English
Népal > Katmandou > Temple de Pashupatinath
Temple de Pashupatinath


Temple de Pashupatinath

Inscription au Patrimoine Mondial par l'Unesco : 1979

Katmandou (Népal)

Situé près de l'aéroport à cinq kilomètres à l'ouest de Katmandou, Pashupatinath est l'un des lieux de pèlerinage les plus sacrés parmi tous les temples hindous. Ce temple est resté le lieu de prédilection de la royauté Népalaise. Situé sur les rives de la Bagmati River, ce temple à deux étages et ses quatre embrasures de portes argentées est un exemple unique de l'architecture des temples népalais. Il est l'un des plus grands temples d'Asie du Sud avec des centaines de lingams de Shiva et des icônes de diverses divinités hindoues. Ce site occupe un espace de 281 hectares. L'entrée principale est située sur le côté ouest face à une petite rue du marché de Deopatan.

Seules les personnes nées au Népal ou en Inde ont accès au temple de Pashupatinath, le plus sacré des temple consacré à Shiva dans le sous-continent indien. Les autres doivent se contenter de le contempler de l'autre berge de la rivière Bagmati. On peut apercevoir, juste après la porte d'entrée, la gigantesque statue de Nandi, véhicule de Shiva, datant du siècle dernier. Le petit taureau qui fait face au temple est vieux de trois siècles. La statue de Pashupati à quatre têtes, à l'intérieur du sanctuaire, semble être plus ancienne. Une effigie aurait été détruite par les envahisseurs moghols au XIVème siècle.

Chaque année, au début du printemps (février-mars), a lieu un festival appelé Shivaratri. Ce mot signifie la nuit sacrée du Seigneur Shiva. Ce jour-là, une multitude de sadhus visite Pashupatinath et participe au cérémonial du feu. La plupart des dévôts passent la nuit à prier Shiva. Ce festival attirent des dizaines de milliers de pèlerins venus l'Inde ainsi que du Népal.

Le site est animé à toute heure du jour. Les berges de la rivière Bagmati à Pashupatinath constituent l'endroit de prédilection pour l'incinération des Hindouistes. La rivière Bagmati se jetant dans le Gange a le même caractère sacré, c'est donc ici qu'ont lieu les crémations avant que les cendres y soient dispersées.
   Temple de Pashupatinath : Visite virtuelle   15 sections et 2 éléments
Temple de Pashupatinath : Attraction(s) (1)


Temple de Pashupatinath : Evènements (1)


Temple de Pashupatinath : Guide (1)


Temple de Pashupatinath : Lieu(x) de culte (9)


Autels de Shiva

La passerelle qui permet de traverser la rivière Bagmati à proximité du temple de Pashupatinath donne accès à des terrasses recouvertes de dizaines de petits temples dédiés à Shiva.


Panch Deval
Social Welfare Center Briddhasram

Le Panch Deval (Cinq Temples) est un ancien temple transformé en hospice pour vieux nécessiteux. Il est situé le long de la route qui conduit à l'entrée sud du temple de Pashupatinath.

Pandra Shivalaya
entre 1859 et 1869
Les quinze autels votifs érigés le long de la berge de la rivière Bagmati opposée au temple de Pashupatinath renferment des lingams pour célébrer la mémoire d'importants notables décédés entre 1859 et 1869.

Temple de Bachhareshwari
VIème siècle
L'ancien temple de Bachhareshwari, datant du VIème siècle, est orné de figures tantriques et de scènes érotiques. Il aurait été le théâtre de sacrifices humains lors de la fête de Shivarati.

Temple de Gorakhnath

Le temple de Gorakhnath est un shikhara précédé d'un gigantesque trident de Shiva.

Temple de Guhyeshwari
XVIIème siècle
Le temple de Guhyeshwari est dédié à la shakti de Shiva sous sa forme terrestre de Kali. Il a été édifié au XVIIème siècle par le roi Pratap Malla. L'accès en est interdit aux non-hindous.

Temple de Pashupatinath
Temple de Shiva
vers 400 avant J.C.
Le temple au toit d'or, maison du dieu Shiva, n'est pas accessible aux non-hindous. Shiva, prend ici la forme paisible et bienveillante de Pashupati, le gardien du troupeau, le rassembleur des âmes, celui qui veille sur le royaume du Népal.

Temple de Vishwarup

Le temple de Vishwarup est surmonté d'un dôme de style moghol en forme d'oignon. Son accès est interdit aux non-hindous.
Temple de Pashupatinath : People (1)


Sādhu au temple de Pashupatinath

Le sādhu (du sanskrit साधु sādhu, "homme de bien, saint homme") est, en Inde, celui qui a renoncé à la société pour se consacrer au but ultime de toute vie, selon l'hindouisme, qui est la moksha, la libération de l'illusion (māyā), l'arrêt du cycle des renaissances et la dissolution dans le divin, la fusion avec la conscience cosmique.
Temple de Pashupatinath : Quai(s) (2)



En relation avec : Shiva, Pashupati
Temple de Pashupatinath : Guide de visite   
La route périphérique qui entoure Katmandou traverse la rivière Bagmati à l'ouest de l'aéroport. Les bus de tourisme qui déposent les visiteurs d temple de Pashupatinath s'arrêtent au nord de la route.

Les bus qui desservent le Bodhnath (stupa de Bouddha) passent par Pashupatinath. L'arrêt s'appelle Gosala.

On peut se rendre au temple à bicyclette à partir de Katmandou, en empruntant la route de Tridevi Marg à partir de Thamel, et en passant devant le nouveau palais. Il conviendra ensuite de prolonger vers l'est. La fumée des crémations facilite l'approche.
Temple de Pashupatinath : Description   
Historiquement, ce temple trouve ses origines au début de la période Kirat, avant l'ère chrétienne. Des sculptures de pierre dans les environs marquent l'antiquité de ce lieu. Shiva, prend ici la forme paisible et bienveillante de Pashupati, le gardien du troupeau, le rassembleur des âmes, celui qui veille sur le royaume du Népal.

Légende
Le temple de Pashupatinath est l'un des plus anciens temples hindous de Katmandou. On ignore avec précision sa date de création. Selon les Mahatmaya et Himvatkhanda du Népal, le dieu Shiva qui s'ennuyait dans son palais situé au sommet du Mont Kailash chercha un endroit où il pouvait s'évader. Il découvrit la vallée de Katmandou et s'y installa sans prévenir son entourage, sous le nom de Pashupati, le "Seigneur des animaux".
Temple de Pashupatinath : Histoire   
Les prêtres qui officient ici depuis 350 ans sont des Brahmins originaires du sud de l'Inde (Karnataka). Les prêtres du temple de Pashaputinath sont appelés Bhattas et leur chef Mool Bhatt ou Raval. Ce dernier ne dépendait que du roi du Népal qui sollicitait sa bénédiction à chaque voyage important.

La tradition religieuse semble inspirée par Ādi Śaṅkara ou Śaṅkara parfois appelé Ādi Śaṅkarācārya (788/vers 820, dates controversées) (sanscrit आदि शङ्कर, de Śaṅkara, celui qui crée la félicité, un des épithètes de Shiva), considéré comme l'un des plus grands maîtres spirituels de l'hindouisme, philosophe, réformateur, et commentateur le plus connu des textes liés au Vedānta et des Upaniṣad principales. Ce brahmane a entrepris, sans quitter une vie d'ascète, de "réformer" l'hindouisme, c'est-à-dire de revenir à ce qui en est, selon lui, à la source de la tradition philosophique hindoue. Il est l'un des principaux fondateurs ou précurseurs de l'école de l'Advaita Vedānta.

Dans ce temple, seuls quatre prêtres peuvent toucher l'idole. Cette tradition semble remonter au temps de Sage Shankaracharya, au XVIIème siècle, afin de mettre un terme aux sacrifices humains qui étaient fréquents jusqu'alors. Cette règle sera également appliquée dans d'autres temples indiens sanctifiés par Adi Shankaracharya.

Contraint à la démission en janvier 2009 par le leader du mouvement maoïste nommé à la tête du gouvernement après la chute de la royauté, le chef du temple de Pashupatinath a repris ses fonctions après de nombreux heurts et actions en justice.

Pashupati
Pashupati (पशुपति) désigne Shiva sous la forme du "Maître des créatures" ou du "Maître du troupeau". Il est une des formes les plus anciennes de Shiva. Pashupathi est utilisé dans le Rig-veda comme un des épithètes de Rudra, divinité védique des animaux, de la mort et des orages, que l'on a rapprochée du proto-shiva découvert sur un sceau à Mohenjo-daro dans la vallée de l'Indus. Pashupathi présente des similitudes avec les dieux pré-chrétiens d'Europe, comme le Cernunnos du chaudron de Gundestrup, similitudes observées également sur de nombreux points du culte

Présence dans l'hindouisme
Le temple Pashupatinath lui est dédié. Il est cité dans le Mahābhārata. Pashupata est une arme que Arjuna obtient de Shiva lors de la préparation de la guerre. Elle est l'arme la plus destructive et peut être lancée par l'esprit, la parole ou un arc. Les Pasupatas sont une des plus anciennes sectes de l'hindouisme(Ier siècle). Ils mettent en avant trois principes : la cause (Shiva), l'effet (de nature matérielle), et la fin de la peine. Leur doctrine est supposée venir directement de Shiva incarné dans un maître nommé Lakulin.

Source Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pashupati
Texte soumis à la licence GNU : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html
Temple de Pashupatinath : Plus de photos   
Videos   

InseculaCrémation à  Pashupatinath
Les buchers situés au pied de la pagode principale sont réservés à  la crémation des membres de la famille royale. Ceux situés en aval sont destinés à  la crémation des personnes de la vallée de Katmandou.
Temple de Pashupatinath