English
Turquie > Pergé > Pergé
Pergé


Pergé
Pergé (Turquie)

Le site de Pergé, à 22 km d'Antalya, est l'un des de plus intéressants de la côte sud de la Turquie. Son temple d'Artémis était très célèbre dans le monde méditerranéen, il n'a pas encore été retrouvé.
   Pergé : Visite virtuelle   10 sections et 6 éléments
Pergé : Edifice(s) (8)


Agora (2)

IIème siècle
L'agora, de forme carrée, mesure 75 mètres de coté. Elle date du IIème siècle après Jésus-Christ. La cour centrale et les boutiques étaient entourée par une large stoa. Le sol de cette stoa et des boutiques était recouvert de mosaïques.

Canal

L'eau de la nymphée coulait sous la statue de la divinité de la Rivière, Krestos (krestos en grec : vivifiant) placée au centre d'un bassin. L'eau de ce bassin se déversait dans un un canal creusé eu centre de l'avenue des colonnes, apportant ainsi de la vie et et de fraîcheur à la cité.

Nymphée

La fontaine monumentale a été construite à l'extrémité de l'avenue des colonnes, au pied de l'acropole. Ce édifice de deux niveaux construit en U disposait de larges entrées arquées de chaque coté.

Porte hellénistique
entre le IIIème siècle avant J.C. et le IIème siècle
La porte hellénistique et ses murs sont les seuls vestiges antérieurs à la période romaine de Pergé. Ils datent du IIIème siècle avant Jésus-Christ. La porte est constituée de deux tours rondes, qui sont une caractéristique de la ville, et d'une cour en forme de fer à cheval. Elles servaient à l'origine à protéger la cité des menaces extérieures.

Porte romaine
IVème siècle

Stade
IIème siècle
Le stade de Pergé était le plus grand de Pamphylie. Il mesure 235 mètres de long et de 35 mètres de large. Environ 12.000 personnes pouvaient y assister aux courses de chars. Les trente salles voûtées abritaient sans doute des boutiques.

Théâtre de Pergé
entre 120 et 150
Le théâtre gréco-romain, qui date du IIème siècle après Jésus-Christ, comptait 14.000 places assises.

Thermes du Sud (1)

Les thermes, situés à l'ouest de la cour qui précède la porte hellénistique, sont précédés de propylées.
Pergé : Guide (1)


Pergé : Rues, avenues ... (1)


Pergé : Horaires   

- de 08h00 à 19h00 (17h00 en hiver),


Tarifs :
- 10 euros.
- le parking est payant.

Pergé : Guide de visite   
En raison de sa proximité avec Antalya, Pergé est, avec Aspandos et Pergame, l'un des sites archéologiques les plus fréquentés de Turquie. Il est recommandé d'arriver tôt. Les vestiges se trouvent à 2km d'Aksu. Le stade et le théâtre sont situés en dehors des limites de l'ancienne ville grecque.
Pergé : Histoire   
Pergé aurait été fondée après la guerre de Troie par des colons grecs sur les rives du fleuve Kestros (Aksu çayi) dans la région du Taurus, bordé de terres en pente douce, arables et fertiles. L'accès fluvial donnait à Pergé l'avantage de disposer d'un port éloigné de 17 kilomètres de la mer. Elle se trouvait ainsi à l'abri des attaques de pirates. Quatre grandes villes grecques se développèrent dans la région de Pamphylie : Pergé, Sillyon, Aspendos et Side.

La cité passa sous la domination Lydienne au VIIème siècle avant Jésus-Christ, puis Perse (546 avant Jésus-Christ). Quand Alexandre le Grand arriva en Pamphylie, au IVème siècle avant Jésus-Christ, les Pergéens se soumirent à lui sans combat. Pergé passa ensuite sous la domination des Séleucides (223 - 187 avant Jésus-Christ), puis celle du royaume de Pergame. C'est à cette époque qu'y vécut Apollonius de Perge (262 à 190 avant Jésus-Christ). Élève d'Archimède, ce mathématicien étudia les sections coniques (cercles, ellipses, paraboles, hyperboles). Il fut peut-être à la base de la théorie des épicycles de l'astronome Hipparque.

Le royaume de Pergame et le royaume séleucide se disputèrent Pergé. La cité fut l'objet d'un arbitrage en 188 avant Jésus-Christ du consul romain Manlius Vulsa, lequel décida que Pergé retournerait au royaume de Pergame. En 133 avant Jésus-Christ, Pergé intégra l'empire romain quand Rome reçut en héritage le dit royaume. L'essentiel des monuments de la ville datent de cette période.

Au début du christianisme, saint Barnabé et saint Paul vinrent à Pergé. Ce dernier y fit son premier sermon. La ville gréco-romaine fut le siège d'un évêché au début de la période byzantine (IVème siècle)

Pergé perdra progressivement son accès à la mer, à mesure que le fleuve se remplira d'alluvions. Confrontée aux incursions arabes du VIIème siècle, la ville se dépeupla et fut finalement abandonnée.
Oeuvre(s) associée(s)   
Musée archéologique d'Antalya
Cour intérieure du musée d'Antalya :Salle des sarcohages :Salle des statues impériales :Salle du théâtre de Pergé :Salles des divinités :
Pergé