English
Grèce > Ile de Myconos > Myconos
Myconos


Myconos
Mykonos
Ile de Myconos (Grèce)

Myconos ou Mykonos (en grec Μύκονος / Mýkonos) est une île du nord des Cyclades grecques dans la mer Égée méridionale. Elle se situe entre Tinos, Syros, Paros et Naxos. En 2002, elle comptait 6.200 habitants, pour une superficie de 86 km² et acceuillait au moins 400.000 touristes par an. Les villes les plus importantes sont Hora et Ano Mera. Son activité est principalement touristique.
   Myconos : Visite virtuelle   2 sections et 11 éléments
Myconos : Architecture extérieure (1)


Chora (Hora) (8)
Myconos-ville


Chora est située sur la cote occidentale de l'île, entre les baies d'Agios Stephanos et de Tourlos au nord, et la presqu'île d'Agios loannis ou Diakofti, Korfos et Ornos au sud. Le port de Myconos est le coeur de Chora.
Myconos : Guide (1)


Site en relation :
LindosSantorin

Myconos : Description   
La réputation de Mykonos, très branchée homos, n'est pas usurpée ; l'été, l'île est devenue une destination aussi célèbre que Saint-Trpez ou Ibiza. Le pélican "Petros" est le symbole de l'île, desservie quotidienne par des ferries en provenance du Pirée. Il n'est pas trop difficile de trouver une chambre à louer dans Myconos. La plupart des habitants mettent une ou plusieurs chambres à disposition des touristes. Les femmes grecques vous attendent à la sortie du bateau pour vous proposer de vous héberger. A défaut de loger chez l'habitant, il est possible de louer une chambre d'hôtel à partir du bureau situé sur le port.

La visite de Délos se fait à partir de Myconos. Plusieurs navettes relient les deux îles quotidiennement. Il n'y a pas d'hôtels à Delos.
Myconos : Histoire   
Le premier peuplement attesté de l'île remonte au Néolithique : il s'agit de tribus originaires de Carie. Au début du XIème siècle avant Jésus-Christ, des Ioniens s'y installent. Pendant les guerres médiques, Myconos accueille le général perse Datis, de retour de Marathon. Selon Eschyle (Les Perses), l'île est aux mains des Perses en 885 av. J.-C. Par la suite, Myconos fait partie de la ligue de Délos, au sein de laquelle elle paie un tribut d'un talent et demie, par la suite réduit à un talent. En raison de sa proximité avec Délos, l'île sert de base de ravitaillement à cette dernière. Le temple d'Apollon à Délos possède ainsi des terres au sud-ouest de Myconos.

Pline l'Ancien précise à propos de l'île : "Mycone, avec le mont Dimaste, à 15.000 pas de Délos". Sous les Romains, Myconos devient un port franc, et se développe de manière considérable, avant de connaître une certaine décadence sous l'Empire byzantin.

En 1207, Myconos est prise par les frères vénitiens Ghizzi, qui la conservent jusqu'en 1390. En 1537, l'île est ravagée par Khayr ad-Din Barberousse, corsaire au service de Soliman le Magnifique. Les Myconiates deviennent à leur tour corsaires, développant ainsi une importante marine de guerre.

L'île participa à la guerre d'indépendance grecque en fournissant des navires à l'amiral Emmanuel Tombazis. Elle résista à une expédition punitive ottomane grâce à son héroïne locale Mando Mavrogenis, enterrée sur Paros.
Myconos