English
Indonésie > Java > Borobudur
Borobudur
Borobudur



Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1991

Java (Indonésie)

   Borobudur : Visite virtuelle   3 sections et 1 élément
Borobudur : Architecture extérieure (3)



Base du temple (1)
entre le VIIIème et le IXème siècle

Sommet du temple
entre le VIIIème et le IXème siècle
Site en relation :
Stupa de SwayambhunathYogyakarta

Borobudur : Description   
Ce célèbre temple bouddhique datant des VIIIe et IXe siècles est situé dans le centre de Java. Il est construit sur trois niveaux : une base pyramidale comprenant cinq terrasses carrées concentriques, surmontée d'un tronc de cône (trois plate-formes circulaires) et couronnée d'un stupa monumental. Les murs et les balustrades sont ornés de bas-reliefs couvrant une surface totale de 2 500 m2. Bordant les plate-formes circulaires, 72 stupas ajourés abritent autant de statues du Bouddha. Le temple a été restauré avec le concours de l'UNESCO dans les années 1970.

Il fait à la fois office de stupa et de mandala, forme qui apparaît vu du ciel. Il repose sur un carré d'environ 113 mètres de côté, avec à chaque point cardinal une partie en saillie accompagnée aux quatre angles par une partie en retrait.

Il est constitué de quatre galeries successives superposées de forme géométrique, comme l'ensemble du monument, qui sont couvertes de bas-reliefs (dont la longueur totale est d'environ 5 kilomètres) relatant les divers épisodes de la vie du bouddha Sakyamuni. Ces bas-reliefs étaient taillés in situ dans de la pierre volcanique grise par différents artisans qui réussirent néanmoins à préserver l'unité artistique du monument. Un élément étonnant de ces galeries, est l'existence d'une cinquième galerie enterrée, également couverte de bas-reliefs représentant essentiellement les turpitudes de la vie terrestre. Plusieurs hypothèses ont donc été émises pour expliquer la dissimulation de cette galerie :
- le but de consolidation du bâtiment,
- la volonté délibérée d'occulter les réalités terrestres.

Après avoir traversé les quatre galeries, on atteint la terrasse supérieure surmontée également de trois terrasses circulaires concentriques bordées de 72 stupas (respectivement 32, 24 et 16). Ceux-ci consistent en des cloches de pierre ajourées logeant des bodhisattvas. Au centre de ces terrasses et donc au sommet du Borobodur, un autre stupa couvre un bouddha inachevé, dont on ignore s'il a été rajouté ou non par la suite.

De la même façon que les chrétiens ont leur chemin de croix, le Borobodur est censé guider sur le chemin de l'illumination. Depuis la fin de sa restauration en 1973, Borobudur est de nouveau un lieu de culte et de pélerinage. Chaque année, lors de la pleine lune de mai ou juin, des bouddhistes d'Indonésie et de l'étranger y célèbrent le Waisak, nom indonésien du Vesak, qui commémore la naissance, la mort et le moment où le Bodhisattva atteignit la sagesse suprême pour devenir Bouddha.

Le Waisak est un jour férié officiel en Indonésie. La nuit de la pleine lune de mai, un festival se tient à Borobodur. Une procession au flambeau a lieu du temple de Mendut, situé à 8 km, jus qu'à Borobudur. Là, la procession grimpe les marches jusqu'au sommet. Des centaines de moines bouddhistes en robe safran la mènent, portant des fleurs et des cierges qu'ils allument au moment où la lune apparaît à l'horizon. Les moines commencent alors leurs prières, leur méditation et leurs chants jusque tard dans la nuit.
Borobudur : Histoire   
Le Borobudur est un gigantesque temple bouddhiste mahâyâna, construit au IXe siècle par la dynastie Sailendra, en Indonésie, sur l'île de Java. Le Borobudur est le plus grand monument bouddhiste. Le site fut construit aux alentours de 800, mais abandonné vers 1100. Il est redécouvert en en 1815 par Stamford Raffles, lieutenant-gouverneur de Java.

Source Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_de_Borobudur
Texte soumis à la licence GNU : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html
Borobudur : Plus de photos   
Borobudur