English
   Etats-Unis > New York City > Central Park > Statues > Robert Burns
Guide de visite : Robert Burns
Robert Burns





Artiste : John Steele

Modèle : Robert Burns

Date : 1880

Matériaux : Bronze
Acquisition : Don d'Américains d'origine écossaise (1880)
Sculptures dans la ville
Elément 11 sur 16
Art américain
Sculpture (Statue)

Région en relation
Central Park (Etats-Unis)

Description   

Robert Burns, poète national écossais, naîtra à Alloway, près d'Ayr, le 25 janvier 1759. Il écrira des poèmes durant sa jeunesse, tout en aidant son père fermier. A l'âge de 27ans, il tombera amoureux de Jean Armour, fille d'un maçon de Mauchline qu'il ne pourra l'épouser en raison du refus de ce dernier. Burns partira alors pour la Jamaïque, après avoir laisser un livre de poèmes. Imprimée à 600 exemplaires, cette édition sera connue sous le nom de "Kilmarnock".

Proclamé "Barde d'Ecosse" par la société d'Edinbourg, à l'occasion de la seconde édition de son livre en 1786, il s'installera définitivement en Ecosse où il reprendra une ferme. Il pourra alors épouser Jean Armour. Burns devra travailler aux douanes afin de compléter des revenus insuffisants. La famille abandonnera ensuite la ferme et s'installera dans un petit appartement de "Stinking Vennel" aujourd'hui Bank Street, à Dumfries.

Démocrate, Burns soutiendra activement la Révolution français. Il aurait participé au chant du "ça ira" au Théâtre Royal. Menacé de perdre son emploi du fait de ses prises de positions, il adoptera une attitude "silencieuse et obéissante" afin de pourvoir aux besoins de ses cinq enfants. Il déménagera, à la suite d'une promotion, dans une maison plus spacieuse dans Mill Street, aujourd'hui Burns Street. Il est aujourd'hui possible de visiter la pièce dans laquelle Burns écrira plus d'une centaine de poèmes.

Le poète tombera malade au cours de l'été 1796. Les médecins diagnostiqueront par erreur la maladie de la goutte. Ils l'enverront prendre des bains de mer à Brow Well, à une dizaine de miles au sud de Dumfries. Le remède affaiblira le coeur du poète déjà très atteint. Celui-ci sera ramené sur une charrette, le 18 juillet, et décédera trois jours plus tard. Il sera enterré près du cimetière St Michael où sera érigé un mausolée en 1815. Les cendres de Burns y seront transportées en septembre 1817.

Plus de photos   
Plan(s)   

Robert Burns
John Steele
Robert Burns