English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Répliques antiques d'après des originaux grecs de l'époque hellénistique > Mithridate VI Eupator, roi du Pont, en Héraclès
Guide de visite : Mithridate VI Eupator, roi du Pont, en Héraclès
Mithridate VI Eupator, roi du Pont, en Héraclès





Artiste : Anonyme


Date : Ier siècle

Matériaux : Marbre
Acquisition : (1870)
Elément 21 sur 50
Antiquités étrusques et romaines
Sculpture (Tête)

Région en relation
Rome (Italie)

Description   

Les traits de Mithridate VI Eupator ont été rapprochés de cette tête coiffée de la léonté, la dépouille du Lion de Némée. Cet attribut d'Héraclès, attesté pour les portraits d'Alexandre le Grand, sera repris par de nombreux souverains hellénistiques, suggérant ainsi une double assimilation. La cité d'Odessos (Varna en Bulgarie) a émis une monnaie qui portait l'effigie du roi ainsi coiffé.

Mithridate, qui perdra son père à l'âge de onze ans, s'éloignera alors de sa mère et partira vivre dans la montagne. Il immunisera son corps contre le poison en absorbant de petites doses chaque jour. Il reviendra à Sinope après sept années d'exil, montera sur le trône et épousera sa soeur Laodiké.

Entouré de conseillers grecs, il réorganisera l'armée, puis s'emparera des villes du littoral de la mer Noire. Il soumettra ensuite les peuples de l'Anatolie, les Arméniens, les Tauriens et les certaines tribus scythes. Il fera alliance avec le roi scythe Skiluros, en lui donnant ses deux filles en mariage. Ces dernières seront capturées par les Romains.

Mithridate entreprendra alors la visite discrète des provinces romaines pendant plusieurs mois, avant d'engager les hostilités. Soixante-quinze forteresses seront construites dans la Petite Arménie qui exploitait des mines d'argent.

Mithridate mobilisera une armée de 250.000 fantassins, 50.000 cavaliers et des escadrons de chars armés de faux. Il s'alliera avec Tigrane, roi d'Arménie, auquel il donnera sa fille Cléopâtre en mariage. Il se procurera des navires et des pilotes en Egypte et en Syrie, et enrôlera les Sarmates qu'il avait vaincus quelques années auparavant.

Le roi du Pont déclarera la guerre à Rome en 89 avant Jésus-Christ. Souvent accueilli en libérateur, il s'emparera de plusieurs régions de l'Asie Mineure avec l'aide du roi Nicomède de Bithynie. Mithridate organisera alors le soulèvement contre l'Empire. Plus de 80.000 romains périront en un seul jour, principalement à Ephèse.

Mithridate partira à la conquête des îles de l'Egéide l'année suivante. Il fera plus de 20.000 dans la seule île de Délos. Il attaquera ensuite la Macédoine, puis sera progressivement refoulé par les Romains. Ces derniers lui imposeront le retour sur ses terres à l'issue de cinq années de luttes sanglantes.

Mithridate fera assassiné son fils lorsque la Colchide lui offrira la couronne. Il tentera de prendre sa revanche contre les Romains, à l'issue d'une trêve de dix ans, en s'alliant aux pirates et en cherchant des soutiens auprès de l'une des factions engagées dans la guerre civile. Il subira une grave défaite en 71 avant Jésus-Christ et échappera de justesse aux cavaliers Galates lancés à sa poursuite. Il se réfugiera dans une forteresse de l'Arménie et assistera impuissant au pillage des villes du littoral. Son fils Macharès, souverain du royaume de Bosphore en Crimée, fournira même du blé aux Romains.

Mithridate ne bougera pas pendant presque deux ans puis entreprendra, en mars 69, de reconquérir son royaume à la tête de dix mille cavaliers arméniens. Il prendra les Romains par surprise et reconstituera provisoirement le royaume du Pont. L'armée romaine le chassera définitivement en 66. Mithridate s'embarquera alors pour la Crimée et gagnera à sa cause plusieurs chefs scythes. La flotte romaine bloquera alors les ports. Mithridate entreprendra de traverser la péninsule balkanique et les Alpes, afin d'envahir l'Italie et soulever les peuples italiotes et les esclaves contre Rome. Ses sujets se révolteront et couronneront son fils Pharnace. Mithridate tentera vainement de s'empoisonner, avant qu'un guerrier celte ne le poignarde. Il sera inhumé à Sinope, sa ville natale.

Plus de photos   
Elément(s) en relation   
British Museum :
Grèce
Héraclès et le lion de Némée
Couvercle de miroir
Anonyme
vers 375 avant J.C.
Le monde hellénistique
Herme d'Héraclès revêtu d'une peau de lion et portant une couronne de lierre
Statuette
Anonyme
approx. de 200 à 100 avant J.C.
Tretradrachme au nom d'Alexandre III (le Grand)
Pièce
Anonyme
approx. de 225 à 215 avant J.C.
Trétradrachme au nom d'Alexandre III (le Grand)
Pièce
Anonyme
approx. de 220 à 215 avant J.C.

Metropolitan Museum of Art :
Art grec du VIème siècle avant Jésus-Christ
Amphore en terre cuite
Héraclès et le Lion de Némée
Amphore
Figures noires
Peintre aux Epaules relevées
vers 540 avant J.C.
Moyen-Age 1
Camée orné d'Hercule et du Lion de Némée
Camée
Moyen-Age
Anonyme
approx. de 1200 à 1250

Musée du Louvre :
Cour Puget
Hercule Gaulois
Statue
Pierre Puget
approx. de 1661 à 1662
Galerie Campana III
Lécythe à figures noires
Lécythe
Figures noires
Anonyme
vers 540 avant J.C.
Oenochoé à figures noires
Oenochoé
Figures noires
Peintre d'Amasis
approx. de 550 à 540 avant J.C.
Vase "passoire" à figures noires
Vase "passoire"
Figures noires
Anonyme
approx. de 530 à 520 avant J.C.
Héraclès et le lion de Némée
Amphore
Peintre de Rycroft
approx. de 520 à 515 avant J.C.
Article(s) en relation   

Les Trachiniennes
Héraclès deviendra un dieu très populaire. Il sera identifié, un peu partout en Méditerranée, à des dieux locaux qui possédaient certaines de ses caractéristiques. Sa mythologie sera surchargée d'un grand nombre de légendes annexes.
Alceste
Admète, Argonaute, fils de Phérès et roi de Phères en Thessalie, participera à la chasse au sanglier de Calydon. Son père abdiquera en sa faveur alors qu'il était encore très jeune.
La Bibliothèque d'Apollodore
Ce grammairien et historien d'Athènes auteur des Epitomés et de la Librairie, né aux environs du IIème siècle avant Jésus-Christ, livrera un récit complet de la mythologie véhiculée durant des siècles par la tradition orale.

Mithridate VI Eupator, roi du Pont, en Héraclès
Anonyme
Mithridate VI Eupator (le Grand)
Héraclès (Hercule)
Lion de Némée