S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Chine > Hong Kong > Hong Kong
Hong Kong


Hong Kong
Hong Kong (Chine)

Hong Kong (chinois : 香港 Xiānggǎng , littéralement Port aux Parfums) est la plus grande et la plus peuplée des deux régions administratives spéciales (RAS) de la République populaire de Chine (RPC). Elle compte environ sept millions d'habitants.
   Hong Kong : Visite virtuelle   7 sections et 28 éléments
Hong Kong : Guide (1)


Guide, plan et vue aérienne de Hong Kong (9)

L'île de Hong Kong, le premier territoire colonisé par les Britanniques, couvre un peu plus de 80 kilomètres carrés.
Hong Kong : Lieu(x) (2)

Ile de Hong Kong

Aberdeen (3)
Xiāng Gǎng Zǎi

Aberdeen (Chinois : 香港仔 - Mandarin : Xiāng Gǎng Zǎi) est une ville portuaire située au sud de l'Île de Hong Kong, en face de Lamma Island. La ville compte 171.110 habitants (2005).

Plages de Hong Kong

Hong Kong compte une quarantaine de plages gérées par le LCSD. Onze d'entre elles sont situées sur l'île de Hong Kong et au sud de Kowloon. Les 29 autres sont situées dans les Nouveaux Territoires.
Hong Kong : Quartier(s) (3)


Central (7)
Choong Wan - Chung Wan

Central (Central District : Cantonnais Choong Wan ou Chung Wan), est le quartier d'affaires de Hong Kong. Il occupe une partie de l'ancienne de Victoria City.


Kowloon

Hong Kong : Rues, avenues ... (1)


Promenade de Kowloon

L'entrée de cette promenade au bord de l'eau est située à l'angle de la Austin Road West et de la Nga Cheung Road, Tsim Sha Tsui. Elle longe le Centre Culturel.
Sites en relation :
HanoïMacaoPékinShanghaiSingapour

Hong Kong : Description   
Hong Kong (chinois : 香港 Xiānggǎng , littéralement Port aux Parfums) est la plus grande et la plus peuplée des deux régions administratives spéciales (RAS) de la République populaire de Chine (RPC). Elle compte environ sept millions d'habitants.

Hong Kong est située sur la rive orientale de la Rivière des Perles, sur la côte Sud de la Chine et elle est baignée par la mer de Chine méridionale. Elle jouxte la province du Guangdong au nord. Hong Kong est la ville la plus riche de Chine. Son économie est une des plus libérales au monde. C'est un pôle financier et commercial d'envergure mondiale.

Colonie britannique à partir de 1842, rétrocédée à la Chine en 1997, Hong Kong demeure fondamentalement différente du reste de la République populaire de Chine. Une loi fondamentale détermine son régime politique. Elle obéit au principe "un pays, deux systèmes", qui permet à Hong Kong de conserver son système légal, sa monnaie, son système politique, ses équipes sportives internationales et ses lois sur l'immigration. Selon les termes de la déclaration sino-britannique commune, la Chine a promis que Hong Kong garderait une relative autonomie jusqu'à au moins 2047, soit 50 ans après le transfert de la souveraineté.

La ville compte 20.500 résidents britanniques. Ils étaient 25.500 en 1996. La majorité sont des expatriés employés par des multinationales ou des entrepreneurs installés avec leur famille. Sur le plan économique, politique et culturel, l'influence des États-Unis prend progressivement le pas sur celle du Royaume-Uni.

Géographie
L'île de Hong Kong n'en représente qu'une petite partie de la superficie totale du territoire entouré de 260 îles environ de taille modeste. L'essentiel du territoire est rattaché au continent. Hong Kong est considérée (2007) comme la quatrième ville la plus peuplée de Chine, après Shanghai, Pékin et Tianjin. Les densités de population sont très variables suivant les zones. Le Tai Mo Shan, au nord, est le point culminant. Il s'élève à 958 mètres.

L'île de Hong Kong, le premier territoire colonisé par les Britanniques, couvre un peu plus de 80 kilomètres carrés. Le nord de l'île, en particulier ce qui forme maintenant Central, a été urbanisé en premier. C'est aujourd'hui un quartier dense et développé essentiellement consacré à la finance et au commerce. C'est là que se trouvent les gratte-ciel emblématiques de Hong Kong. Plus à l'intérieur de l'île, le pic Victoria s'élève à 552 mètres, est un quartier résidentiel huppé.

Kowloon, à très forte densité de population, est reliée au nord de l'île par des tunnels. Un nouveau quartier de bureaux, Union Square, y est en construction. Il abritera le plus haut immeuble de Hong Kong. Plus au nord encore, dans les Nouveaux Territoires, les densités sont globalement moins élevées, mais en hausse.

À l'ouest de l'île d'Hong Kong, se trouve l'île de Lantau, la plus vaste du territoire. Les densités y sont bien plus faibles que la moyenne. L'aéroport international de Hong Kong, ouvert en 1998, est situé à proximité de cette île, au nord.

L'archipel de Hong Kong compte également de nombreuses îles secondaires parmi lesquelles, les îles de Lama, Po Toi, Cheung Chau et de Peng Chau. Ces petites îles peuplées de pêcheurs offrent encore la vision de communautés côtières traditionnelles.

Le climat de Hong Kong est un climat subtropical à hiver sec. L'hiver (janvier et février) est nuageux mais la pluie y est très rare. Les températures moyennes sont d'environ 17°C. Le printemps et l'été (mars à octobre) sont chauds, humides et pluvieux. Les températures moyennes vont de 20°C (mars) à 29°C (juillet). De juin à septembre la température dépasse 30°C presque tous les jours et les pluies sont abondantes. L'automne (novembre et décembre) est considéré comme la période la plus agréable. Le temps est ensoleillé et les températures sont douces (15°C/25°C).

Hong Kong subit des typhons - grand (Tai) vent (Foun). Le 18 septembre 1906, l'un d'entre eux, suivi d'un tsunami, a fait 10.000 victimes.

Arriver à Hong Kong
Contrairement à la Chine, la plupart des étrangers n'ont pas besoin de visa pour se rendre en tant que touriste à Hong Kong et peuvent y séjourner 90 jours. Il est interdit d'y exercer un emploi. Il est relativement facile d'obtenir un visa pour ce rendre en Chine à partir de Hong Kong. Le délai normal est de trois jours ouvrables. Il est possible de raccourcir les délais à une demi-journée en acquittant une surcharge.
Pour accomplir les formalités : 5/F Lower Block, China Resources Building
26, Harbour Road, Wan Chai - Hong Kong
Horaires : lundi/vendredi de 09h00 à 12h20 et de 14h00 à 17h00- samedi : uniquement le matin. Renseignement : (852) 2585 1794.

Il est plus simple de se rendre à l'agence située au premier étage de l'Alpha House à l'angle du 27/33 Nathan Road et de la Peking Road.

Si vous arrivez à Hong Kong à partir de la Chine, vous ne pourrez pas retourner en Chine sans prendre un nouveau visa, sauf si vous bénéficier d'un visa à entrées multiples !

En avion
Hong Kong est l'un des aéroports les plus chers au monde. Celui de Shenzhen, à une heure de la frontière chinoise, l'est beaucoup moins. Celui de Macao, relié toutes les heures à Hong Kong par un ferry-boat rapide, est également moins cher. Avant de prendre votre billet d'avion, comparez le prix des trois destinations. Si vous atterrissez à Hong Kong ou Macao, vous n'aurez pas besoin de pour séjourner dans ces deux territoires. Si vous atterrissez à Shenzhen, vous aurez besoin d'un visa chinois à entrées multiples si vous repartez à partir du même aéroport. Des bus relient fréquemment l'aéroport de Shenzhen à Hong Kong et Macao. Un service de ferry permet également de se rendre à Hong Kong. Le bus "Airport Express" relie Shenzhen à Hong Kong en 30 minutes (environ 100 HK$). Le ferry est plus lent (1 heure) et plus cher (environ 170 HK$). Un navette assure gratuitement le transport jusqu'à la Shenzhen Airport Ferry Station. Les bureaux de réservation du bus et ferries se trouvent cote à cote à la sortie des passagers dans le hall de l'aéroport de Shenzhen. Comparez les prix et les horaires avant de vous engagez.

Par bateau
Un service rapide de ferries "Turbojet" relie Macao à Hong Kong pratiquement toutes les heures. Il est assuré par la société Shun Tak-China Travel Ship. On peut réservez par internet : http://www.turbojetbooking.com ou par téléphone : (852) 2921 6688. En temps normal, inutile de réserver. Il y a un bateau toutes les 15 minutes entre 07h00 et 24h00. Le trajet dure 1 heure. Les prix les plus économiques varient entre 135 HK$ et 150 HK$, selon les jours de la semaine. Le tarif de nuit est de 176 HK$.

Circuler

Carte Octopus
La carte de paiement rechargeable Octopus (八達通, Bat Dat Toong en Cantonais) est utilisable dans tous les transports publics de Hong Kong, excepté les taxis. Elle est débitée du montant exact par contact avec les bornes à chaque voyage. Vous pourrez également utilisez cette carte pour régler vos achats dans les "convenience store" (7/11), les fast-food ... Elle peut être achetée et rechargée aux guichets des stations MTR. Ces derniers assurent le remboursement des sommes non utilisées à la fin du séjour, en retenant une somme de 7 HK$ si la carte est retournée moins de trois mois après son achat.
Les différentes cartes sont :
* Carte "Adult" (adulte), 150HK$, dont 50HK$ de dépôt
* Carte "Child" (enfant), 70HK$, dont 50HK$ de dépôt
* Carte "Student" (étudiant), 100HK$ dont 50HK$ de dépôt
* Carte "Elder" (personnes âgées), 70HK$, dont 50HK$ de dépôt
* Carte pour touristes comprenant le trajet depuis l'aéroport : 220HK$: 1 aller simple sur l'"Airport Express", un nombre illimité de parcours sur les lignes du MTR pendant 3 jours, 20HK$ stocké sur la carte et 50HK$ de dépôt ou 300HK$: 2 allers simples sur l'"Airport Express", un nombre illimité de parcours sur les lignes du MTR pendant 3 jours, 20HK$ stocké sur la carte et 50HK$ de dépôt.

A pied
On peut circuler très facilement à pied tant qu'on reste dans le centre ville (Central et Kowloon). Il y a de nombreux ponts et tunnels pour les piétons qui permettent de traverser les rues en toute sécurité.

En bateau
La compagnie Star Ferry propose des traversées entre Kowloon et l'île de Hong Kong. Le prix d'une traversée est de 2,2 HK$ (tarif adulte) pour une traversée entre Tsim Sha Tsui et Central. Cette traversée dure quelques minutes et permet de rejoindre les quartiers les plus commerciaux.

En métro
Le système de métro de Hong Kong (Mass Transit Railway ou MTR) est très performant. Il existe 5 lignes de métro desservant l'île de Hong Kong, Kowloon et l'île de Lantau. Seul le train relie les Nouveaux Territoires. La Tsuen Wan Line (rouge) dessert Kowloon et s'étend jusqu'à Central en passant par Apilu Street, Nathan Road, Jordan Road etc ... L' Island Line dessert le nord de la ville de Hong Kong. La ligne Tung Chung Line dessert l'île de Lantau et couplé avec la ligne de bus S1 permet d'aller jusqu'à l'aéroport.

En bus
Les nombreux bus de Hong Kong permettent de rejoindre n'importe quelle partie du territoire facilement et à très bon prix. Il existe plusieurs compagnies de bus:
* KMB
* CityBus
* Les "Publics Light Bus" (16 places)

Les arrêts de bus indiquent l'itinéraire ainsi que les horaires, sauf pour les "Publics Light Bus" où seul les numéros de bus sont indiqués. La monnaie n'est pas rendue dans les bus, alors ayez toujours le montant exact ou procurez-vous une carte Octopus.

En tram
Uniquement sur l'Ile de Hong Kong. Un voyage coûte HK$2. On paye quand on descend.

En train
Les trains "KCR" (Kowloon-Canton Railway) desservent les Nouveaux Territoires. On peut faire la connexion avec le MTR à l'arrêt "Tsim Sha Tsui" ou "Kowloon Tong". La carte des différentes lignes ainsi que les tarifs peuvent être consultés sur le site de la compagnie KCR (en anglais).

En voiture
Les taxis sont nombreux, serviables et peu onéreux

Parler
La langue la plus parlée à Hong Kong est le chinois cantonnais, réputée comme étant l'une des langues les plus difficiles au monde à apprendre pour les étrangers. Cependant, beaucoup de personnes parlent anglais, notamment dans les commerces. Les chauffeurs de taxi, s'ils ne comprennent pas votre destination vous mettront en contact radio avec un service à qui vous expliquerez où vous voulez aller et traduira ensuite au chauffeur.

Acheter
Il est fortement déconseillé d'acheter quoi que cela soit à Hong Kong. C'est le paradis des gogos. Très peu de prix sont affichés, notamment dans les magasins vendant des produits électroniques. Tout se fait à la tête du client, à des tarif souvent 2 fois plus cher qu'en Europe. L'absence de taxes est très loin de compenser les marges astronomiques pratiquées. Avant de faire un achat, comparer les prix avec ceux proposés par les sites de vente en ligne en Europe (monsieurprix, rueducommerce ...). Vous serez surpris. De plus les garanties offertes ne sont souvent valables que localement (et encore !). Attention également aux claviers d'ordinateurs, de PDA ... et autres qui ne sont pas en azerty et ne proposent pas de caractères accentués. Vous êtes prévenus.

Dans le domaine de la joaillerie, des montres aux autres objets de luxe, aucune chance de faire une bonne affaire. Dans les grands centres commerciaux, Pacific Place, IFC ...), inutile de vous conseillez. Les étiquettes se suffisent à elles-mêmes.

Si, malgré tout, vous souhaitez passé à l'acte, sachez que les commerçants chargent souvent une commission de 3% à 5% sur les achats réglés par carte de crédit.

Manger
Hong Kong propose de très nombreux restaurants offrant des cuisines de tous les pays à tous les prix. Les petits restaurants locaux, appelés Cha Chan Teng, proposent de la cuisine locale à prix raisonnable. Il est également possible de dîner au marché de nuit, en faisant attention aux tarifs de la carte.

Boire / Sortir
Un quartier nommé Lan Kwai Fong regroupe des bars tenus par des occidentaux. On y retrouvent de nombreux expatriés. Le quartier de Soho, situé au-dessus de Lan Kwai Fong propose aussi beaucoup de bars, pubs et restaurants sympas et plus calmes. Le quartier de Causeway bay est aussi un endroit recommandé pour les sorties, autour de Times Square ou du Lee Garden.

Communiquer
Il y a peu de cyber cafés a Hong Kong. La plupart des hôtels, certains restaurants et cafés mettent des ordinateurs à la disposition de la clientèle. Les communications téléphoniques locales sont gratuites.

Langues
Le cantonais est l'une des langues officielles de Hong Kong. Il est parlé et enseigné dans les écoles. Son utilisation est généralisée aussi bien dans la vie familiale que dans la vie sociale. L'influence des médias et la culture musicale de la cantopop assurent une place importante au cantonais autant à Hong Kong qu'au Guangdong voisin et que dans les communautés chinoises d'outre-mer (San Francisco, Vancouver, Toronto, New York, Los Angeles et la Malaisie). Hong Kong est devenu le centre culturel de l'aire cantonaise, ayant détrôné Canton où cette langue n'a aucun statut officiel face au mandarin.

L'anglais est assez répandu. Il est parlé surtout dans les relations commerciales et avec les étrangers. Le gouvernement hongkongais encourage le bilinguisme dans l'affichage (signalisation routière, sous-titres des films projetés en salle ou à la TV, etc.). L'anglais est enseigné dans les écoles depuis le primaire. De nombreux spots télévisés encouragent les Hongkongais à apprendre l'anglais pour communiquer avec les étrangers et faire de brillantes études. Un tiers des habitants est bilingue. La fraction d'anglophones natifs est très faible. La rétrocession de Hong Kong à la Chine a provoqué un regain d'intérêt pour le mandarin. On trouve facilement des méthodes de langues pour apprendre l'anglais et le mandarin. L'apprentissage du cantonais est délaissé par les Occidentaux, qui lui préfèrent le mandarin parlé dans la Chine continentale.

Gouvernement de Hong Kong
Hong Kong est dirigée par un chef de l'exécutif placé à la tête du gouvernement composé de 14 ministres. Il est assisté d'un conseil, l'Executive Council. Le Parlement adopte les lois mais ne contrôle pas l'exécutif. Il est composé de 60 membres, une moitié étant élue au suffrage universel dans des circonscriptions géographiques, l'autre étant élue dans des circonscriptions dites "fonctionnelles" constituées selon le secteur d'activité.

Les partis importants sont l'Alliance démocratique pour le Progrès, pro-chinois et l'Alliance démocratique pour l'Amélioration de Hong Kong, favorable à l'indépendance et à la démocratie.

Le 29 décembre 2007 le gouvernement chinois a annoncé que le suffrage universel, inscrit dans la constitution de Hong Kong, serait effectif en 2017.

Système juridique
En vertu de la loi fondamentale de Hong Kong et de la déclaration commune sino-britannique, Hong Kong a un système légal et judiciaire distinct de celui de la Chine continentale.

Hong Kong a gardé la tradition du Common law établi lors de la colonisation britannique alors que la Chine continentale obéit à un système de droit civil. Les règles du Common law et les lois en vigueur avant la rétrocession restent valables sauf si elles contredisent la loi fondamentale. Hong Kong n'obéit pas aux lois nationales de la République populaire de Chine, sauf exceptions (défense, affaires étrangères)

L'article 84 de la loi fondamentale de Hong Kong autorise les tribunaux hongkongais à se référer aux décisions rendues par les autres tribunaux de Common law, selon le principe du précédent. Les juges de la Cour d'Appel finale sont nommés par le chef de l'exécutif hongkongais. La loi fondamentale de Hong Kong peut être interprétée par le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire. Ce pouvoir a été invoqué trois fois.

Comme au Royaume-Uni, les avocats hongkongais peuvent être des barristers ou des solicitors mais ne peuvent cumuler les deux fonctions. La grande majorité sont des solicitors qui sont diplômés et régis par la Law Society of Hong Kong, alors que les barristers le sont par la Hong Kong Bar Association.

Districts
Administrativement, Hong Kong est divisé en 1 district : Hirrade (中西區)

Hong Kong est composé de plusieurs villes y compris Kowloon, Tsuen Wan et Sha Tin, trois des plus grandes communautés de la région administrative. Néanmoins, ces villes n'ont pas d'autorité administrative et elles sont parfois divisées entre les districts.

Économie
L'économie de Hong Kong, presque intégralement dispensée de taxes, est l'une des plus libérale au monde. Elle est classée au 11ème rang commercial et 13ème rang financier au monde. La zone possédait, en juin 2005, plus de consulats que n'importe quelle autre ville au monde : 107 contre 93 pour New York.

Honk Kong est la ville la plus riche de Chine continentale avec un PIB par habitant de 310.021¥, contre 46.586¥ à Shanghai. En parité de pouvoir d'achat, il était de 37.300$ en 2006 contre 31.200$ en France et 43.800$ au États-Unis.

La croissance était de 8,9 % dans les années 1970 puis ralentit après la crise asiatique de 1997. Le taux de chômage atteint 9 % de la population active en 2003. Mais l'économie rebondit rapidement avec une croissance de 10% en 2000.

L'objectif de la politique monétaire hongkongaise est de maintenir la stabilité monétaire. Étant donné son ouverture vers l'extérieur, il s'agit en pratique de maintenir le taux de change à 7,80 dollars hongkongais pour 1 dollar américain. Depuis 2005, le change se fait entre 7,75 HK$ et 7,85 HK$.

Hong Kong dépend beaucoup des échanges avec l'extérieur. La valeur des importations et des exportations est supérieure au PIB. La ville de plus en plus intégrée fonctionnellement à la République populaire de Chine, avec laquelle elle réalise 47 % de ses échanges. Les investissements hongkongais en Chine, notamment dans le Guangdong, sont également très importants. Ses liens étroits avec la Chine et son statut autonome offrent à Hong Kong le rôle d'intermédiaire entre la Chine continentale et Taïwan.

Le secteur des services représentait 86,5 % du PIB en 2001. Grâce à un secteur financier sophistiqué et à des communications performantes, Hong Kong est le siège asiatique de nombreuses firmes multinationales. En 2002, l'irruption du SRAS et un ralentissement mondial freinent la croissance à 2,3 %. Une croissance soutenue reprend rapidement grâce à divers facteurs :
- 1. L'augmentation de la demande extérieure et locale. Les consommateurs hongkongais ont repris confiance, et les exportations sont favorisées par la faiblesse du dollar de Hong Kong.
- 2. L'afflux des touristes venant de Chine continentale. La RPC autorise depuis le 28 juillet 2003 certains Chinois à visiter Hong Kong en dehors de voyages organisés en groupes.
- 3. La mise en place d'un un accord de libre-échange, le CEPA.

La spirale déflationniste de 68 mois a pris fin mi-2004.

À côté de Singapour, de la Corée du Sud et de Taïwan, le développement économique de Hong Kong a fait d'elle l'un des quatre dragons asiatiques.

Selon la banque d'affaires Merrill Lynch, la pollution atmosphérique à Hong Kong diminue fortement la compétitivité de Hong Kong, en particulier face à Singapour, les travailleurs hongkongais et leurs familles préférant quitter Hong Kong pour préserver leur santé.

Démographie
Hong Kong est la cinquième aire urbaine de Chine. Considérée indépendamment, Hong Kong est un des territoires les plus peuplés au monde avec une densité de 6.357 habitants/km². Si l'on tient compte que, du fait des reliefs, seulement un cinquième du territoire est constructible, la concentration urbaine atteint donc en moyenne plus de 30.000 habitants/km².

La population de la ville subit un vieillissement commun à l'ensemble du pays : en 2033, 27 % de la population aura plus de 65 ans selon le South China Morning Post. Le taux de natalité est l'un des plus faibles du monde (9,3 pour mille habitants). Depuis 1997, 500.000 ressortissants de la République Populaire de Chine sont venus s'installer à Hong Kong. La métropole subit les effets de l'exode rural et du brain-drain : beaucoup de jeunes quittent Hong Kong pour étudier aux États-Unis.

Sport
Ancienne colonie britannique et zone administrative spéciale au sein de la Chine, Hong Kong participe aux manifestations sportives internationales sous sa propre bannière. Deux médailles olympiques pour Hong Kong : une médaille d'or à Atlanta en 1996 en planche à voile Mistral féminin (Lee Lai Shan) et une médaille d'argent pour les double messieurs en tennis de table en 2004 à Athènes (Ko Lai Chak et Li Ching). Le territoire a accueilli les épreuves d'équitation dans le cadre des jeux Olympiques d'été de 2008 à Pékin.

Architecture
L'espace est limité à Hong Kong. De nombreux espaces ont été conquis sur la mer. Hong Kong est connu pour ses nombreux gratte-ciel. Certains, situés sur l'île de Hong Kong sont célèbres, comme la Bank of China Tower, dessiné par I. M. Pei et le Two International Finance Centre dû à Cesar Pelli. D'après le classement du groupe immobilier Knight Frank et de Citi Private Bank, Hong Kong est la quatrième ville la plus chère du monde (derrière Londres, Monaco et New York) en ce qui concerne les prix de l'immobilier (19.700 euros par mètre carré dans les quartiers les plus chics).

Religions
Les trois grandes religions prédominant dans la population chinoise s'interpénètrent plus ou moins étroitement au point de se confondre dans les pratiques populaires. Il est fréquent que ces cultes cohabitent dans un même espace architectural (temples séparés mais enclos dans une même enceinte comme au Sik Sik Temple, ou autels occupant un même temple comme dans celui d'Hollywood road).
- Taoïsme
- Confucianisme
- Bouddhisme Mahayana ou Grand Véhicule
- Christianisme
- Islam
- Hindouisme
- Sikhisme

Nés à Hong Kong
- Amanda Lear
- Andy Lau
- Chow Yun-fat
- Herman Li
- Jackie Chan
- John Woo
- Leung Kwok-Hung
- Maggie Cheung
- Nicholas Tse
- Stephen Chow
- Rainie Yang
- Jiro Wang
Hong Kong : Histoire   
Bien qu'occupé depuis le néolithique, Hong Kong n'a pas joué de rôle important au sien de la Chine impériale. Son essor international date du XIXème siècle.

Les anglais prennent possession de Hong Kong, île de 80km² située à proximité de Canton et grand port de commerce entre la Chine et l'Europe, en 1841, lors de la Première guerre de l'opium. Elle compte alors environ 6000 habitants, pêcheurs surtout, et producteurs de charbon de bois. La cession est officialisée par le traité de Nankin (1842). L'île devient un poste stratégique avancé en terre chinoise et un port de commerce actif. À l'issue de la Seconde guerre de l'opium, la Chine doit abandonner la péninsule de Kowloon au nord de l'île (convention de Pékin, 1860). La population de Hong Kong augmente alors rapidement. De nombreuses personnes émigrent de Chine, où fait rage la rébellion Taiping. Le recensement de 1865 dénombre 125.504 résidents, dont 2.000 européens ou américains. En 1898, le territoire britannique s'agrandit des "Nouveaux Territoires" en 1898, parmi lesquels New Kowloon et l'île de Lantau, concédés par bail pour une durée de quatre-vingt-dix-neuf ans.

Hong Kong compte 1,6 millions d'habitants en 1941. Fortement affectés par l'occupation japonaise, les territoires perdront 1 million d'habitants. Ils accueilleront des nombreux réfugiés à la suite de l'arrivée au pouvoir des communistes en Chine, en 1949.

L'essor économique de Hong Kong, date de 1960. Reposant à l'origine sur l'industrie textile et manufacturière, le développement de l'île a progressivement été alimenté par la finance. L'implantation de zones spéciales de développement en terre chinoise à proximité de Hong Kong, à partir des années 90, marque définitivement l'entrée de la Chine dans le capitalisme et la dépendance de la colonie à son voisin. Favorisé par une main d'oeuvre abondante, qualifiée et bon marché, ainsi que par une fiscalité très inférieure à celle des pays occidentaux, Hong Kong enregistre un taux ce croissance insolent. Les Chinois, qui investissent massivement dans l'île, prennent progressivement le contrôle de son économie. De ce fait, ils parviennent à imposer leurs conditions dans le rattachement de Hong Kong aux Chinois. La rétrocession des seuls "Nouveaux Territoires", à la fin du bail de 99 ans, aurait signifié la mort de Hong Kong. Ainsi est née la politique dite "un pays, deux systèmes".

À la suite de l'accord signé entre la RPC et le Royaume-Uni le 19 décembre 1984, appelé Déclaration commune sino-britannique, le territoire de Hong Kong devint une région administrative spéciale de la RPC le 1er juillet 1997.
Hong Kong