English
Népal > Patan (Lalitpur) > Patan
Patan


Patan
Lalitpur

Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1979

Patan (Lalitpur) (Népal)

Ancienne ville royale, autrefois capitale et ville d'art, Lalitpur (la Cité de la Beauté) est situé à 6 kilomètres au sud du centre de Katmandou, sur la rive opposée de la rivière Bagmati.
   Patan : Visite virtuelle   13 sections et 1 élément
Patan : Edifice(s) (13)


Dubar Square (1)
Place Dâbar

L'ancien palais royal de Patan borde la place rectangulaire appelée Durbar, orientée nord-sud. Celle-ci héberge de nombreux temples qui constitue le plus remarquable ensemble d'architecture newar du Népal. La Durbar Square de Patan a connu son apogée durant la période Malla, et tout particulièrement sous le règne de Siddhinarsingh Malla.

Temple de Krishna
Chyasim Deval
1723
L'édifice de pierre octogonal, également connu sous le nom de Chyasim Deval, est le premier temple de la place Durbar. Son escalier, qui fait face au Sundari Chowk du palais, est gardé par deux lions de pierre. Le temple fut bâti par le roi Vishnu Malla en 1723. Il contraste vivement avec le style architectural népalais traditionnel.

Krishna Mandir
1637
Le Krishna Mandir a été dédié à Krishna par son bâtisseur, le roi Siddhinarsingh Malla. Les archives indiquent que la construction du temple s'acheva par l'installation de l'effigie du dieu au 1er étage, en 1637.

Temple de Vishwanath
Temple de Shiva
1627
Le temple de Vishwanath (temple de Shiva) est un édifice à deux étages richement orné construit en 1627. L'entrée est gardée par deux grands éléphants de pierre. Le taureau, véhicule de Shiva, est présent à l'arrière du temple qui abrite un imposant lingam. Les étais du toit sont décorés de thèmes érotiques, en référence à Shiva.

Temple de Bhimsen
1682
Le temple de Bhimsen est consacré au dieu du Commerce et des Affaires, ce qui explique son aspect prospère et bien entretenu. Bhimsen, un héros du Mahabharata, avait la réputation de jouir d'une force extraordinaire.

Temple de Jagannarayan
Temple de Charnarayan
1565
Le temple de brique de Jagannarayan, ou Charnarayan, érigé sur deux étages, est dédié à Narayan, l'une des incarnations de Vishnu.

Temple de Hari Shankar
Hari Shankar Mandir
entre 1704 et 1705
Le temple de trois étages dédié à Hari Shankar, le dieu mi-Vishnu/mi-Shiva, possède un toit dont les étais sont ornés de scènes de tortures de damnés, qui contrastent avec les scènes érotiques du Jagannarayan. Il fut construit en 1704-1705 par la fille du roi Yoganarendra Malla.

Manga Hiti

La Manga Hiti, au nord du palais, est l'une des fontaines creusées dans le sol de Patan. Elle est ornée d'un bassin en forme de lotus et de trois gargouilles sculptées en têtes de crocodile.

Cloche de Taleju
1736
Une cloche soutenue par deux épais piliers, à l'opposé du temple de Taleju, a été commandée en 1736 par le roi Vishnu Mata, pour remplacer une cloche de 1703 installée au temple de Rato Machhendranath.

Statue de Garuda sur une colonne

Krishna étant une incarnation de Vishnu, le véhicule de ce dernier, l'homme-oiseau Garuda, se trouve en position agenouillée, les bras croisés, en haut d'une colonne qui fait face au temple Krishna Mandir.

Palais royal

La construction du palais royal de Patan qui borde la face orientale de le Durbar Square débuta au XIVème siècle. L'édifice sera, pour l'essentiel, édifié au cours des XVIIème et XVIIIème siècles, sous les règnes de Siddhinarsingh Malla, Srinivasa Malla et Vishnu Malla.

Mul Chowk
entre 1665 et 1666
La cour centrale est la plus grande et la plus ancienne des trois principaux chowk du palais. Deux lions de pierre gardent l'entrée de la cour qui fut construite par Siddhinarsingh Malta, détruite par un incendie en 1662, puis rebâtie par Srinivasa Malta en 1665-1666.

Musée de Patan
Mani Keshar Chowk

On accède à la cour nord et au musée par la Porte d'or, ou Sun Dhoka. Achevée en 1734, elle constitue la partie la plus récente du palais. La magnifique porte dorée surmontée d'un torana doré représentant Shiva, Parvati, Ganesh et Kumar.
Patan : Description   
Patan est une ville essentiellement bouddhiste, contrairement à Bhaktapur de religion hindouiste et Katmandou, qui associe les deux religions. La légende raconte que la ville aurait été fondée par l'empereur bouddhiste Ashoka (268-233 avant Jésus-Christ) et par sa fille Carumati. Ashoka aurait édifié un stûpa au centre et quatre autres stûpas aux angles de la ville. Les quatre stûpas, dits d'Ashoka, marquent de nos jours les quatre points cardinaux à l'extrémité des deux rues qui traversent la ville. Le stûpa central, situé à l'intérieur du Bloc Patuko au nord-est de Durbar Square, n'est plus qu'un tumulus.

La ville, devenue capitale d'un royaume indépendant sous le règne du roi Siddhinarasimha Malla (1620-1661), connaîtra un grand essor architectural au cours de cette période et celles des souverains Shrinivasa Malla (1661-1705) et Yoganarendra Malla (1684-1705). Les grands temples votifs et l'ensemble du Palais royal datent de ces périodes. La ville, qui sera pillée par le roi Prithvi Narayan Shah, le conquérant de la vallée de Katmandou, subira d'importants dommages lors du séisme de 1934.

Les monastères bouddhiques
La ville compte 150 monastères bouddhiques. Dans la vieille ville, une entrée de cour sur quatre, donne accès à un édifice monastique. La majorité d'entre eux hébergent aujourd'hui des familles newar. Elles forment le noyau d'une communauté monastique (Sangha) et se donnent le nom de Vajrachrya (maîtres du Vajra), ou de Shakya (en référence au Bouddha historique). Pour devenir membre d'une Sangha, il faut avoir été initié dans le monastère de ses ancêtres. Les adolescents, qui deviennent moines quelques jours, restent membres à vie de la communauté. Comme à Katmandou, la tradition monastique fait la distinction entre les 18 monastères principaux (bahal) et les édifices secondaires (bahi).

Le palais et Durbar Square
La place située qui borde l'ancien Palais royal de Patan est plus hindoue que bouddhique.

Les souverains Malla de Patan vénéraient des dieux hindous. La fenêtre dorée de la façade du palais, témoigne de leur tolérance à l'égard du bouddhisme. Elle est ornée, au centre, du Bodhisattva Avalokiteshvara posé sur plusieurs montures dont Garuda l'oiseau de Vishnou. Il est entouré de dieux hindous tels que Ganesh et Shiva-Parvati.

Le nord de Durbar Square comprend le Palais royal et divers sanctuaires. Le sud de la place, où se croisent les axes des deux grandes artères qui traversent Patan, abrite le Mangal Bazaar.

Le Palais royal abrite le temple à trois étages de Degutale. Le roi de Katmandou, Shivasimha Malla (1578-1619) demanda à l'un de ses fils d'emmener à Patan la divinité tutélaire de la famille, la déesse Degutale (manifestation de Durga). Siddhinarassimha (1619-1661) agrandira le palais en y construisant des temples, des cours (chowk) et plusieurs jardins. Vishnu-Malta (1729-1745) qui donna à Durbar Square sa forme actuelle.

La Manikeshava Chowk, construite vers 1660, à l'emplacement d'un ancien palais Licchavi abrite le Patan Museum. La Mul Chowk fut elle aussi construite en 1666 par Shivasimha Malla.

Plusieurs sanctuaires dédiés à Vishnou ont été érigés par les souverains Malla en face du Palais, notamment le temple octogonal de Krishna (Cyasing Deval) édifié en 1723 à l'angle sud de la place par la régente Yogamati en mémoire de son fils décédé, Yogaprakasha Malla.

Yogamati ordonna également la construction du temple à trois étages de Harishankara (une manifestation commune à Shiva et à Vishnou), en souvenir de son père Yoganarendra Malla (1684-1705).

Le temple de Car-Narayana, qui date de 1566, est le plus ancien de Durbar Square. Ses poutres sont ornées de différentes apparitions de Vishnou.

Le temple de Krishna, (temple de Bala Copala d'après une représentation de Krishna enfant), a été construit en 1637 par le roi Siddhinarasimha Malta. Il est d'inspiration moghole. Ses hauts-reliefs reproduisent des scènes tirées des grandes épopées du Mahabharata et du Ramayana, accompagnées parfois d'explications en néwari. Le Garuda en bronze doré placé devant le temple est aussi un don de Siddhinara simha Malla. Ce temple est le principal sanctuaire voué au culte de Krishna qui se développe de nos jours.

Siddhinarasimha Malla a fait construire, en 1627, le Grand temple à deux étages de Vishveshvara (ou Vishvanath). L'un des cavaliers montés sur les éléphants de pierre qui gardent l'entrée est du temple représente sans doute le roi.

De nombreux monuments de la partie nord de Durbar Square témoignent d'une légende à l'origine de l'existence de la ville de Patan. Un faucheur d'herbe particulièrement laid de la forêt de Lalitvara, adorateur de la déesse Maniyogini, découvrit une nouvelle source à cet endroit. Le roi Biradeva décida de fonder ici la ville de Lalitpur (Patan) après avoir creusé un étang pour les serpents dispensateurs de pluie, entouré de sanctuaires, dont les noms commençaient par mani (littéralement "joyau, pierre précieuse"), en hommage à la déesse. La grande fontaine en face du temple de Vishveshvara, s'appelle Manidhara L'escalier qui monte au bassin est flanqué de deux pavillons.

Les astrologues se réunissent chaque année dans celui qui est situé au nord (le Manimandapa) et étudient le calendrier pour décider du moment le plus favorable à la procession organisée en l'honneur de Machhendranath. Un trône de pierre y fut dressé en 1701 par Yogendra Malla

Le temple de Bhimsen, à trois étages, au nord de la place, remonte à l'époque de Shrinivasa Malla (1661-1684). Comme beaucoup de temples dédiés à Bhimsen ou à Bhairava, il est carré et dépourvu de socle. Le sanctuaire se trouve au premier étage.
Patan : Histoire   
Grand centre d'enseignement bouddhique, comme en témoignent les nombreux monastères éparpillés dans la ville, Lalitpur fut choisie par l'empereur Ashoka. Il serait, d'après certaines traditions, le fondateur de la cité, et aurait fait ériger l'un des quatre grands stupâs qui la ceinturent, situés aux points cardinaux. Lalitpur serait, de ce fait, la ville bouddhique la plus ancienne d'Asie. Le centre ville, constitué par la place du Darbâr (Durbar Square) aurait la forme d'une conque, symbole de Vishnu.
Patan : Plus de photos   
Patan