S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
Singapour > Singapour > Singapour
Singapour


Singapour
Singapour (Singapour)

Singapour (Singapore) est une cité-État d'Asie situé à 137 km au nord de l'équateur. Sa superficie est de 647,8 km². Elle comprend 64 îles, dont la principale est l'île de Singapour (584,8 km²). Cette île est très densément urbanisée.
   Singapour : Visite virtuelle   42 sections et 66 éléments
Singapour : Edifice(s) (29)













OUB Centre
Raffles Place
entre 1984 et 1986



SGX Centre
Raffles Place
entre 1998 et 2001














Raffles Hotel
Singapour
entre 1887 et 1899
Singapour : Lieu(x) (6)







Zoo de Singapour
Mandai Zoo
Singapour
1973
Le Zoo de Singapour (新加坡动物园)a pour dénomination officielle Singapore Zoological Gardens. Il est localement connu comme le Mandai Zoo. Sa superficie est de 28 hectares de forêt tropicale. Le zoo accueille environ 1,4 million de visiteurs par an.
Singapour : Musée(s) (1)


Singapour : Rues, avenues ... (4)





Singapour : Sculpture (1)


Singapour : Transports (1)


Métro de Singapour
Singapour

Le réseau de transport singapourien est très développé et pratique d'accès. Les 3 lignes de métro actuelles, bientôt complétées par une quatrième en 2009, ont été construites à partir de 1985.
Sites en relation :
HanoïHong KongMacaoRangoon

Singapour : Guide de visite   
Aucun visa n'est requis pour un séjour d'une durée inférieure à 3 mois pour les ressortissants belges, français, canadiens, luxembourgeois ou suisses
Aucun vaccin n'est exigé et il n'y a pas de risques sanitaires liés à l'eau et aux aliments. Pas de palludisme. L'épidémie de dengue est récurrente à Singapour. La ville est potentiellement menacée par les épidémies de grippe aviaire qui frappent l'Asie.
Décalage horaire : GMT/UTC + 8h
Electricité : 220-240 V, 50 Hz, prises de type anglais à trois fiches carrées
Indicatif téléphonique : + 65
Ambassade de France à Singapour : 101-103 Cluny Park Road, 259595 Singapour - www.ambafrance-sg.org
Ambassade de Singapour en France : 12, square de l'Avenue Foch 75116 Paris - tél. +33 (0)1 45 00 33 61 - fax. +33 (0)1 45 00 61 79 - www.mfa.gov.sg/paris-french
Singapour est une ville chère. Le service de réservation des hôtels dans le hall de l'aéroport est très performant et propose des tarifs attractifs. Vous ne ferez pas de "bonnes affaires" à Singapour. Les sites de vente en ligne sont bien moins chers que les boutiques sur place et offrent des garanties réelles.


Agrandir le plan
Singapour : Description   

74 Ko
Séparée de de la péninsule Malaise par le détroit de Johor, Singapour est souvent cité en exemple pour sa réussite économique. Elle a su devenir l'un des pays les plus développés du monde après l'indépendance, malgré l'absence de ressources naturelles et des problèmes socio-économiques importants (émeutes raciales, chômage massif, difficultés de logement et d'accès à l'eau). Sa population est majoritairement composée de Chinois. La confrontation ethnique avec les Malais a accéléré le retrait de Singapour de la Malaisie, en 1965. Plaque tournante du commerce entre la zone Pacifique et l'Europe, la ville doit son essor à sa situation maritime exceptionnelle : C'est le premier port au monde en termes d'exportations et de trafic maritime. La population dispose d'un très haut niveau de vie. Singapour est considéré aujourd'hui comme une démocratie autoritaire, dirigée par la même famille depuis l'indépendance. C'est un pays pratiquant le libéralisme économique sans le libéralisme politique.

Géographie
Singapour se situe entre la Malaisie au nord et l'Indonésie au sud. L'île est reliée à la péninsule malaise par deux ponts. Le premier relie la ville frontalière de Johor Bahru en Malaisie. Le second, plus à l'ouest connecte Johor Bahru aux quartiers de la région de Tuas.

Singapour comprend 64 petites îles dont les plus importantes sont l'île de Jurong (industrielle), l'île de Sentosa (à vocation touristique), Pulau Ubin, et la plus grande Pulau Tekong. Les limites administratives correspondent aux circonscriptions électorales, revues à chaque élection législative pour tenir compte l'évolution démographique.

Démographie
Singapour a la densité de population la plus élevée au monde après Monaco. 85% des habitants vivent dans des logements publics appelés HDB. Les Chinois composent la population à 76,8%; les Malais à 13,9% qui sont les premiers habitants, les Indiens à 7,9% et le reste provenant de divers pays notamment d'Occident.

Les langues officielles sont l'anglais, le mandarin, le malais et le tamoul. Le malais est aussi symboliquement la langue nationale (utilisé pour l'hymne national). Le parti dirigeant a préféré promouvoir l'usage de l'anglais comme langue fédérant les communautés et les échanges extérieurs. Plus récemment, la place du mandarin s'est vue renforcée dans l'enseignement et l'affichage public.

Politique
Le Président de la République de Singapour est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans. Le 17 août 2005, le président actuel Sellapan Rama Nathan a été réélu. Le Président est le Chef d'État de la Nation. La Constitution singapourienne étant inspirée par le parlementarisme britannique, le Premier Ministre est le Chef du Gouvernement.

Le Parlement de Singapour est unicaméral, c'est le pouvoir législatif de Singapour. Il comprend 84 membres pour un mandat maximum de cinq ans.

Le Parti d'action populaire (PAP) domine la politique singapourienne depuis l'indépendance.

Trois premier ministres, tous membres du PAP, se sont succédé depuis 1965. Lee Kuan Yew, le père de la Singapour moderne, GOH Chok Tong et depuis 2004 LEE Hsien Long - le fils de LEE Kuan Yew.

La réélection du président en 2005 s'est faite sans vote! Mr Nathan était le seul candidat, les autres candidats ayant été disqualifiés parce qu'ils ne remplissaient pas les critères mis en place par le gouvernement et qui inclus l'obligation d'avoir eu un poste important dans le service public ! L'économie de marché singapourienne est exempte de corruption.

Singapour est membre de l'ASEAN (Association des Nations d'Asie du Sud-Est) et elle couverte par les Five Power Defence Arrangements en cas d'agression contre elle.

Économie
Singapour est, avec la Corée du Sud, Taïwan, et Hong Kong, l'un des quatre "dragons" d'Asie comme l'on qualifie les quelques pays du sud-est asiatique en pleine croissance économique dans les années 1980. Elle possède une économie caractérisée par un environnement ouvert et exempt de corruption, des prix stables et un des plus élevé PIB par habitant au monde (PNB par habitant : 30.228 $US en 2006). Son économie repose sur les services bancaires et financiers (deuxième place financière d'Asie après le Japon), le commerce, la navigation (premier port mondial en tonnage), le tourisme, les chantiers navals et le raffinage du pétrole (3e raffineur mondial). Le secteur de l'industrie électronique est également très dynamique Signalons l'importance du secteur de l'armement, dopé par les commandes publiques de l'État singapourien qui dispose de deux fonds souverains, le Temasek Holdings depuis 1974 et le Government of Singapore Investment Corporation (GIC) depuis 1981.

La récession mondiale de 2001 et la chute du secteur des TIC n'ont pas épargné l'économie singapourienne. Le PIB a reculé de 2,1 %. L'épidémie de SRAS début 2003 n'a fait qu'amplifier cette crise. Le gouvernement a mis en place en décembre 2001 un comité de veille économique dont les résultats ont été publiés en février 2003. Il en résulte une volonté réaffirmée du gouvernement de s'insérer dans les échanges mondiaux en répartissant mieux ses intérêts (notamment avec l'Europe) tout en réduisant les coûts locaux. Singapour fait partie de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

Législation

78 Ko
Les lois sur le comportement social sont très strictes ("Tout ce qui est amusant est interdit à Singapour") . La vente de chewing-gum a été interdite en 1992, mais pas l'usage. Depuis mai 2004, date d'un accord commercial avec les États-Unis, la vente de chewing-gum pour des usages médicaux ou dentaires est autorisée, pourvu que le client en pharmacie présente un document d'identité, et, pour les chewing-gums à la nicotine, un certificat médical. Dans son usage courant, le chewing-gum reste interdit à la vente. On peut même avoir une amende si on en transporte dans les poches !

Les infractions à l'hygiène dans les lieux publics (ceux qui jettent des papiers et déchets, qui crachent ou qui urinent dans les lieux publics) sont sévèrement punies.

Les propriétaires de voitures (très chères) sont soumis à des taxes importantes et le prix des Certificate of Entitlement ("Certificat d'ayant droit - autorisation obligatoire pour rouler librement à Singapour") est élevé. Un système automatique de péage appelé ERP : Electronic Road Pricing ("Péage urbain électronique") fonctionne à certaines heures. Singapour, malgré sa petite surface ne connaît que très peu de d'embouteillages. La circulation se fait à gauche. Manger, boire ainsi que transporter des durians (à l'odeur nauséabonde) ou des bidons d'essence, est passible d'une amende d'environ 500$ dans les bus et métro (MRT : Mass Rapid Transit).

Les journaux malaisiens sont interdits à Singapour et réciproquement. Les représentations d'ordre sexuel sont très restreintes : Playboy et d'autres magazines adultes sont interdits. En général, les films qui comportent des scènes de nudité, d'érotisme et de violence sont censurés.

La possession d'antennes paraboliques est interdite. Seule la télévision par câble est autorisée Certains objets d'ordre politique ou pouvant nuire à l'harmonie religieuse et culturelle sont interdits.

Les lois anti-drogues sont très strictes : quiconque pris en possession de plus de 13-14 g d'héroïne, 28 g de morphine ou 480 g de cannabis est passible de la peine de mort. De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d'Amnesty International. Le nombre d'exécutions capitales par habitant de Singapour est le plus élevé du monde.

Certaines pratiques sexuelles désignées par le gouvernement comme contre nature sont illégales bien qu'elles soient tolérées. Il s'agit en fait de l'héritage de lois britanniques de l'époque victorienne n'ayant pas été révoquées après l'indépendance (une nouvelle législation annulant les lois anti-sodomie est entrée en vigueur lundi 17 septembre 2007 mais elle est limitée aux hétérosexuels). On y trouve la pratique du sexe oral si elle n'est pas suivie de pénétration vaginale et l'homosexualité masculine. L'homosexualité féminine, d'après le Code pénal singapourien, semble tolérée. Dans l'ensemble, la société semble donc plus tolérante que ses lois. La rigueur de cette législation semble d'autant plus surprenante que Singapour est une ville ouverte aux influences extérieures et avec une communauté gay influente et organisée.

La prostitution est autorisée uniquement dans certains districts.

Les manifestations sans autorisation et les grèves sont interdites. Le taux de criminalité de Singapour figure parmi les plus bas du monde.

Culture
Singapour est un métissage de cultures provenant de différentes ethnies : chinois, malais et indiens. Chaque groupe est encouragé à maintenir ses traditions, tout en embrassant un mode de vie conformiste et moderne.

Des slogans nationaux sont placardés un peu partout dans la ville, incitant au civisme, à l'honnêteté et à l'étude. On trouve parmi eux une citation présidentielle : "Nous ne sommes pas les plus riches, nous ne sommes pas les plus puissants, et nous ne sommes pas les plus nombreux. Nous devons donc pour nous faire une place au soleil être parmi les plus capables et les plus instruits".

Défense
Singapour possède une armée moderne et efficace. Sur ses 4.5 millions d'habitants, 250 000 sont mobilisables en moins de 24 heures. Singapour est un État neutre. La défense est assurée par une importante force aérienne de dissuasion. Les forces terrestres sont constituées par des unités légères de commandos organisées sur le modèle britannique des Malayan Scouts qui ont combattu avec succès lors de l'insurrection de Malaisie menée principalement par ses immigrants chinois.

Transports

77 Ko
Le réseau de transport singapourien est très développé et pratique d'accès. Les 3 lignes de métro actuelles, bientôt complétées par une quatrième en 2009, ont été construites à partir de 1985. Le réseau de bus est très bien maillé et la plupart des lignes ont une fréquence élevée, même tard le soir. Singapour est la ville du monde ayant le plus grand nombre de taxis par habitant. Tous les taxis, la plupart des bus, et toutes les rames de métro, sont équipés d'air conditionné.

Singapour est accessible :
- Par train depuis la Malaisie : la gare ferroviaire de Tanjong Pagar est un terminus constituant une enclave malaise à Singapour,
- Par avion : l'aéroport international de Changi connaît un fort trafic et est toujours en expansion, dans l'est de l'île,
- Par bus : certaines lignes singapouriennes traversent le causeway vers le centre-ville de Johor Bahru.
- Par autocar : de nombreuses compagnies privées relient Singapour aux grandes villes de Malaisie (Malacca, Kuala Lumpur, etc.)
- Par bateau : de nombreux ferries et navettes relient Singapour à l'Indonésie notamment.
Singapour : Histoire   
Temasek ("la ville de la mer" en javanais), l'ancien nom de l'île de Singapour, est attesté dès le XIVème siècle. Le Nagarakertagama, un poème épique écrit en 1365 dans le royaume javanais de Majapahit, mentionne "Tumasik" parmi les quelque cent "contrées tributaires" du royaume. En réalité, le territoire contrôlé par Majapahit ne s'étendait que sur une partie de l'est et du centre de Java. Les "contrées tributaires" étaient en fait des comptoirs formant un réseau commercial dont Majapahit était le centre. Majapahit y envoyait des dignitaires dont le rôle était de s'assurer que ces comptoirs ne s'adonnaient pas à un commerce privé qui échapperait au royaume.


114 Ko
L'île fut baptisée Singapura ("ville du lion" en sanskrit) au XIVème siècle par Parameswara (Sang Nila Utama), un prince de Palembang du sud de l'île indonésienne de Sumatra qui se serait exilé pour refuser la suzeraineté de Majapahit après une attaque de celui-ci en 1377. En fait, il n'y a jamais eu de lion sur l'île mais des tigres. Les explorateurs étaient probablement tombés sur un fauve de la jungle et l'ont assimilé à un lion. L'animal symbolique de Singapour est un lion à queue de poisson, le Merlion.

En 1819, le Britannique sir Thomas Stamford Raffles prit le contrôle de la ville pour contrer la domination commerciale des Néerlandais dans la région. Le Traité de Londres de 1824, entre les Britanniques et les Néerlandais, accorde à ces derniers le contrôle des territoires revendiqué par les Européens au sud de Singapour. En 1826, Singapour, Malacca et Penang constituent les colonies des détroits ou Straits Settlements. Singapour devint une base navale

L'accord plaça la colonie sous la bureaucratie étendue et la hiérarchie complexe de la Compagnie anglaise des Indes orientales. Des commerçants firent pression sur les Britanniques pour réformer la législation car il y avait un besoin croissant de nouvelles mesures contre le crime et la piraterie. Singapour a été déclaré "colonie de la couronne" en 1867, qui durera jusqu'à l'indépendance en 1965, hormis la parenthèse de l'occupation japonaise. Les Britanniques firent venir dans la région des travailleurs chinois et indiens pour développer le commerce et travailler dans les plantations d'hévéas.

Durant la Seconde Guerre mondiale, à partir du 15 février 1942, l'île est soumise à l'expansionnisme du Japon Showa et intégrée dans la Sphère de co-prospérité de la grande Asie orientale, suite à une invasion dirigée depuis les terres, alors que les défenses de la ville n'étaient orientées que vers la mer. Ce dispositif était appelé "Syonan-To" ("lumière des Sud"). Dans la Sook Ching, on estime qu'entre 20 000 et 100 000 Chinois furent tués en tant qu'"éléments anti-Japonais" pendant l'occupation. Les historiens locaux appellent cette période "les années les plus sombres de l'histoire de Singapour". L'armée impériale y implanta l'unité de recherche bactériologique 9420, une filiale de l'unité 731, où des chercheurs nippons pratiquaient des expérimentations sur des cobayes humains. L'Empire britannique récupéra Singapour le 5 septembre 1945.

En 1959 les Britanniques dotent Singapour d'une Constitution spécifique. Lee Kuan Yew est élu Premier ministre. Son parti, le People's Action Party ("Parti d'action populaire") propose l'intégration à la Fédération des États de Malaisie, ce qui fut fait le 16 septembre 1963.

Des troubles éclatent dès 1964, et l'indépendance de la République de Singapour est proclamée le 9 août 1965.
Singapour : Plus de photos   
Singapour
Raffles Place
Singapore River and Bay
Raffles Place
Chinatown
Raffles Place
Raffles' Landing Site
Raffles Place
Raffles' Landing Site
Raffles Place
Singapour
Raffles Place
Raffles' Landing Site
Chinatown
Singapore River and Bay
Chinatown
Raffles Place
Raffles' Landing Site
Singapore River and Bay
Raffles' Landing Site
Singapore River and Bay
Singapour
Raffles' Landing Site
Chinatown
Raffles Place
Chinatown
Singapore River and Bay
Singapour