English
Turquie > Cnide (Knidos) > Cnide (Knidos)
Cnide (Knidos)


Cnide (Knidos)
Cnide (Knidos) (Turquie)

Isolées à la pointe de la péninsule de Datça, les ruines de l'ancienne cité de Cnide font face aux cap Triopium, petite île allongée surmontée d'un phare blanc qui a l'aspect d'une église. Une digue, construite depuis les temps anciens, relie la terre à cet ilôt.
   Cnide (Knidos) : Visite virtuelle   17 sections et 2 éléments
Cnide (Knidos) : Edifice(s) (14)


Cadran solaire

Ce cadran, surnommé le cadran d'Eudoxe, est d'un type relativement courant dans le monde hellénistique puis romain.




Propylée

Un propylée est à l'origine un vestibule conduisant à un sanctuaire. Aujourd'hui on l'emploie au pluriel, il désigne un accès monumental.

Stoa

Les fouilles récentes ont permis de mettre à jour un alignement des pièces appartenant à une stoa orientée est-ouest, le long de l'un des murs de la cité.


Temple corinthien
approx. entre 150 et 200

Temple d'Aphrodite

C'est au temple d'Aphrodite de Cnide que se trouvait la célèbre statue de la déesse réalisée par le sculpteur Praxitèle.

Temple de Dionysos (Eglise C)

Le temple, situé immédiatement à l'ouest du théâtre, est associé au culte de Dionysos, le dieu du vin et des festivités. Plusieurs éléments de la frise représente des scènes liées au culte. Le style de l'édifice permet de la dater de la fin de la période hellénistique.


Temple et autel d'Apollon
approx. entre 160 et 140 avant J.C.
La structure de l'autel est en marbre gris. Les inscriptions relevées indiquent qu'il était lié au culte d'Apollon Karneios et construit par un certain Zenodotus, associé à Theo d'Antioche, au milieu du IIème siècle après Jésus-Christ.

Temple rond et autel
IIème siècle

Théâtre de Cnide

Cnide possédait deux théâtres, ce qui témoigne de sa taille et de sa prospérité. Le théâtre près du port pouvait accueillir 5000 spectateurs. De forme typiquement hellénistique, c'est l'un des premiers édifices avec une entrée voutée. Plusieurs éléments ont été rajoutés à l'époque romaine.
Cnide (Knidos) : Guide (1)


Cnide (Knidos) : Lieu(x) (2)



Cnide (Knidos) : Guide de visite   
La roue étroite qui conduit au site traverse une zone quasiment désertique. Il est prudent de rouler lentement et de manoeuvrer avec prudence à l'arrivée des bus dans le sens inverse.
Cnide (Knidos) : Description   
C'est au temple d'Aphrodite de Cnide que se trouvait la célèbre statue de la déesse réalisée par le sculpteur Praxitèle.

Eudoxe de Cnide l'astronome, Ctésias, qui a écrit sur l'histoire de la Perse, et Sostrate de Cnide, l'architecte du phare d'Alexandrie sont les plus illustres des habitants de Cnide.
Cnide (Knidos) : Histoire   
Cnide (ou Knidos) est une ville grecque de l'Asie mineure située au nord de l'île de Rhodes, sur les côtes de Carie (actuelle Turquie). La fondation de Cnide, au VIIème siècle avant Jésus-Christ, est attribuée Grecs doriens. La cité devint rapidement un port très actif, en raison de son emplacement qui favorisait le commerce avec les îles de la Méditerranée, l'Egypte et l'Afrique.

C'est à Cnide qu'ouvre en 700 avant notre ère la première école de médecine en Grèce antique.

Afin de protéger leur cité, les Cnidiens eurent l'idée d'isoler la péninsule de Datça du continent en creusant un fossé à l'endroit le plus étroit, sur une distance inférieure à un kilomètre. L'oracle s'y opposa, arguant que Zeus l'aurait fait si l'idée lui semblait bonne.

Cnide, soumise à la domination perse vers 545 avant Jésus-Christ, participa à ses cotés à la bataille de Salamine (480 avant Jésus-Christ).

La cité rejoint la ligue de Délos après la défaite perse du cap Mycale en 479 avant Jésus-Christ, puis se révolte contre la domination athénienne en 412 avant Jésus-Christ. Ville encore relativement importante sous l'empire romain, elle possède le statut de ville libre. Cnide, ensuite annexée par la Cilicie, ancienne province romaine située dans la moitié orientale du sud de la Turquie, amorcera son déclin. La période byzantine marquera un répit, comme en témoignent les vestiges des nombreuses églises. Les invasions arabes scelleront la chute définitive du port. La cité sera totalement abandonnée au début du XXème siècle.
Cnide (Knidos) : Plus de photos   
Oeuvre(s) associée(s)   
Cnide (Knidos)