S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Allemagne > Berlin > Musée Bode
Musée Bode
Musée Bode


Bode Museum
Berlin (Allemagne)
Monbijoubrücke 10178
Le Bode-Museum se dresse à la pointe nord de l'île aux musées, au bord de la Spree, au centre de Berlin. On y accède par le pont Monbijoustrasse.
   Musée Bode : Visite virtuelle   13 sections et 107 éléments
Musée Bode : Architecture extérieure (2)


Architecture du musée
entre 1897 et 1904
L'édifice néo-baroque occupe une position dominante à la pointe nord-ouest de l'île. Revêtue de grès, dotée d'une base de pierre peu élevée, elle se dresse sur deux niveaux, liés par des pilastres corinthiens et couronnés d'une balustrade. Les élévations longitudinales présentent deux projections latérales à frontons, avec des doubles colonnes adossées corinthiennes.

Pont Montbijou
vers 1877
Le pont Montbijou, en face du Bodemuseum, présente une structure à deux arches de style baroque, et le pont de Fer à l'extrémité de la Bodestraße.
Musée Bode : Architecture intérieure (1)


Hall d'entrée (1)
entre 1897 et 1904
Musée Bode : Sculpture allemande (1)


Musée Bode : Sculpture française (1)


Musée Bode : Sculpture italienne (8)









Musée Bode : Horaires   

Ouvert tous les jours sauf lundi
Nocturne jeudi
de 10h00 à 18h00 (22h00 le jeudi),

Musée Bode : Guide de visite   
Transport :
U-Bahn
- U6 (Friedrichstraße)
S-Bahn
- S1, S2, S25 (Friedrichstraße)
- S5, S7, S75, S9 (Hackescher Markt)
Tram
- M1, 12 (Am Kupfergraben)
- M4, M5, M6 (Hackescher Markt)
Bus
- TXL (Staatsoper)
- 100, 200 (Lustgarten)
- 147 (Friedrichstraße)
Musée Bode : Description   
Collection des Sculptures
La collection des sculptures compte parmi les plus importantes collections de sculptures anciennes au monde. Ses origines remontent à l'activité déployée par les Princes-Electeurs de Brandebourg-Prusse dans le domaine de l'art, en particulier à celle des différents Grands-Elécteurs (1640-1688). Par l'acquisition surtout de sculptures italiennes, Gustav Friedrich Waagen et en particulier Wilhelm von Bode complétérent les collections déjà existantes. Leur objectif était de réaliser une présentation exhaustive de l'histoire de la sculpture européenne. Dans ce bâtiment conçu comme un musée de la Renaissance, la collection pouvait être présentée dans un cadre muséal tout à fait nouveau sur le plan historique: Une fois placées dans un environnement de reconstitutions architecturales historiques et de meubles choisis, ces oeuvres d'art devaient faire ressentir aux visiteurs l'esprit de l'époque à laquelle elles avaient été conçues. L'accroissement rapide des collections entraina bientôt leur réorganisation. Le partage de Berlin après la Seconde Guerre mondiale (1939-1944) renforça encore plus l'éclatement de cette Collection des Sculptures. Après plusieurs années de dispersion, la collection se trouve aujourd'hui de nouveau réunie au Bode-Museum.

Musée d'Art byzantin
Le musée possède une importante collection d'oeuvres d'art datant de l'Antiquité tardive et de l'époque byzantine. C'est l'art de l'Empire romain d'Occident et de l'Empire byzantin du IIIeme au XVeme siècle qui constitue le point fort de cette collection, ainsi qu'un grand nombre d'îcones et d'objets post-byzantins. Ces oeuvres d'art proviennent de presque toutes les régions du monde antique méditérranéen. Le caractère incomparable des collections berlinoises est dû à quatre aspects essentiels: Des sarcophages et fragments de sarcophages provenant de Rome et datant de l'Antiquité tardive offrent un panorama de l'iconographie paléochrétienne. Le grand nombre de sulptures ornementales et historiées provenant de l'Empire romain d'Orient permet d'étudier la variété des styles, comme il est seulement possible de le faire au Musée archéologique d'Istanbul. De précieuses sculptures sur ivoire et îcones en mosaïque témoignent du grand talent des artistes et des artisans de la cour byzantine. Des objets de la vie quotidienne (peignes, miroirs...) et de la religion chrétienne retrouvés en Egypte nous donnent une idée de la vie de tous les jours et des accessoires utilisés dans les rites liturgiques.

Cabinet des médailles
Le cabinet des médailles a été constitué à la base par les collections des Princes-Electeurs de Brandebourg. Avec plus de 500 000 pièces, le Cabinet des Médailles compte aujourd'hui parmi les plus importantes collections numismatiques au monde. Les expositions ne présentent qu'une partie infime de l'ensemble. Le Pergamonmuseum abrite 1 500 pièces antiques de tout premier ordre. Dans le cadre de quatre cabinets contenant 4 000 monnaies et médailles, l'exposition du Bode-Museum présente, au deuxième étage, une chronique métallique de l'humanité, couvrant les débuts de la frappe des monnaies au VIIe siècle avant Jésus-Christ. Les trésors présentés dans le Cabinet des Médailles peuvent être examinés après un enregistrement préalable dans la salle d'étude située au sous-sol du Bode-Museum où se trouve aussi la bibliothèque spéciale de numismatique.
Musée Bode : Histoire   
Le Bode-Museum (Musée de Bode) fut édifié de 1897 à 1904, par l'architecte berlinois Ernst Eberhard von Ihne. À son inauguration, en 1904, il porte le nom de Kaiser Friedrich Museum en hommage à Frédéric III de Prusse, décédé en 1888. Celui-ci n'aura régné sur l'Allemagne que quelques mois, mourant d'un cancer du larynx mal dignostiqué. Conformément aux plans de Wilhelm von Bode, premier conservateur du musée, le Bode-Museum fut, dès son inauguration, destiné à recevoir les collections des différentes époques chrétiennes.

Durant la Seconde Guerre mondiale (1939-1944), le bâtiment fut fort endommagé, suite aux bombardements massifs subis par Berlin. Après des remises en état successives dans les années 1948 à 1986, le Bode-Museum servit de lieu d'exposition à plusieurs collections. Ce n'est qu'en 1956 que le musée pris officiellement le nom de Bode-Museum, du nom se son inspirateur spirituel, Wilhelm von Bode.

En 1999, l'UNESCO introduit la Museumsinsel (Ile des musées) au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Le Bode-Museum obtient le titre de "musée universel de la culture de l'humanité des origines à nos jours".

Le musée subit une réféction complète de 162 millions d'euros, entre 1999 à 2005, suivant des exigences très précises en matière de conservation du patrimoine. I a réouvert ses portes en octobre 2006.

Conformement à sa destination initiale, le musée abrite aujourd'hui la Collection d'Art byzantin, la Collection des sculptures et le Cabinet des médailles.
Musée Bode : Plus de photos   
Musée Bode