusqu'au moment du transfert de la capitale à Rome, et qui contient ces immenses appartements qui ont nom grande Salle des mille, Salles des deux cents; le lion Marzocco; la statue équestre de Cosme 1er, par Jean de Bologne; la célèbre Loggia de Lanzi, ancien corps de garde des lansquenets qui renferme le fameux Persée de Benvenuto Cellini; l'enlèvement de la Sabine, par Jean de Bologne, etc ...

Entre la place della Signoria et l'Arno, s'élève le Palais des Uffizi (des Offices) qui contient une des premières collections artistiques du monde. Quelques-unes des oeuvres les plus remarquables de cette merveilleuse galerie sont réunies dans une petite salle connue sous le nom de "Tribune": la Venus de Médecis, l'Apollon, attribué à Praxitèle; le Rémouleur, les Lutteurs, le Faune dansant, en partie de Michel-Ange, chefs-d'oeuvre de la sculpture; la Vierge au Chardonneret, la Fornarina, de Raphaël; la Vénus, du Titien, etc ...

Après avoir traversé l'Arno, sur le Ponte Vecchio, on arrive au Palais Pitti, qui renferme une galerie de tableaux, non moins célèbre que celle des Offices. Citons parmi tant de chefs-d'oeuvre : la Vierge à la chaise, la Vision d'Ezéchiel, la Madone du Grand Duc, le portrait de Jules II, de Raphaël, la Sainte Agathe, de Sébastien del Piombo; le Concert, de Giorgionne; Sainte Madeleine, du Titien. Le beau jardin Boboli est situé derrière le palais Pitti.

Au nord de la place della Signoria se trouve la place du Dôme, où s'élèvent trois des plus beaux monuments de Florence: la Cathédrale Santa-Maria del Fiore, dans le style gothique italien (1294-1474), dont la belle coupole, élevée par Brunelleschi a servi de modèle à Michel-Ange pour celle de Saint-Pierre de Rome; le Campanile, dans le même style, merveilleuse création de Giotto; le Baptistère, dont la coupole a été imitée par Brunelleschi pour celle de la Cathédrale. On en admire principalement les trois portes de bronze dont deux ont été modelées par Ghiberti; Michel-Ange disait de celle de l'est, la plus belle, qu'elle "méritait d'être la porte du Paradis".

Parmi les édifices religieux les plus remarquables de Florence, on cite Santa Maria Novella (1279-1537) qui possède la Madone de Cimague; des fresques de Ghirlandajo, d'Andrea Orcagna; le crucifix en bois de Brunelleschi; une fontaine de Luca della Robbia. Le cloître, attenant à l'église, renferme la chapelle des Espagnols décorée de fresques célèbres. D'autres églises remarquables sont San Lorenzo qui communiquait autrefois avec la "nouvelle Sacristie", où se trouvent les tombeaux des Médicis, chefs-d'oeuvre de Michel-Ange, avec statues du Jour et de la Nuit, de l'Aurore et du Crépuscule, du Penseur; — l'Annunziata avec fresques d'Andrea del Sarto; — Santa Croce, sur une place que décore une statue colossale du Dante, et qui a des chapelles décorées de peintures qui passent pour les chefs-d'oeuvre de Giotto, ainsi qu'un cloître remarquable; — l'église des Carmes (il Carmine), dont la chapelle Brancacoi renferme les fameuses fresques de Masaccio et de Filippino Lippi. Sur la place San Marco se trouvait l'église San Marco et son magnifique cloître, aujourd'hui transformé en musée, possédant des fresques célèbres de Fra Angelico; l'Académie des Beaux-Arts, qui renferme une belle collection de tableaux, et une statue de David par Michel-Ange.

Les musées égyptien et étrusque occupent le bâtiment du couvent supprimé de San Francesco; c'est dans l'ancien réfectoire que fut découverte, en 1845, l'admirable fresque représentant la Cène, attribuée à Raphaël. Le Bargello, ancien palais du Podestat, renferme le Musée national qui possède une remarquable collection de bronzes et de marbres de la Renaissance, parmi lesquels le Triomphe de Bacchus, l'Adonis mourant, de Michel-Ange; le Mercure de Jean de Bologne, etc.; une chapelle décorée de fresques de Giotto; un portrait du Dante, attribué longtemps au même artiste, etc ... Les bibliothèques publiques renferment toutes des trésors précieux; la plus célèbre est la bibliothèque Laurenziana qui occupe le cloître de l'église St. Laurent. Florence renferme un grand nombre de beaux palais particuliers: les plus remarquables sont les palais Strozzi, Corsini, Riccardi, Strozzi Ridolfi. Entre la rive droite de l'Arno et le chemin de fer, est située la belle promenade des Cascine. Les plus belles excursions à faire dans les environs de Florence sont celles du Poggio Imperiale, de la Chartreuse d'Ema, de Monte Oliveto, de Fiesole, de Vallombreuse et des Camaldules."
Florence : Histoire   
Florentia sera fondée sur les rives de l'Arno, dans une vaste plaine entourée par les collines de Careggi, de Fiesole, de Settignano, d'Arcetri et de Bellosguardo, au Ier siècle après Jésus-Christ. Berceau de la Renaissance italienne, elle abrite un patrimoine artistique exceptionnel. De nombreux artistes travailleront à Florence entre les XIIIème et XVIème siècle, parmi lesquels Arnolfo et Andrea Pisano, Brunelleschi, Donatello et Masaccio, Ghiberti et les membres de la famille Della Robbia, Filippo Lippi et l'Angelico, Botticelli et Paolo Uccello, Leonard de Vinci et Michel-Ange. Dante contribuera à l'émergence de la langue italienne qui permettra de diffuser les oeuvres de Pétrarque et Boccace, Machiavel, Galilée, autant de génies qui vivront dans le Grand-duché. Florence connaîtra une période de lent déclin à partir du XVIIème siècle, jusqu'en 1865. Elle deviendra alors la capitale du royaume d'Italie, jusqu'en 1870, date à laquelle Rome, nouvellement rattachée, sera désignée.

Quelques dates :
1059 : Consécration du Baptistère.
1232 : Construction de Santa Croce, église des Franciscains.
1294 : Début de la construction de la cathédrale.
1330 : Andrea Pisano sculpte la première porte de bronze du Baptistère.
1337 : Décès du peintre et architecte italien Giotto.
1370 : Le jeu de cartes arrive d'Orient en Europe par Florence.
1378 : Une révolte de travailleurs entraîne la création d'une corporation des ouvriers du textile.
1386 : Naissance du sculpteur Donato di Niccolo di Betto Bardi dit Donatello.
1395 : Naissance du peintre Guido dit Pietro dit Fra Angelico, mort en 1455.
1403 : Le sculpteur italien Lorenzo Ghiberti entreprend la deuxième porte du Baptistère.
1406 : La cité-État de Pise est vaincue par Florence.
1421 : Le premier brevet connu est délivré à Florence.
1429 : Création de l'atelier de Luca della Robbia.
1434 : Cosme de Médicis devient le maître de la Toscane.
1436 : Brunelleschi termine la coupole du Dôme.
1440 : Donatello fond le bronze de David.
1441 : Une bibliothèque publique est ouverte à Florence.
1445 : Naissance du peintre Sandro Filipepi dit Sandro Botticelli.
1452 : Naissance de Léonard de Vinci, mort en 1519.
1458 : Début de la construction du Palais Pitti.
1466 : Décès de Donatello.
1469 : Début du principat de Laurent le Magnifique, qui prendra fin en 1492.
1472 : Naissance du peintre Bartolomeo della Porta dit Fra Bartolomeo.
1475 : Décès du peintre Paolo di Dono, dit Paolo Uccello.
1485 : Sandro Botticelli peint la Naissance de Vénus.
1494 : Naissance du peintre Francesco d'Ubertino dit Le Bachiacca. Succès d'un soulèvement populaire contre les Médicis. Charles VIII, roi de France, envahit l'Italie et entre à Florence, les guerres d'Italie commencent.
1503 : Naissance du peintre Agnolo di Cosimo dit Bronzino.
1510 : Décès de Sandro Botticelli.
1512 : Les Habsbourg réinstallent les Médicis à la tête de Florence.
1517 : Décès de Fra Bartolomeo.
1560 : Début de la construction du Palais des Offices.
1572 : Décès d'Agnolo di Cosimo dit Bronzino.
1582 : L'Academia della Crusca, première académie de langue italienne est fondée à Florence.
1597 : Création de Dafne de Jacopo Peri, premier opéra de l'histoire dont la musique a été perdue.
Florence