English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > La peinture en Toscane et en Italie du Nord du XV au XVIème siècle - I > Le Cortège de Thétis
Guide de visite : Le Cortège de Thétis
Le Cortège de Thétis





Modèle : Thétis

Date : approx. entre 1490 et 1500

Dimensions : 151 cm x 42 cm
Matériaux : Tempera sur bois
Acquisition : Don du comte Albert de Vandeul (1902)
Elément 21 sur 41
Peinture italienne
Peinture (Thème mythologique)

Région en relation
Florence (Italie)

Description   

Ce panneau peint décorait sans doute la partie antérieure d'un coffre de mariage, auquel faisait pendant un autre meuble orné des Noces de Thétis et Pélée (exposé à coté).

Zeus et Poséidon, qui souhaitaient un enfant de Thétis, renonceront après avoir appris de Prométhée que le fils né de cette union deviendrait plus puissant que son père.

Les dieux n'auront d'autre solution que de marier la belle avec un mortel, Pélée. Eris (la Discorde), qui n'était pas invitée à participer aux festivités du mariage, fera irruption et lancera une pomme d'or destinée à "la plus belle des convives" afin de semer la dissension entre Héra, Athéna et Aphrodite. Certains auteurs anciens rapportent que Thétis, souhaitant rendre son fils immortel, le recouvrira d'ambroisie, le jour, et le plongera dans les braises, la nuit.

Pélée s'opposera à elle lorsqu'il l'apercevra mettre son fils sur les flammes. Thétis, déçue du manque de confiance de son époux, retournera dans la mer. Homère nous offre une version différente, la plus connue, celle qui sera reprise dans "L'Iliade". Thétis plongera le nouveau-né dans le fleuve des Enfers, en le retenant par un talon qui restera vulnérable et sera pris pour cible, plus tard, par Pâris.

Le Centaure Chiron, qui avait assuré l'éducation des Argonautes, le prendra sous sa protection. Il lui enseignera la course pour qu'il devienne l'homme le plus rapide, l'homme au pied léger selon Homère. Achille apprendra l'art de la guerre et sera nourri d'entrailles d'animaux sauvages pour affermir son courage, ainsi que la musique et la médecine. Patrocle, un jeune homme plus âgé réfugié à la cour de Pélée, deviendra le compagnon d'Achille, revenu en Phthie. Achille s'initiera au gouvernement et à la diplomatie avec Phoenix, nommé roi des Dolopes par Pélée.

Thétis, sachant la vulnérabilité de son fils, l'enverra à la cour de Lycomède, dans l'île de Scyros. Elle préférait qu'il vive vieux, sans gloire, plutôt qu'il meurt jeune, en héros. Calchas ayant prédit que la participation d'Achille était indispensable à la prise de Troie, ce dernier sera déguisé en fille et dissimulé dans l'appartement des femmes du palais sous le nom de Pyrrha. Il profitera des circonstances pour séduire Déidamie, la fille du roi, qui lui donnera Néoptolème (Pyrrhus). Ulysse retrouvera Achille en déposant des armes et des objets précieux devant le porche de la maison du roi de Scyros. Les femmes de la suite royale feront main basse sur la pacotille alors qu'Achille, entendant le son d'une trompette d'alarme, se précipitera sur les armes. Il se rendra avec Ulysse à Troie, malgré le désaccord de sa mère, et rejoindra Agamemnon avait qui il n'était lié par aucun voeu.

Agamemnon, dont la flotte était retenue à Aulis en raison du mauvais temps, devra sacrifier sa fille Iphigénie pour apaiser Artémis. Il convaincra sa mère d'envoyer sa fille en lui promettant le mariage avec Achille, nullement prévenu de ce stratagème. Euripide, dans son "Iphigénie à Aulis", rapporte que le héros tentera de sauver la jeune fille. Cette dernière acceptera son sort quand elle apprendra les raisons de son sacrifice. Les Grecs qui aborderont par erreur en Mysie (au Sud de Troie), seront repoussés par le roi de Teuthrania et l'un des fils d'Héraclès, Télèphe, qu'Achille blessera gravement à la cuisse.

Les Grecs rentrés à Argos, seront rejoints par Télèphe, à qui un oracle avait appris qu'il ne pouvait être guéri que par l'auteur du coup qu'il avait reçu. Télèphe retrouvera la santé en appliquant de la rouille provenant de la lance d'Achille. Il mènera, en remerciement, les Grecs jusqu'à Troie. Achille tuera Ténès, roi de l'île de Ténédos et fils d'Apollon, à proximité de Troie, malgré l'avertissement de sa mère qui lui avait prédit que le dieu archer se vengerait de la mort de son enfant. La flèche de Pâris qui tuera Achille sera, plus tard, guidée par Apollon. Achille, qui respectera le conseil de Thétis de ne pas mettre pied à terre à Troie le premier, affrontera Cycnos, un fils de Poséidon réputé pour son invulnérabilité dans le maniement des armes. Achille l'étranglera avec la courroie de son propre casque. Il surprendra et tuera ensuite Troïlos.

Devant la résistance des Troyens, Achille vaincra douze villes voisines sur la côte et onze à l'intérieur des terres, parmi lesquelles Lyrnessos et Thèbes de Placos. Il rencontrera, dans la première, Enée qu'il mettra en fuite. Il tuera Mynès et Epistrophos, les fils du roi Evénos et emportera la belle Briséis dont il était amoureux. Il tuera, dans la deuxième ville, le roi Eétion, le père d'Andromaque, ainsi que ses sept fils et rançonnera la reine. Agamemnon, amant de Chryséis, la fille du prêtre d'Apollon, devra la restituer pour éviter la punition des dieux. Il enlèvera Briséis à Achille. Ce dernier demandera à Zeus de faire tourner la chance contre les Grecs en punition.

Agamemnon présentera ses excuses, lui rendra Briséis et lui offrira la main de l'une de ses trois filles à titre de compensation. Le refus d'Achille sera mal compris par son compagnon Patrocle. Il le suppliera d'apporter son soutien au Grecs qui défendaient leurs navires et de lui prêter son armure pour aller au devant des Myrmidons (habitants de Phthie, patrie de Pélée). Patrocle désobéira à Achille qui lui avait demandé de limiter son intervention à la défense des bateaux. Il succombera sous les coups d'Hector qui le dépouillera de l'armure d'Achille.

Ce dernier annoncera à sa mère, Thétis, et aux Néréides venues pleurer Patrocle qu'il désirait mourir après avoir tué Hector. Il poussera près de l'enceinte son cri de guerre à trois reprises, provoquant ainsi le désordre dans les rangs troyens. Il se réconciliera avec Agamemnon et prendra part au combat à la demande de sa mère, revêtu de l'armure neuve fabriquée par Héphaïstos, le dieu du feu. Scamandre, protecteur des lieux et fleuve de Troie qui déplorait le nombre de victimes qu'Achille avait plongées dans son lit, sera asséché par Héphaïstos. Hector, abandonné des Troyens réfugiés derrière leurs remparts, se retrouvera seul face à Achille. Il fera trois fois le tour de la ville pour s'enfuir avant de lui demander d'apporter sa dépouille mortelle à son père Priam, en cas de défaite. Achille refusera, tuera Hector et traînera son corps autour de la tombe de Patrocle, pendant douze jours, avant de l'exposer pour apaiser le fantôme de son ami.

Achille se laissera fléchir par Thétis et restituera le corps d'Hector à Priam après les jeux funèbres pour Patrocle qui donneront lieu à un sacrifice humain. Achille tuera Penthésilée, reine des Amazones venue au secours des Troyens, et en tombera amoureux après coup. Il tuera également I'Ethiopien Memnon, allié des Troyens, ainsi que Thersite, qui se moquait de lui. Cette faute l'obligera à accomplir un sacrifice à Léto et ses enfants, Artémis et Apollon, puis de se faire purifier du meurtre par Ulysse. Une flèche, décochée par Pâris et guidée par Apollon, en direction du talon vulnérable, le blessera mortellement. Le corps, ramené par Ajax, le fils de Télamon, sera pleuré pendant dix-sept jours. Les Grecs, terrorisés par l'hymne funèbre chanté par Thétis et les Néréides, se réfugieront sur les bateaux. Les Muses se joindront aux lamentations. Achille sera incinéré le huitième jour. Ses cendres, déposées dans une urne d'or fabriquée par Héphaïstos, rejoindront le tombeau de Patrocle construit au bord de la mer.

Une légende plus récente rapporte que les Ombres d'Achille et de Patrocle partiront vivre à Leucè (I'île blanche). Ulysse héritera de l'armure d'Achille qui l'offrira à Néoptolème pour le convaincre de venir lutter aux cotés des Grecs. Un prêtre troyen avait prédit que sa présence était indispensable à la victoire des Grecs. L'Ombre d'Achille surgira alors de sa tombe pour réclamer le sacrifice de Polyxène, la fille de Priam, comme condition au départ des Grecs. Cette intervention servira de trame à la pièce d'Euripide, "Hécube".

Elément(s) en relation   
Musée du Louvre :
Etrurie II
Entre deux figures féminines, la lutte de Thétis et Pélée
Bulle
Anonyme
IVème siècle avant J.C.
La peinture en Toscane et en Italie du Nord du XV au XVIème siècle - I
Les Noces de Thétis et de Pélée
Thème mythologique
Bartolomeo di Giovanni
Dimensions : 42 cm x 151 cm
approx. de 1490 à 1500
Pays-Bas - Fin du XVIème siècle et début du XVIIème siècle
Les Noces de Thétis et de Pelée, avec Apollon et le concert des Muses
Le festin des dieux
Thème mythologique
Hendrick de Clerck et Jan Brueghel l'Ancien (de Velours)
Dimensions : 54 cm x 76 cm
approx. de 1606 à 1609
Article(s) en relation   

La Bibliothèque d'Apollodore
Ce grammairien et historien d'Athènes auteur des Epitomés et de la Librairie, né aux environs du IIème siècle avant Jésus-Christ, livrera un récit complet de la mythologie véhiculée durant des siècles par la tradition orale.

Le Cortège de Thétis
Bartolomeo di Giovanni
Thétis