English
Inde > Mumbai (Bombay) > Grottes d'Elephanta
Grottes d'Elephanta
Grottes d'Elephanta


घारापुरीच्या लेण्या

Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1987

Mumbai (Bombay) (Inde)

Située en face de Bombay, l'île d'Elephanta (Ghârâpuri) doit sa célébrité à la colossale Mahesamûrti ou Trimûrti, buste à trois visages représentant le dieu Shiva sous son triple aspect : créateur, conservateur et destructeur (ou encore féminin, bénin et terrible). Cette image, expression magistrale de l'art classique d'inspiration brahmanique, a été taillée en demi-ronde bosse au fond d'une grotte occupant le centre d'un complexe souterrain.

La voûte de cette vaste salle est supportée par des piliers massifs à haute base quadrangulaire et à chapiteau bulbeux orné de fines cannelures. Elle recouvre un sanctuaire cubique aux quatre entrées flanquées de gardiens. Les parois de la salle s'animent de bas-reliefs qui empruntent leurs sujets à la légende shivaïte.
   Grottes d'Elephanta : Visite virtuelle   11 sections
Grottes d'Elephanta : Guide (1)


Guide, plan et vue satellite des grottes d'Elephanta

Pour visiter l'île d'Elephanta, vous devez vous rendre à la Porte de l'Inde, en face de l'hôtel Taj Mahal, et prendre un bateau qui assure la navette.
Grottes d'Elephanta : Sculpture (10)


Aile située à l'Est
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle

Shiva-Parvati sur le mont Kailâsa - Section 02
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
La sculpture sur le mur sud à l'est du portique représente Shiva et Parvati assis sur le mont Kailâsa, la demeure de Shiva représenté ici avec quatre bras.

Shiva Ardhanarishvara - Section 03
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Dans l'hindouisme, Shiva est parfois représenté sous la forme androgyne Ardhanârî ou Ardhanârîshvara, Shiva du côté droit et Pârvatî du côté gauche d'un même corps.

Trimurti - Section 04
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Considéré comme un chef-d'oeuvre de l'art "Gupta-Chalukyan", la sculpture la plus importante de la grotte principale est le Trimurti, au fond de la grotte face à l'entrée, sur le sud-axe nord. Le haut-relief monumental mesure 6.10 mètres de hauteur. "Seule tête, peut être, digne de s'appeler Inde" selon André Malraux.

Shiva Gangadhara - Section 05
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Gangadhara à droite de la Trimurti, regroupe plusieurs divinités assemblées autour de Shiva et de Parvati. La sculpture mesure 7 mètres de largeur et 5.20 mètres de hauteur. Elle est endommagée.

Mariage de Shiva - Section 06
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle

Shiva tuant Andhaka - Section 07
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Dans Hindouisme, Andhaka (अंधक) se rapporte souvent à un malveillant démon.

Shiva Yogishvara - Section 09
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Le panneau à l'est du portique nord représente Shiva dans une position de yoga appelée Yogisvara, Mahayogi, Dharmaraja ou Lakulish. Les deux bras de la divinité ont disparu, sans doute victimes des tirs d'entraînement des soldats portugais en place jusqu'en 1611.

Sanctuaire de la grotte de Shiva - Section 16
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Le sanctuaire forme une cellule autonome de forme carrée, avec des portes flanquées de deux dvarapalas (gardiens) sur chacune des faces.

Shiva Nataraja - Section 08
approx. entre le Vème et le VIIIème siècle
Shiva Nataraja exécute la danse du Tandava (danse cosmique). La niche du haut-relief mesure 4 mètres de largeur sur 3.40 mètres de hauteur.
En relation avec : Shiva
Grottes d'Elephanta : Horaires   

Ouvert tous les jours sauf lundi
,


Tarifs :
Les touristes doivent acquitter une taxe de Rs.5 pour les adultes et Rs.3 pour les enfants. La visite des grottes coûte Rs.10 pour les Indiens et Rs.250 pour les étrangers.

Grottes d'Elephanta : Guide de visite   
- Pour visiter l'île d'Elephanta, vous devez vous rendre à la Porte de l'Inde, en face de l'hôtel Taj Mahal, et prendre un bateau qui assure la navette. La traversée dure une heure. Les billets sont vendus par le bureau du "Maharastra Tourism Development Corp" (MTDC), à l'entrée de l'embarcadère. Les grottes sont fermées à la visite le lundi, ce qui n'empêche par le bureau de tourisme de vendre des billets pour la traversée !
- Le prix des billets est de Rs.120 aller/retour. Le premier bateau part à 09h00. Son départ peut être retardé si le nombre de passagers est insuffisant. Il y a ensuite un bateau toutes les demi-heures. L'affluence est moins forte en semaine que durant les week-ends.
- Un petit train permet de rejoindre la grotte principale à partir du port de l'île. Le trajet coûte Rs.5.
- Le premier bateau retour quitte l'île d'Elephanta à 12:00, et le dernier à 17h30.
- Il est interdit de passer la nuit sur l'île d'Elephanta.
Grottes d'Elephanta : Description   
Les Grottes d'Elephanta (Marathi : घारापुरीची लेणी, Gharapurichya Lenee) sont constituées d'un ensemble de cavités sculptées. Sur une île de la mer d'Oman au large de Bombay, la "cité des grottes" (Gharapuri) constituent un ensemble rupestre typique du culte de Shiva où l'art de l'Inde a trouvé l'une de ses expressions les plus parfaites, notamment dans les gigantesques hauts-reliefs de la grotte principale.



L'île de Gharapuri, "la cité des grottes", doit son nom à l'énorme éléphant de pierre découvert par les Portugais, transporté à Bombay et reconstitué de façon empirique. Il se trouve actuellement au zoo de Victoria Garden à Jijamata Udyaan.

Un premier groupe, composé de cinq grottes, est voué au culte hindou. Un deuxième groupe est constitué de deux grottes bouddhistes. Les grottes hindoues sont rattachées à la secte Shaiva, dédiée au dieu Shiva. Les sculptures, taillées dans le basalte, sont datées de la période comprise entre les Vème et VIIIème siècles. Cette datation prête à controverse. Toutes les grottes étaient peintes à l'origine. Il ne reste que de faibles traces de la polychromie. La grotte principale (numéro 1 ou grande grotte) était un lieu de culte hindoue jusqu'à la période de colonisation portugaise, qui a débuté en 1534.

Laissées à l'abandon durant des siècles, les grottes ont été restaurées dans les années 1970. Elles ont été inscrites au patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO en 1987. Elles sont aujourd'hui placées sous la tutelle de l'Archaeological Survey of India (ASI).

Géographie
L'île d'Elephanta, ou Gharapuri, est située à environ 11 kilomètres de l'Apollo Bunder (Bunder en marathi : "port pour l'embarquement et le débarquement des passagers et de marchandises"), au pied de la porte de l'Inde, en face de l'hôtel Taj Mahal. Les bateaux qui assurent la navette partent de cet endroit. La superficie de l'île est d'environ 10 kilomètres carrés à marée haute, et 16 kilomètres carrés à marée basse. Elle mesure 2.4 km le long. Un ravin traverse l'île du nord au sud, entre deux collines. Celle de l'est, qui s'élève jusqu'à 173 mètres, est connue sous le nom de la "colline du stupa" en raison de la présence, à sommet d'un petit monument bouddhique en brique. Des rizières occupent le fond de la vallée. La population est regroupée dans trois hameaux, Set Bunder au nord-ouest, Mora Bunder au nord-est, et Gharapuri ou Raj Bunder au sud.

Agrandir le plan

Grotte numéro 1 ou Grotte de Shiva
On accède à la grotte principale, située à environ 1.6 kilomètre du port, par un petit train qui dépose ses passagers au pied de la colline. Un long escalier mène jusqu'au sanctuaire dédié à Shiva. Le temple, qui occupe une superficie de 5600 mètres carrés, comprend une grande salle (mandapa), deux salles latérales de moindre importance, des cours et des sanctuaires annexes. La profondeur de la cavité est de 39 mètres depuis l'entrée. L'ensemble est orné de hauts-reliefs monumentaux qui représentent les différentes formes de la divinité et témoignent de ses actes.

L'entrée de la grotte de Shiva, qui comporte quatre portes, est doté d'un triple portique. Des piliers, par rangées de six, divisent la grande salle pour former des chambres. Le plafond du mandapa est supporté par des poutres qui relient des colonnes de pierre avec chapiteaux. La cave est orientée dans un axe nord-sud, ce qui inhabituel pour un temple dédié à Shiva (normalement est-ouest). L'entrée nord, précédée d'un escalier de mille marches, est encadrée par deux panneaux de Shiva datant de la période Gupta. Celui de gauche représente Yogishvara (The Seigneur du Yoga ), et celui de droite Nataraja (Shiva en Seigneur de la Danse).

L'autel dédié à Shiva forme un édifice carré autonome doté de quatre entrées. Il est situé dans la partie droite de la grande salle. Des autels de taille plus réduite occupent les parties est et ouest de la grotte. Le sanctuaire de l'est est doté d'une entrée cérémoniale.

Les sculptures de Shiva, sur les parois de la grotte, mesurent plus de cinq mètres de hauteur.

Le grand Trimurti de Shiva, est situé sur le mur sud.

A gauche du Trimurti, Ardhanarisvara. Suivant la tradition ancienne, Shiva est adoré sous trois formes ou murthi : Sivalingam, Ardhanarisvara, et Nataraja. Sous sa forme Ardhanarisvara, Shiva est androgyne. Sa moitié droite est masculine, tandis que la gauche est féminine. Il symbolise les courants d'énergie psychiques ida et pingala qui se réunissent et se confondent.

A droite du Trimurti, Gangadhara. Shiva protège la terre de la force de Gangâ (le Gange). Il calme l'ardeur de ses flots en les filtrant dans les boucles de ses cheveux.

Les autres reliefs de la grande salle, consacrés à la légende de Shiva, représentent :
- Kalyanasundaramurti, représentant le mariage de Shiva à la déesse Parvati,
- Andhakasuravadamurti ou Andhakasuramardana : Shiva tuant le démon Andhaka,
- Shiva-Parvati sur le mont Kailâsa, la demeure de Shiva,
- Ravananugraha, représentant le roi-démon Ravana secouant le mont Kailâsa

Le style de la grande salle subit la double influence de l'architecture Badami Chalukya (représentations monumentales de divinités, gardiens, piliers carrés avec chapiteaux) et des caractéristiques de l'art Gupta (représentation des montagnes et des nuages, chevelures féminines).

Grande salle




1 - Ravana soulevant le mont Kailâsa
2 - Shiva-Parvati sur le mont Kailâsa
3 - Ardhanarishvara
4 - Trimurti
5 - Gangadhara
6 - Mariage de Shiva
7 - Shiva terrassant Andhaka
8 - Nataraja
9 - Yogishvara
16 - Linga

Partie est du sanctuaire
10 - Kartikeya
11 - Matrikas
12 - Ganesh
13 - Dvarapala

Partie ouest du sanctuaire
14 - Yogishvara
15 - Nataraja
Grottes d'Elephanta : Histoire   
Aucune grotte ne comporte d'inscriptions qui pourraient permettre une datation certaine. Les archéologues émettent des hypothèses. Certaines grottes sont dédiées à Pandava, héros de l'épopée hindoue du Mahabharata, et Banasura, le dévot démon de Shiva. La tradition locale prétend que ces grottes n'ont pas été taillées par l'homme.

Les historiens d'art considèrent généralement que les temples creusés dans la roche datent de la période comprise entre les Vème et VIIIème siècles. Les fouilles archéologiques ont livré des pièces de monnaies Kshatrapa, datant du IVème siècle.

Il n'y a rien d'historiquement avéré avant la défaite en 635 des souverains Maurya, lors d'une bataille navale qui les a opposée à l'empereur Pulakesi II (609-642) de la dynastie des "Chalukyas Badami". Elephanta, alors appelée Puri ou Purika, était la capitale des Mauryas des côtes de Konkan. Certains historiens, qui leurs attribuent la création des grottes, datent ces dernières du VIème siècle. D'autres historiens estiment impossible qu'une communauté aussi peu nombreuse ait pu entreprendre des travaux d'une telle ampleur, et creuser dans la roche dure des sculptures d'une telle qualité.

Certains historiens attribuent la paternité des grottes aux Kalacuris (fin du Vème et VIème siècles) qui étaient liées au Mauryas des côtes de Konkan par des relations féodales. Dans une région où le polythéisme était la règle, l'appartenance des Kalacuris et des Mauryas à la secte monothéiste shivaïste Pashupata s'accorde avec le culte de la grotte principale d'Elephanta.

Les Chalukyas, vainqueurs des Kalacuris et des Mauryas, pourraient, selon certains historiens, avoir creusé la grotte principale au milieu du VIIème siècle. Les Rashtrakutas sont les derniers cités parmi les créateurs possibles, entre le début du VIIème et la fin du VIIIème siècles. La grotte de Shiva de l'île d'Elephanta ressemble, par certains aspects, au temple Kailash creusé au VIIIème siècle à Ellora. Le Trimūrti (Shiva qui se fait triple pour présider aux différents états de l'univers) d'Elephanta ressemble à la Trinité de Brahma, Vishnou et Mahesh (Shiva) qui figure sur l'emblème royal des Rashtrakutas. Les sculptures de Nataraja et Ardhanarishvara leurs seraient également attribuées.

Plus tard dans le temps, Elephanta a appartenu à une autre dynastie Chalukya, puis au sultanat du Gujarat, qui l'abandonnera aux Portugais en 1534. La présence des Européens a entraîné le déclin de la population hindoue de l'île et l'abandon du culte de Shiva dans la grotte principale, même si la fête de Shiva (Mahashivratri) y était toujours célébrée.

Les Portugais ont causé d'importants dommages dans les grottes, prenant les sculptures pour cible d'entraînement, épargnant malgré tout le Trimurti. Ils ont aussi effacé toutes les inscriptions relatives à la création des grottes. Les Portugais quitteront Elephanta en 1661, offerte en dot lors du mariage de Charles II d'Angleterre et de Catherine de Bragance , fille de roi Jean IV du Portugal.

Tandis que les travaux de restauration de la grotte principale ont été entrepris dans les années 1970, les autres grottes sont toujours dans un état très dégradé.
Grottes d'Elephanta : Plus de photos   
Oeuvre(s) associée(s)   
Article(s) en relation   
Fêtes et festivals en Inde
Les festivals indiens sont très variés, religieux pour la plupart.
Grottes d'Elephanta