S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   Etats-Unis > New York City > Metropolitan Museum of Art > Arts décoratifs européens > Statue de la Liberté
Guide de visite : Statue de la Liberté
Statue de la Liberté





Modèle : La Liberté

Date : 1875

Matériaux : Terre cuite, Bronze
Acquisition : Don de Julia Adams Aubry (1999)
La Liberté éclairant le monde
Elément 1 sur 11
Objet(s) d'Art
Sculpture (Statue)

Région en relation
Paris (France)
Sites en relation :
Ferry pour Ellis Island et la Statue de la Liberté, La Statue de la Liberté, La Statue de la Liberté, Pont de Grenelle, Statue de la Liberté et Ellis Island


Description   

Cette statue fait partie d'une série éditée à partir de la première version de la Statue de la Liberté. Le modèle était destiné à promouvoir la souscription publique destinée à financer l'érection de la statue dans le port de New York. La version définitive de l'oeuvre présente de nombreuses variantes par rapport au premier modèle.

Frédéric Auguste Bartholdi, né à Colmar le 2 août 1834, deviendra orphelin à l'âge de deux ans. Sa mère s'installera alors à Paris. Sa ville natale lui commandera une statue du Général Rapp en 1853. Elle sera inaugurée trois ans plus tard. Agé de 21 ans, Bartholdi entreprendra un voyage de dix-huit mois au Moyen-Orient. Il reviendra en France en 1857 et remportera un concours organisé par la ville de Bordeaux. Le projet de fontaine victorieux ne sera érigé que 42 ans plus tard sur la place des Terreaux à Lyon.

Bartholdi réalisera, vers 1867-1868, la maquette d'un phare monumental destiné à l'entrée du canal de Suez en s'inspirant du Colosse de Rhodes. Ce qui ne restera qu'un projet donnera naissance plus tard à la Statue de la Liberté.

En 1870, le sculpteur réalisera une maquette pour la ville de Clermont-Ferrand à l'effigie de Vercingétorix et le premier modèle connu de la Statue de la Liberté éclairant le monde. La France, en guerre avec la Prusse depuis le mois de juillet, abandonnera l'Alsace et une partie de la Lorraine en mai 1871.

Bartholdi se rendra aux Etats-Unis afin de concrétiser son projet de monument destiné à célébrer l'amitié Franco-Américaine. Il dira à son ami Edouard de Laboulaye : "Je lutterai pour la liberté, j'en appellerai aux peuples libres. Je tâcherai de glorifier la république là-bas, en attendant que je la retrouve un jour chez nous". Le sculpteur choisira l'île de Bedloe, située en face de la presqu'île de Manhattan, pour accueillir sa statue.

Alors qu'il mobilisera les énergies pour monter son projet, il réalisera "La malédiction de l'Alsace" en 1872 et préparera une statue de La Fayette pour la communauté Française de New York. Il présentera une fontaine à l'exposition de Philadelphie de 1875, qui sera ensuite érigée à Washington. La création du Comité de l'Union Franco-américaine, la même année, marquera le début de la réalisation de la Statue de la Liberté éclairant le Monde. La main et le flambeau, présentés à l'Exposition Universelle de Philadelphie de 1876, seront exposés Madison Square à New York pendant cinq ans. Le sculpteur épousera Jeanne-Emilie Baheux de Puysieux à Newport la même année.

La tête de la statue sera présentée à l'Exposition Universelle 1878 qui se tiendra à Paris. Bartholdi terminera le Lion de Belfort en 1880, puis se consacrera exclusivement à la Statue de la Liberté. Gustave Eiffel participera au projet et construira la charpente métallique. Une réplique de quelques mètres sera installée à la pointe de l'île des Cygnes à Paris, face au pont de Grenelle.

La Statue de la Liberté, achevée en 1884, représente une femme drapée dans une toge et brandissant une torche de la main droite. Sur les tablettes qu'elle tient de la main gauche, on peut lire en chiffres romains "4 juillet 1776", jour de l'Indépendance américaine. A ses pieds, se trouvent les chaînes brisées de l'esclavage.

La statue originale sera remise aux Etats-Unis officiellement 4 juillet 1884 à Paris, puis désassemblée en 350 pièces détachées pour être chargée à bord de la frégate "Isère". Inaugurée par le Président Groover Cleveland le 28 octobre 1886, elle sera déclarée monument historique le 15 octobre 1924. Le coût total de la construction du monument s'élevera à 800000 dollars.

Frédéric Auguste Bartholdi décédera le 5 octobre 1904 à Paris. L'Alsace et la Lorraine redeviendront françaises en 1918.

Voici quelques informations sur les dimensions et les proportions de la Statue :

Hauteur de la base jusqu'à la torche : 46.50m
Hauteur du piédestal à la torche : 92.99m
Hauteur du talon à la tête : 33.86m
Longueur de la main : 5m
Longueur de l'index : 2.44m
Distance du menton au crâne : 5.26m
Epaisseur de la tête : 3.05m
Distance entre les deux yeux : 0.76m
Longueur du bras droit : 12.80m
Epaisseur du bras droit : 3.66m
Longueur des tablettes : 7.19m
Largeur des tablettes : 4.14m
Epaisseur des tablettes : 0.61m
Longueur du nez : 1.48m

Les visiteurs doivent gravir 354 marches pour accéder à la couronne. Celle-ci est ajourée par 25 fenêtres symbolisant les 25 pierres gemmes. Les sept rayons de la couronne représentent les sept mers et continents. La statue est composée de 31 tonnes de cuivre et de 125 tonnes d'acier. Les plaques de cuivre qui recouvrent l'édifice ont une épaisseur de 2,37 mm. Sur une plaque de bronze du piédestal, est gravé le poème d'Emma Lazarus, intitulé "The New Colossus" qui s'adresse aux millions d'immigrants débarquant à Ellis Island :

"Give me your tired, your poor,
Your huddled masses yearning to breathe free,
The wretched refuse of your teeming shore.
Send these, the homeless, tempest-tost, to me,
I lift my lamp beside the golden door !"

"Donne-moi tes pauvres, tes exténués
Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres,
Le rebut de tes rivages surpeuplés,
Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte
De ma lumière, j'éclaire la porte d'or !"

La statue de la Liberté a été rénovée en 1976, à l'occasion du Bicentenaire de la Déclaration d'Indépendance. Une entreprise rémoise experte en ferronnerie d'art, Bezannes, a dirigé des centaines d'ouvriers pendant deux ans qui ont nettoyé et poli le monument. Le squelette de 120 tonnes a été remplacé par un matériau non corrosif.

Elément(s) en relation   
La Seine :
Pont de Grenelle
Statue de la Liberté
La Liberté éclairant le Monde
Statue
Frédéric Auguste Bartholdi

Las Vegas :
New York-New York
Réplique de la Statue de la Liberté
La Liberté éclairant le monde
Statue
Frédéric Auguste Bartholdi

Los Angeles County Museum of Art :
France
Statue de la Liberté
La Liberté éclairant le monde
Statue
Frédéric Auguste Bartholdi
vers 1884

Manhattan :
Transport à New York
Ferry pour Ellis Island et la Statue de la Liberté
Ferry
xyz

Musée Carnavalet :
Cabinet
L'Egalité et la Liberté
Tasse litron et soucoupe, première grandeur
Tasse
Révolution française
Manufacture de Sèvres
1794

Musée du Louvre :
Barye
La Liberté
Statue
Jean-Pierre David (David d'Angers)
Dimensions : 58 cm x 23 cm x 18 cm
1839
Pradier
Le Génie de la Liberté
Statue
1884

Nation-Montreuil :
Monument de la place de la Nation
Lions guidés par le Génie de la Liberté
Groupe
Sculptures dans la ville
Aimé Jules Dalou
de 1880 à 1899

Santa Croce :
Nef
Monument à Jean-Baptiste Niccolini (1782/1861)
Monument funéraire
Pio Fedi
1863

Sénat et jardin du Luxembourg :
Zone ouest
La Liberté éclairant le Monde
Statue
Frédéric Auguste Bartholdi
Article(s) en relation   

Les lois sur l'immigration aux USA
La Constitution américaine dit très peu de choses à propos de l'immigration et de la citoyenneté.

Statue de la Liberté
Frédéric Auguste Bartholdi
La Liberté