English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Répliques antiques d'après des originaux grecs de l'époque hellénistique > Artémis (Diane) chasseresse du type Séville-Palatin
Guide de visite : Artémis (Diane) chasseresse du type Séville-Palatin
Artémis (Diane) chasseresse du type Séville-Palatin



Artiste : Anonyme

Modèle : Artémis, Diane

Date : entre le Ier et le IIème siècle

Matériaux : Marbre
Acquisition : Achat (1929)
Epoque impériale romaine
Elément 23 sur 50
Antiquités étrusques et romaines
Sculpture (Statue)

Régions en relation
Grèce

Description   

Cette oeuvre en marbre du Pentélique, découverte en Grèce, présente Artémis. La Diane de Versailles exposée dans cette salle, trouvée en Lybie (Leptis Magna) ou en Turquie (Antalya)la représente également revêtue d'une tunique longue (le chiton) retroussée pour faciliter la course. La main gauche, baissée, tenait peut être un arc et le bras droit était levé. L'oeuvre originale est peut-être une création hellénistique connue par des copies du musée archéologique de Séville et de l'Antiquarium du Palatin à Rome qui ont donné son nom à cette forme de statuaire.

Cette déesse des chasseurs et des archers, qui protégeait les enfants et les innocents, compte parmi les douze grandes divinités olympiennes. Artémis, fille de Léto et de Zeus et soeur jumelle d'Apollon, est née à Délos ou à Ortygie juste avant son frère. Elle sera victime des insultes, des gifles et des flèches d'Héra qui ne pouvait supporter les enfants illégitimes de son mari, Zeus. Elle tuera, avec l'aide de son frère, le Géant Tityos qui essayait de violer sa mère Léto et sera envoyée dans le Tartare. Accompagnée de ses Nymphes, vierges tout comme elle, elle parcourra les montagnes et punira tous ceux qui essaieront de la séduire. Zeus protègera, Callisto enceinte d'Arcas en la transformant en ourse pour la protéger de la vengeance d'Héra ou pour éviter des représailles de d'Artémis dont elle était la compagne et à qui elle avait fait le voeu de chasteté. Arcas sera recueilli par Hermès qui en confiera la charge à sa propre mère, Maia, sur le mont Cyllène.

Certains auteurs rapportent qu'Arcas aurait été recueilli par le père de Callisto, le roi d'Arcadie Lycaon, qui le coupera en morceaux avant de l'offrir en repas à Zeus. Le dieu lui rendra la vie et transformera Lycaon en loup. Arcas deviendra roi d'Arcadie et donnera son nom au pays. Il enseignera les connaissances qu'il tenait de Triptolème consistant dans l'art de tisser, de cultiver le blé et de faire le pain. Arcas épousera la dryade (Nymphe des arbres) Erato puis tuera accidentellement une ourse qui s'avérera être sa mère Callisto. Celle-ci sera transformée par Zeus en Constellation, la Grande Ourse. Arcas la rejoindra plus tard sous la forme de la Petite Ourse. Ses fils se partageront son royaume.

Parfois assimilé à la déesse de la fécondité d'Ephèse (nécessairement déflorée), elle apportait la fertilité et elle protégeait les nouveau-nés. Artémis et Apollon tueront la plupart des enfants de Niobé qui avait offensé leur mère en la déclarant moins fertile. Associée à la déesse magicienne et nourricière Hécate (liée au monde des Ombres), parfois appelée l'Artémis des Carrefours, elle présidait à la mort naturelle des femmes tandis que son frère, Apollon, était le responsable de la mort soudaine naturelle des hommes. Artémis offrira à Procris, qui voulait quitter son mari et devenir une chaste chasseresse, le chien Laelaps et un javelot infaillible qui devait causer sa mort. La légende de sa relation avec le Géant Orion varie selon les traditions. Certaines prétendent qu'elle le tuera pour se défendre d'un viol. D'autres rapportent qu'elle en tombera amoureuse et provoquera la jalousie de son frère Apollon qui la défiera au tir à l'arc en prenant pour cible le malheureux Orion qui nageait au loin des rives de la Crète.

Des versions différentes racontent qu'Artémis enverra le scorpion Orion (membre de la Constellation) pour tuer le Géant qui voulait supprimer tous les animaux sauvages ou prendra ombrage de son amour pour Eos ou encore vengera l'une de ses Nymphes violées nommée Opis. Apollon lancera un cerf entre les Géants Otos et Ephialtès qui tentaient de violer Artémis et Héra et périront de leurs flèches respectives. Artémis tuera Gration au cours de l'affrontement qui opposera les dieux et les Géants et vengera Apollon en tuant Coronis qui l'avait trompée avec un mortel pendant qu'elle portait leur fils Asclépios. Elle transformera Actéon en cerf, aussitôt dévoré par ses propres chiens, de crainte qu'il ne se vante de l'avoir vu nue. Artémis remplira de serpents le lit nuptial d'Admète, qui avait oublié de lui sacrifier lors de son mariage, et Oenée sera puni par le sanglier de Calydon, qui donnera lieu à une chasse désastreuse après avoir ravagé le pays, pour avoir oublié d'observer ses rites pendant les fêtes d'été.

Agamemnon sacrifiera sa propre fille lphigénie, pour apaiser sa colère et obtenir des vents favorables pour rejoindre Troie, pour se faire pardonner d'avoir prétendu être un chasseur aussi habile que la déesse ou avoir négligé de respecter une ancienne promesse. Les déesses crétoises Britomartis et Dictynna ainsi que Séléné, la Lune (par opposition au Soleil de Phoebé attribué à son frère Apollon) lui seront assimilées. Les Romains retiendront son culte sous le nom de Diane.

Elément(s) en relation   
J. Paul Getty Museum :
Peintures française et flamande 1600-1700
Diane et sas nymphes dans un paysage
Thème mythologique
Laurent de la Hyre
1644

Jardin des Tuileries :
Allée de Diane
Diane à la biche
Groupe
Sculptures dans la ville
Guillaume Ier Coustou

Los Angeles County Museum of Art :
France
Le repos de Diane
Thème mythologique
Jean-François Millet
vers 1845

Metropolitan Museum of Art :
Arts of Northern Europe
Automate : Diane et le Cerf
Automate
Renaissance
Joachim Friess
vers 1620
Cour Charles Engelhard
Diane
Statue
Augustus Saint-Gaudens
de 1892 à 1894
Le Corrège, Moretto, Moroni, Romanino
Diane la Chasseresse
Thème mythologique
Giovanni Pietro Rizzoli (Giampietrino)
Dimensions : 114 cm x 59 cm

Musée Bode :
Italie : Baroque
Diane avec les nymphes
Bas-relief
Guiseppe Mazza
vers 1710

Musée d'Orsay :
Gustave Moreau
Diane
Thème mythologique
Jules-Elie Delaunay
Dimensions : 147 cm x 94 cm
1872
Symbolisme
La chasse de Diane
Thème mythologique
Arnold Böcklin
Dimensions : 1 m x 2 m
1896

Musée du Louvre :
Cour Puget
Diane
Statue
Christophe-Gabriel Allegrain
de 1776 à 1778
Cour Puget
Marie-Adélaïde de Savoie, duchesse de Bourgogne, en Diane
Statue
Antoine Coysevox
1710
Flandres - XVIIème siècle
Le Sommeil de Diane
Thème mythologique
Jan Thomas van Yperen
Dimensions : 55 cm x 94 cm
approx. de 1640 à 1650
Le décor des demeures parisiennes au XVIIème siècle
L'Amour reçoit l'hommage de Diane, d'Apollon et de Mercure
Tableau
Eustache Le Sueur
approx. de 1646 à 1647

Musée Rodin :
Oeuvres de jeunesse
Diane
Buste
François-Auguste-René Rodin (Auguste Rodin)
vers 1875

Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique :
XIXème siècle en Belgique
Diane
Statue
Gabriel Grupello

National Gallery of Art - NGA :
Renoir et Cassatt
Diane
Thème mythologique
Impressionnisme
Pierre Auguste Renoir
Dimensions : 1.99 m x 1.29 m
1867

Nouvelle Pinacothèque de Munich :
Franz von Lenbach et Hans von Marées
Le Repos de Diane
Rast der Diana
Thème mythologique
Hans von Marées
1863

Palais californien de la Légion d'Honneur :
Art du début du XIXème siècle
Buste de Diane
Buste
Jean-Joseph-Alexandre Falguière
vers 1882

Sénat et jardin du Luxembourg :
Fontaine Médicis
Diane
Chasseresse
Statue
Fontaines et bassins
Auguste-Louis-Marie Ottin
Article(s) en relation   

Alceste
Admète, Argonaute, fils de Phérès et roi de Phères en Thessalie, participera à la chasse au sanglier de Calydon. Son père abdiquera en sa faveur alors qu'il était encore très jeune.
La Bibliothèque d'Apollodore
Ce grammairien et historien d'Athènes auteur des Epitomés et de la Librairie, né aux environs du IIème siècle avant Jésus-Christ, livrera un récit complet de la mythologie véhiculée durant des siècles par la tradition orale.

Artémis (Diane) chasseresse du type Séville-Palatin
Anonyme
Artémis
Diane