English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Le Livre des Morts > Coffres pour les vases canopes de Psamétik, fils de Sébarékhyt
Guide de visite : Coffres pour les vases canopes de Psamétik, fils de Sébarékhyt
Coffres pour les vases canopes de Psamétik, fils de Sébarékhyt





Artiste : Anonyme

Date : vers 525 avant J.C.

Matériaux : Bois peint
XXVIème dynastie dite des rois "saïtes"
Musée du Louvre
Le Livre des Morts
Aile Sully
Rez-de-chaussée - Section 17
Elément 253 sur 309
Antiquités égyptiennes
Objet (Coffre)

Vitrine : 5c

Région en relation
Egypte

Description   

Les vases à viscères, toujours quatre, contiennent les entrailles du mort, retirées et embaumées séparément. Ils sont mis sous la protection des quatre déesses Neith, Selket, Isis et Nephthys et des Quatre fils d'Horus Hapi à tête de babouin, Amset à tête d'homme, Douamoutef à tête de chien et Kebehsenouef à tête de faucon. Amset et Isis protègent le foie, Hapi et Nephthys les poumons, Douamoutef et Neith l'estomac et Kebehsenouef et Selket les intestins.

Les vases étaient entreposés dans un coffre à proximité du corps momifié afin qu'il puisse reprendre possession de ses organes dans l'Autre Monde. Les Grecs les ont appelés canopes en raison de leur ressemblance avec une forme du dieu Osiris vénéré dans la ville de Canope, actuelle Aboukir (nom dérivé de Saint-Cyr).

Plus de photos   
Elément(s) en relation   
Metropolitan Museum of Art :

Tombes des femmes étrangères de Thoutmosis III à Qurna




XVIIIème - XXXème dynasties


Musée de Louxor :

Salle des vitrines


Salle du premier étage



Musée du Louvre :

Le Livre des Morts

















Musée égyptien du Caire :

Galerie Toutânkhamon


Moyen-Empire


























Article(s) en relation   

Vases à viscères canopes
Les vases à viscères, toujours quatre, contiennent les entrailles du mort, retirées et embaumées séparément.

Coffres pour les vases canopes de Psamétik, fils de Sébarékhyt
Anonyme