English
Turquie > Olympos (Cirali) > Olympos - Chimaera
Olympos - Chimaera
Olympos - Chimaera


Olympos (Cirali) (Turquie)

Çıralı est un village au bord de la mer, au sud-ouest d'Antalya (60 km) au pied des chaînes de montagnes Toros (Taurus). La ville antique Olympos, de l'époque hellénistique se situe à proximité de Çıralı. Le Mont Chimère est situé au-dessus du village. Site protégé, la plage accueille des tortues de mer.
   Olympos - Chimaera : Visite virtuelle   14 sections et 5 éléments
Olympos - Chimaera : Edifice(s) (6)







Olympos - Chimaera : Guide (1)


Guide, plan et vue satellite de Olympos - Chimaera (4)

Çıralı est un village au bord de la mer, au sud-ouest d'Antalya (60 km) au pied des chaînes de montagnes Toros (Taurus). La ville antique Olympos, de l'époque hellénistique se situe à proximité de Çıralı. Le Mont Chimère est situé au-dessus du village. Site protégé, la plage accueille des tortues de mer.
Olympos - Chimaera : Lieu(x) (5)


Chimaera (1)
Yanartas


La Chimère était un animal mythologique avec une tête de lion, le corps d'une chèvre, et une queue serpent.


Plage d'Olympos


Les ruines s'étendent jusqu'à la plage le long d'un cours d'eau où poussent roseaux et lauriers roses.

Rivière Akcay

La rivière Akçay (en turc : "rivière blanche") est coupée par le barrage de Kemer. C'est un affluent du Méandre sur sa rive gauche.

Olympos - Chimaera : Ouvrage(s) d'art (2)



Olympos - Chimaera : Description   
Les ruines s'étendent jusqu'à la plage le long d'un cours d'eau où poussent roseaux et lauriers roses. Le site est envahi par la végétation. Les vestiges sont peu restaurés, de taille modeste par rapport aux autres cités antiques de la région, et mal documentés. L'endroit ne manque pas de charme, et la plage offre de l'ombre, ce qui est une exception sur la côte turque. Quelques hôtels pour séjourner sur place, notamment un "resort" qui rappelle l'esprit hyppie des années 60/70. On est mieux ici que dans les grandes stations balnéaires aux alentours.
Olympos - Chimaera : Histoire   
Olympos, sans doute fondée au IIIème siècle avant Jésus-Christ, devint l'une des six principales cités de la Ligue Lycienne. Les premières mentions de la cité apparaissent sur de la monnaie lycienne datant de la période comprise entre 178 et 168 avant Jésus-Christ.

Les pirates de Zeniketes, qui s'emparèrent de la ville en 80 avant Jésus-Christ, furent chassés par le gouverneur romain de Lycie deux ans plus tard. Olympos et sa région furent intégrées dans la province romaine.

L'empereur Hadrien séjourna assez longtemps à Olympos en 130 après Jésus-Christ. On construira alors des temples et l'on viendra célébrer le culte d'Héphaistos plus haut dans les montagnes, à l'emplacement des émanations de méthane enflammé actives depuis quatre millénaires et appelées Chimères. Ce monstre, né l'union de Typhon et d'Echidna, possédera une tête de lion, un corps de chèvre et l'arrière-train d'un serpent. Il soufflera des flammes.

Le christianisme s'implantera très tôt à Olympos. Le premier évêque, Métholdos, sera tué par les Romains.

La cité, extrêmement prospère au cours du IIème siècle après Jésus-Christ, sera de nouveau victime des pirates, notamment vénitiens et génois, et des chevaliers de Rhodes, au cours de la période des croisades. Ils seront finalement chassés par Fatih Sultan Mehmet et Olympos sera annexée par l'empire ottoman au XVème siècle. Dans les faits, la cité sera abandonnée.
Olympos - Chimaera : Plus de photos   
Olympos - Chimaera