English
Chine > Xi'an > Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an
Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an
Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an


Beilin Bowuguan

Soumission à l'inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1996

Xi'an (Chine)

A l'origine temple dédié à Confucius, la Forêt des Stèles a été construite au cours de la deuxième année (1087) du règne de Yuanyou de la dynastie Song du Nord (960-1127), afin de mettre en sécurité une importante collection de stèles datant de 837 (la plus ancienne des textes classiques consacrés à Confucius).
   Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an : Visite virtuelle   10 sections et 13 éléments
Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an : Architecture extérieure (4)


Porte de la Justice (2)
Porte Yi Lu

Cette porte constitue l'entrée du musée



Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an : Sculpture (6)







Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an : Description   
Le musée, qui couvre une superficie de 3 hectares, est situé dans la rue San Xue Jie, à proximité de la porte du sud. Il est divisé en sept sections.

Certaines stèles témoignent de l'introduction de religions en Chine et des échanges culturels et commerciaux entre la Chine et la Syrie, la Perse, l'Inde et le Japon pendant la Dynastie Tang (618/907).

La Forêt des Stèles rassemble quatre groupes de pierres gravées : celles consacrées à la littérature et à la philosophie, celles consacrées à l'histoire, celles consacrées à la calligraphie et les stèles ornées de représentations. Les stèles sont exposées dans huit salles d'exposition, huit couloirs, et huit pavillons qui couvrent au total une superficie de 3.000 mètres carrés. Les collections comptent 2.420 oeuvres célèbres datant des dynasties Han, Tang et les suivantes. Le musée en expose 1.089.

Parmi les stèles calligraphiées les plus célèbres, citons celle de Cao Quan (dynastie Han) , celle du général Guangwu (dynastie Qin) et les oeuvres des plus célèbres calligraphistes tels Li Si (dynastie Qin), Cai Yong (dynastie Han), Wang Xizhi (dynastie Jin), Zhi Yong (dynastie Sui), Ouyang Xun, Yu Shinan, Zhu Suiliang, Yan Zhenqing, Liu Gongquan, Zhang Xu et Huai Su (dynastie Tang).

Les oeuvres de Yan Zhenqing sont représentées par sept stèles. Les collections de la Forêt des Stèles compte un nombre très important d'oeuvres littéraires et de documents historiques, parmi lesquels les Inscriptions de Kaicheng de la dynastie Tang (618/907) qui compte treize oeuvres totalisant 650.000 idéogrammes chinois.

la célèbre stèle du Nestorianisme de Daqin, ornée d'un croix à son sommet, date de 781. Elle témoigne de l'édification d'une église de ce culte se réclamant du christianisme et affirmant que deux personnes, l'une divine, l'autre humaine, coexistaient en Jésus-Christ. Cette thèse a été à l'origine défendue par Nestorius (né vers 381 - mort en 451), patriarche de Constantinople (428/431). Le nestorianisme devient une variante du christianisme après la condamnation de Nestorius. Les Estoriens n'acceptent ni le dogme trinitaire ni les décisions des conciles qui ont suivi. Aujourd'hui, la plupart des nestoriens sont des fidèles des Églises des deux conciles, surtout implantées dans le nord de l'Irak.

Les collections renferment d'autres stèles très célèbres, tel les Six Chevaux Légendaires, ainsi que de nombreuses pierres gravées à caractère religieux et funéraires provenant de tombeaux Han et Tang. Citons également les oeuvres de grands calligraphistes des dynasties Hang et Qing (1644/1911).

La première salle expose essentiellement les textes liés à Confucius gravés sur 14 stèles. On y retrouve les Annales des Printemps et des Automnes, le Livre des Mutations ou Yi King, le Canon des Poèmes, etc). Ces douze classiques étaient les textes de référence des intellectuels de la période médiévale chinoise.

La deuxième salle est consacré aux oeuvres des plus célèbres calligraphistes de la période Tang (618/907). Cette dynastie a été marquée par la floraison de la créativité humaine dans de nombreux domaines. La calligraphie chinoise a connu son âge d'or durant cette période. La salle expose notamment des oeuvres de Ouyang Xun, Yan Zhenqing, Zhangxu.

La troisième salle expose également des calligraphies. On y admire cinq type de calligraphies, des sceaux, des rapports officiels en caractères réguliers et cursifs. Ces oeuvres témoigne de l'évolution de l'écriture en Chine. La calligraphie est un élément essentiel ce la culture chinoise depuis des siècles.

La quatrième salle abrite diverses des pierres gravées. Deux cents d'entre elle datent des dynasties Han et Tang, parmi lesquelles des oeuvres consacrées à Confucius et des écrits bouddhistes de la dynastie Tang.

La cinquième salle expose des stèles allant de la dynastie Tang à la dynastie Qing.

Les sixième et septième salles exposent des stèles consacrées à la poésie.
Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an : Plus de photos   
Musée de la Forêt des Stèles de Xi'an