S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Salvator Rosa > Samson et Dalila
Guide de visite : Samson et Dalila
Samson et Dalila





Modèle : Samson, Dalila

Date : approx. entre 1625 et 1635

Dimensions : 2.56 m x 1.59 m
Matériaux : Peinture à l'huile sur toile
Acquisition : Saisie révolutionnaire de la collection de la duchesse de Noailles (1794)
Musée du Louvre
Salvator Rosa
Aile Denon
Premier étage - Section 13
Elément 4 sur 6
Peinture italienne
Peinture (Thème biblique)

Région en relation
Italie

Description   

"L'histoire de Samson est rapportée dans l'Ancien Testament. Les princes Philistins, ennemis d'Israël, promettent à Dalila une récompense si elle parvient à découvrir le secret de la force de Samson. Dalila harcèle le héros, jusqu'à ce que celui-ci lui révèle que sa force extraordinaire réside dans ses cheveux.

Le Palazzio Bianco de Gênes conserve une autre version de ce sujet.

Bible - Livre des Juges 16, 4 - 21

Puis Samson se rendit à Gaza ; il y vit une prostituée et il entra chez elle. On fit savoir aux gens de Gaza : "Samson est venu ici."Ils firent des rondes et le guettèrent toute la nuit à la porte de la ville. Toute la nuit ils se tinrent tranquilles."Attendons, disaient-ils, jusqu'au point du jour, et nous le tuerons."
Mais Samson resta couché jusqu'au milieu de la nuit et, au milieu de la nuit, se levant, il saisit les battants de la porte de la ville, ainsi que les deux montants, il les arracha avec la barre et, les chargeant sur ses épaules, il les porta jusqu'au sommet de la montagne qui est en face d'Hébron.
Après cela il s'éprit d'une femme de la vallée de Soreq qui se nommait Dalila.
Les princes des Philistins allèrent la trouver et lui dirent : "Séduis-le et sache d'où vient sa grande force, par quel moyen nous pourrions nous rendre maîtres de lui et le lier pour le maîtriser. Quant à nous, nous te donnerons chacun onze cents sicles d'argent."
Dalila dit à Samson : "Apprends-moi, je te prie, d'où vient ta grande force et avec quoi il faudrait te lier pour te maîtriser."
Samson lui répondit : "Si on me liait avec sept cordes d'arc fraîches et qu'on n'aurait pas encore fait sécher, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire." Les princes des Philistins apportèrent à Dalila sept cordes d'arc fraîches qu'on n'avait pas encore fait sécher et elle s'en servit pour le lier.
Elle avait des gens embusqués dans sa chambre et elle lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"Il rompit les cordes d'arc comme se rompt un cordon d'étoupe lorsqu'il sent le feu. Ainsi le secret de sa force demeura inconnu.
Alors Dalila dit à Samson : "Tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Mais maintenant fais-moi connaître, je te prie, avec quoi il faudrait te lier."
Il lui répondit : "Si on me liait fortement avec des cordes neuves qui n'ont jamais servi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire."
Alors Dalila prit des cordes neuves, elle s'en servit pour le lier puis lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"et elle avait des gens embusqués dans sa chambre. Mais il rompit comme un fil les cordes qu'il avait aux bras.
Alors Dalila dit à Samson : "Jusqu'à présent tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Apprends-moi avec quoi il faudrait te lier."Il lui répondit : "Si tu tissais les sept tresses de ma chevelure avec la chaîne d'un tissu, et si tu les resserrais en frappant avec la batte, je perdrais ma force et deviendrais comme un homme ordinaire."
Elle l'endormit, puis elle tissa les sept tresses de sa chevelure avec la chaîne, elle les resserra en frappant avec la batte et lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"Il s'éveilla de son sommeil et arracha la batte avec la chaîne.
Dalila lui dit : "Comment peux-tu dire que tu m'aimes, alors que ton coeur n'est pas avec moi ? Voilà trois fois que tu te joues de moi et tu ne m'as pas fait connaître d'où vient ta grande force."
Comme tous les jours elle le poussait à bout par ses paroles et qu'elle le harcelait, il fut excédé à en mourir.
Il lui ouvrit tout son coeur : "Le rasoir n'a jamais passé sur ma tête, lui dit-il, car je suis nazir de Dieu depuis le sein de ma mère. Si on me rasait, alors ma force se retirerait de moi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme tous les hommes."
Dalila comprit alors qu'il lui avait ouvert tout son coeur, elle fit appeler les princes des Philistins et leur dit : "Venez cette fois, car il m'a ouvert tout son coeur."Et les princes des Philistins vinrent chez elle, l'argent en main.
Elle endormit Samson sur ses genoux, appela un homme et lui fit raser les sept tresses des cheveux de sa tête. Ainsi elle commença à le dominer et sa force se retira de lui.
Elle cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"S'éveillant de son sommeil il se dit : "J'en sortirai comme les autres fois et je me dégagerai."Mais il ne savait pas que Yahvé s'était retiré de lui.
Les Philistins se saisirent de lui, ils lui crevèrent les yeux et le firent descendre à Gaza. Ils l'enchaînèrent avec une double chaîne d'airain et il tournait la meule dans la prison. Cependant, après qu'elle eut été rasée, la chevelure se mit à repousser.
Les princes des Philistins se réunirent pour offrir un grand sacrifice à Dagôn, leur dieu, et se livrer à des réjouissances. Ils disaient : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi."
Dès que le peuple vit son dieu, il poussa une acclamation en son honneur et dit : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson notre ennemi, celui qui dévastait notre pays et qui multipliait nos morts."
Et comme leur coeur était en joie, ils s'écrièrent : "Faites venir Samson pour qu'il nous amuse!
"On fit donc venir Samson de la prison et il fit des jeux devant eux, puis on le plaça debout entre les colonnes.
Samson dit alors au jeune garçon qui le menait par la main : "Conduis-moi et fais-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose l'édifice, que je m'y appuie."
Or l'édifice était rempli d'hommes et de femmes. Il y avait là tous les princes des Philistins et, sur la terrasse, environ trois mille hommes et femmes qui regardaient les jeux de Samson. Samson invoqua Yahvé et il s'écria : "Seigneur Yahvé, je t'en prie, souviens-toi de moi, donne-moi des forces encore cette fois, ô Dieu, et que, d'un seul coup, je me venge des Philistins pour mes deux yeux."
Et Samson tâta les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait l'édifice, il s'arc-bouta contre elles, contre l'une avec son bras droit, contre l'autre avec son bras gauche, et il s'écria : "Que je meure avec les Philistins!"Il poussa de toutes ses forces et l'édifice s'écroula sur les princes et sur tout le peuple qui se trouvait là. Ceux qu'il fit mourir en mourant furent plus nombreux que ceux qu'il avait fait mourir pendant sa vie.
Ses frères et toute la maison de son père descendirent et l'emportèrent. Ils remontèrent et l'ensevelirent entre Çoréa et Eshtaol dans le tombeau de Manoah son père. Il avait jugé Israël pendant vingt ans.

Elément(s) en relation   
Alte Nationalgalerie :
Secessionen und Jahrhundertwende
Samson aveugle
Der geblendete Simson
Thème biblique
1912

Los Angeles County Museum of Art :
Peinture flamande
Samson et Dalila
Thème biblique
Jan Havicksz Steen
1668

Metropolitan Museum of Art :
Carracci, Reni, Guercino
Samson capturé par les Philistins
Thème biblique
Giovanni Francesco Barbieri (Le Guerchin)
vers 1620
Cranach, Dürer, Holbein
Samson et Dalila
Thème biblique
Lucas Cranach (l'Ancien)
1529

Musée du Louvre :
Charlemagne
Samson ou David déchirant le lion
Peigne lithurgique
Carolingiens
Anonyme
approx. de 875 à 900
Petite galerie de l'Académie
Samson
Tête
Philippe-Laurent Roland
Dimensions : 16 cm x 12 cm x 13 cm
1783
Suger
Samson
Chandelier
Anonyme
approx. de 1200 à 1240
Histoire de Samson
Panneaux de coffet
Anonyme
approx. de 1150 à 1200
Samson et les renards
Pion de tric-trac
Anonyme
approx. de 1150 à 1200

Musée Oskar Reinhart "Am Römerholz" :
D'Ingres à van Gogh
Samson et Dalila
Samson und Delila
Thème mythologique
Ferdinand Victor Eugène Delacroix
de 1849 à 1856

National Gallery :
Peter Paul Rubens
Samson et Dalila
Thème biblique
Petrus Paulus Rubens
Dimensions : 1.85 m x 2.05 m
approx. de 1609 à 1610

Palais californien de la Légion d'Honneur :
Art baroque en Italie et en France
Samson et le peigne de miel
Thème biblique
Giovanni Francesco Barbieri (Le Guerchin)
vers 1657

Samson et Dalila
Domenico Fiasella
Samson
Dalila