S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Turquie > Istanbul > Palais de Dolmabahçe
Palais de Dolmabahçe


Palais de Dolmabahçe
Dolmabahçe Sarayi
Istanbul (Turquie)

Tél : 236.90.00
Dolmabahçe est le nom du quartier autrefois occupé par une baie dans laquelle mouillaient autrefois les navires amiraux, situé entre Besiktas et Kabatas, sur la rive européenne d'Istanbul, à l'entrée du Bosphore. On y construira de petits palais et des pavillons à partir du XVème siècle, avant que la zone ne devienne marécageuse. Le sultan Ahmet Ier (1605/1617) et son fils Osman II entreprendront les travaux de remblaiement au début du XVIIème, afin d'étendre un jardin royal aménagé par Mehmet II peu après la conquête. Ces travaux sont à l'origine du nom de Dolmabahçe, qui signifie le jardin rempli. Les murs et les bâtiments du jardin privé seront restaurés sous le règne d'Ahmet III (1703/1730), qui sera progressivement baptisé le Palais impérial de Besiktas.

L'incendie du quartier de Péra, en 1931, entraînera la destruction de toutes les ambassades implantées à Istanbul sauf celle de Venise. Les pays concernés, l'Angleterre, la France et surtout la Russie, feront construire de véritables palais pour abriter leurs délégations diplomatiques.
   Palais de Dolmabahçe : Visite virtuelle   12 sections et 30 éléments
Palais de Dolmabahçe : Architecture extérieure (3)

Extérieur



Jardins (4)


Le sultan Ahmet Ier (1605/1617) et son fils Osman II entreprendront les travaux de remblaiement au début du XVIIème, afin d'étendre un jardin royal aménagé par Mehmet II peu après la conquête.
Palais de Dolmabahçe : Architecture intérieure (9)

Intérieur

Rez-de-Chaussée




Salle du Trône (26)

Nikogos Balyan, qui avait étudié hors de Turquie, sera chargé des plans et de la construction de la Salle des Fêtes, du Portail du Trésor privé, et des Portails du Sultanat.

Premier étage


Chambre d'Atatürk
entre 1924 et 1938
Atatürk décédera dans son lit le 10 novembre 1938 à 9h05. Les 160 pendules du palais sont arrétées à cette heure tragique pour le peuple turc.


Salle de bains principale

Les murs de cette salle de bains impressionnante sont revêtus de d'albâtre égyptien le plus fin. Les robinets sont en argent massif. Les fenêtres, encadrées de cuivre, offrent une vue remarquable sur le Bosphore.

Salon Bleu
Salle de réunion du Harem


Le harem, qui regroupe 50 pièces, sera construit en 1955. Il hébergeait une centaine de favorites et d'odalisques.

Salon Süfera


Les ambassadeurs attendaient dans ce salon avant d'être reçus par le sultan.

Commanditaire : Abdülmecit
Palais de Dolmabahçe : Horaires   
Ouvert tous les jours sauf lundi et jeudi
de 09h00 à 15h00,

Palais de Dolmabahçe : Description   
Abdülmecit (1839/1861), domicilié dans un Topkapi vieillissant, froid et humide, fera construire ce palais monumental devant surpasser toutes les autres. Il dépensera 5 millions de livres or de l'époque, en grande partie emprunté auprès des Occidentaux. L'empire Ottoman était en déclin. Théophile Gautier visitera le chantier en 1852, qui durera durera jusqu'en 1856

Le premier édifice terminé, en 1847, abritait les pièces de réception (Mabeyn). Le sultan Abdülmecit s'installera dans son nouveau palais le 7 juin 1856. Son successeur, Abdülaziz (1861/1876), occupera les lieux jusqu'à sa destitution par son fils, Murat V. Ce dernier, qui ne règnera que trois mois, sera remplacé par le sanguinaire Abdülhamit II (1876/1899). Le nouveau sultan séjournera essentiellement, durant ses trente trois ans de pouvoir, dans le palais de Yildiz réputé plus sûr. Il sera destitué par les Anglais. Mehmet V Rezat (1909/1918), qui installera sa cour dans le palais de Dolmabahçe, entreprendra d'importants travaux de restauration. Son successeur, Mehmet VI Vahdettin (1918/1922), séjournera dans ce palais avant d'emménager dans le palais de Yildiz.

Le palais de 285 pièces, construit par Gabaret Balyan et son fils Nikogos, mettra à contribution de nombreux artistes locaux et étrangers. Nikogos Balyan, qui avait étudié hors de Turquie, sera chargé des plans et de la construction de la Salle des Fêtes, du Portail du Trésor privé, et des Portails du Sultanat.

L'aile sud du bâtiment principal abrite la salle d'Audience (Mayben) auquel l'on accède par l'escalier d'honneur dont les rampes sont en cristal de Baccarat, l'aile nord, le harem et la partie centrale, la salle des Fêtes. Cette dernière est couronnée par un dôme qui culmine à 36 mètres de hauteur. L'ensemble, qui couvre une superficie de 14.595 m2, compte 285 pièces, dont 43 salons, 6 hammams et 6 balcons. L'architecture associe, dans un curieux mélange, les styles baroque, rococo et empire.

L'aménagement du palais sera confié à Séchan, décorateur d'opéra renommé sous Napoléon III, qui avait eu Juliette Drouet pour maîtresse avant de la présenter à Victor Hugo. Le mobilier, généralement d'origine européenne, n'échappe pas à l'éclectisme. Une grande partie sera spécialement commandée pour le palais. L'autre provient de cadeaux venus d'Europe et d'Extrême-Orient. Le plupart des tissus d'ameublement, des rideaux et des tapis, d'origine turque, seront tissés dans les ateliers d'Hereke. Le palais renferme 600 tableaux peints par 120 artistes différents. L'Italien Zonaro, nommé premier peintre du palais, livrera 19 toiles.

La première séance de la Chambre des Députés sera ouverte en 1817 dans la salle des Fêtes par le sultan Abdülhamit. Atatürk décédera dans la chambre n° 71 le 10 novembre 1938.
Palais de Dolmabahçe