English
Turquie > Sidé > Sidé
Sidé


Sidé
Sidé (Turquie)

Sidé est un site archéologique entièrement dénaturé par un urbanisme sauvage essentiellement consacré au tourisme bas de gamme. Hôtels et pensions (plus de 200), restaurants attrape-gogos et boutiques qui vendent de tout et surtout n'importe quoi. C'est un véritable choc en arrivant sur place. Il suffit de tendre le bras pour attraper un doner kebab quand on visite le majestueux temple d'Apollon situé à l'extrémité de la péninsule. Un petit train trimbale les touristes trop fatigués de faire 100 mètres à pied, et la municipalité a installé un parking à coté du théâtre. La plage est saturée de transats. On visite et l'on s'en va vite. Inutile d'espérer un jour le site figurer au Patrimoine de l'Humanité. Quel massacre !
   Sidé : Visite virtuelle   18 sections et 6 éléments
Sidé : Edifice(s) (16)


Agora administrative
IIème siècle

Agora commerciale

La rue principale, partant d'une porte située au nord-est, rejoignait une agora, siège de nombreuses boutiques sur ses côtés, d'environ 95 x 90 m, entourée à l'origine d'un ensemble de colonnades.

Aqueduc

La ville était alimentée en eau à l'époque romaine par un aqueduc arrivant par le nord-est et qui est encore bien conservé.


Bains du port
IIème siècle



Fontaine
IIème siècle

Hôpital byzantin
VIème siècle

Maison

Séparée de la rue des colonnes par des boutiques, et accessible par une rue parallèle, cette maison est agencée autour de deux cours intérieures (atria) dont le sol est recouvert de mosaïques.

Nymphée
IIème siècle



Temple d'Apollon et Athéna
approx. entre 150 et 200
A proximité du port et de la ville antérieure à l'époque romaine se trouvent les vestiges d'un temple (16,37 x 29,50 m) périptère (6 colonnes sur 11) d'Apollon (IIème siècle), dont il ne reste que les bases des colonnes et qui domine la mer d'un point de vue superbe.

Théâtre de Sidé
approx. entre 140 et 160
À l'ouest de la cité, jouxtant l'agora, se dressent les éléments encore bien conservés d'un théâtre, entouré d'arcades massives, qui remonte sans doute au milieu du IIème siècle.

Tombe monumentale
approx. entre le Vème et le VIème siècle
Sidé : Guide (1)


Sidé : Rues, avenues ... (1)


Sidé : Guide de visite   
L'otogar est situé à l'entrée de la ville, à la gauche de l'office de tourisme. Bus très fréquents pour Alanya, Antalaya et Manavgat (également servie par dolmus). Cinq bus directs pour Istanbul en soirée (13 heures de trajet).
Sidé : Description   
Le site est fouillé archéologiquement pour la première fois en 1880, puis de façon systématique par l'université d'Istanbul entre 1947 et 1966. Située sur un promontoire donnant sur la mer au nord, à l'ouest et au sud, la cité était protégée à l'est par une enceinte, du IIème siècle, régulière et défendue par des tours à trois étages, ainsi que deux portes fortifiées.
Sidé : Histoire   
Sidé est un port de la côte de Pamphylie sur le golfe d'Antalya fondé aux environs du VIIème siècle avant Jésus-Christ par des Grecs originaires d'Éolie, de la cité de Kymé. Son histoire est assez mal connue jusqu'à l'époque de l'empire achéménide dont elle fait partie. Elle se soumet en 334 avant Jésus-Christ à Alexandre le Grand, puis est intégrée au royaume des Séleucides. C'est au IIème siècle avant Jésus-Christ un repaire de pirates qui prospère malgré la concurrence du port d'Antalya, construit par le roi de Pergame Attale II. Prise par Pompée en 67 avant Jésus-Christ, la cité décline progressivement avec l'empire romain. Un timide redressement sous les Byzantins aux Vème et VIème siècles n'empêche pas l'abandon de la cité lors des invasions et raids arabes au VIIème siècle.
Sidé : Plus de photos   
Sidé