S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Le décor des demeures parisiennes au XVIIème siècle > Pan et Syrinx
Guide de visite : Pan et Syrinx
Pan et Syrinx



Artiste : Michel Dorigny

Date : 1657

Acquisition : Arrérage du legs Dol-Lair (1948)
Elément 9 sur 35
Peinture française
Peinture (Tableau)


Description   

Le sujet est tiré des Métamorphoses d'Ovide. Le dieu Pan poursuit la nymphe Syrinx, compagne de Diane, dont il est amoureux. Pour lui échapper, celle-ci se réfugie auprès de son père, le dieu Ladon, qui l'a transforme en roseau. Pan se fera ensuite une flûte de ces branches.

Le nom de Pan, fils d'Hermès, signifie nourricier en grec archaïque. Il sera le dieu des pâturages, notamment des moutons et des chèvres. Certains mythographes lui donnent également pour père Zeus, Cronos ou Apollon et pour mère Callisto, Pénélope, Hybris, ou une chèvre. L'une d'entre elles abandonnera l'enfant à la naissance. Il sera recueilli par les Nymphes.

L'enfant possédera les membres inférieurs d'un bouc et de petites cornes sur la tête. Les artistes du Moyen-Age reprendront ces caractéristiques pour représenter le diable.

Hermès sera fier de le montrer aux dieux de l'Olympe. Pan sera un dieu lubrique qui poursuivra les Nymphes. Les Grecs le considéreront comme un dieu de la fertilité du bétail.

Pan partagera le goût de la musique avec Apollon sans en posséder le talent. Il perdra un concours face à lui, en Lydie. Tmolos, qui sera juge, accordera le prix à Apollon. Midas sera affublé d'oreilles d'âne pour ses commentaires déplacés. Pan jouera de la "syrinx", plus connue sous le nom de flûte de Pan, pour faire danser les nymphes et les satyres. Il gagnera cette flûte alors qu'il poursuivait la nymphe Syrinx, ou Novacris. Cette dernière, voulant fuir le dieu et ne pouvant franchir le fleuve Ladon, demandera aux nymphes de la transformer en roselière.

Pan coupera quelques roseaux de différentes longueurs pour en faire une flûte. Pan aimera également Séléné, la déesse de la Lune, et l'attirera dans les bois en lui promettant une toison de laine blanche.

Pan, qui donnera naissance au mot panique, ne supportera pas d'être dérangé pendant son sommeil. Il sèmera la panique dans les rangs des Géants, au cours des affrontements avec les dieux. Il sera l'un des personnages favoris des poètes bucoliques, comme son demi-frère Daphnis, qu'il aimera tendrement. Pan demandera au roi Pheidippidès, qui traversait le mont Parthénion en Arcadie pour demander de l'aide à Sparte avant la bataille de Marathon (490 avant Jésus-Christ), pourquoi les Athéniens ne lui rendaient pas de culte alors qu'il les protégeait. Les Perses subiront une cuisante défaite et Athènes offrira un sanctuaire à Pan. Les Romains identifieront Pan au dieu des bois Sylvain.

Elément(s) en relation   
Musée d'Orsay :
Sculpture 1840-1875
Pan et oursons
Groupe
Emmanuel Fremiet
de 1864 à 1867

Musée du Louvre :
Figurines en terre cuite grecques
Pan
Figurine
Anonyme
vers 350 avant J.C.
Flandres - Fin du XVIème siècle
Pan et Syrinx
Tableau mythologique
Ecole flamande - Période Baroque
Paul Bril
Dimensions : 40 cm x 61 cm
de 1620 à 1624
Le décor des demeures parisiennes au XVIIème siècle
Pan et Syrinx
Tableau
Pierre Mignard

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique :
Jacob Joardens
Pan et Syrinx
Thème mythologique
Jacob Joardens
Dimensions : 1.73 m x 1.36 m

National Gallery :
France 1700-1800
Pan et Syrinx
Thème mythologique
François Boucher
Dimensions : 32 cm x 42 cm
1759

Parc et jardins du château de Versailles :
Demi-lune Nord du bassin d'Apollon
Syrinx
Terme
Les Nymphes
Simon Mazière
1689

Sénat et jardin du Luxembourg :
Fontaine Médicis
Pan
Faune
Statue
Fontaines et bassins
Auguste-Louis-Marie Ottin

Pan et Syrinx
Michel Dorigny