English
   France > Paris Ier > Musée du Louvre > Pays germaniques - XVème siècle > Le roi païen envoie des ambassadeurs demander pour son fils la main de sainte Ursule
Guide de visite : Le roi païen envoie des ambassadeurs demander pour son fils la main de sainte Ursule
Le roi païen envoie des ambassadeurs demander pour son fils la main de sainte Ursule






Date : approx. entre 1490 et 1500

Dimensions : 1.55 m x 1.29 m
Matériaux : Peinture à l'huile sur toile
Acquisition : Donation d'Alexandre du Sommerard (1844)
Musée du Louvre
Pays germaniques - XVème siècle
Aile Richelieu
Deuxième étage - Section 7
Elément 3 sur 14
Peinture flamande - Ecoles du Nord
Peinture (Thème religieux)

Région en relation
Cologne (Allemagne)

Description   


104 Ko
Cette salle expose deux des dix-neuf scènes d'une suite peinte pour l'église Sainte-Brigide de Cologne. L'encadrement architectural a été coupé. Le Rheinisches Landesmuseum de Bonn, le Wallraf Richartz Museum et Diozesanmuseum de Cologne, le Germanischesnational Museum de Nuremberg, ainsi que le Victoria and Albert Museum de Londres conservent d'autres tableaux de cet ensemble.

Le nom de sainte Ursule apparaîtra vers le IXème siècle. Son culte et celui des onze mille Vierges seront très populaires au Moyen-Age, essentiellement en Allemagne, aux Pays-Bas, dans le nord de la France et à Venise.

La découverte dans l'église Sainte-Ursule de Cologne d'une inscription latine gravée sur une pierre datant du début du Vème siècle, évoquant le massacre de nombreux martyres et vierges ne pouvant être honorés par l'Eglise en raison de leur anonymat, sera à l'origine de la légende. Le nombre des "vierges martyres" , fixé à onze mille au Xème siècle, est sans doute le fait d'une lecture erronée de l'abréviation XIMV (onze Martyres et Vierges). Légende Dorée de Jacques de Voragine scellera définitivement la version du martyre.

Fille d'un roi chrétien breton, sainte Ursule sera promise en mariage à un prince païen. Souhaitant rester vierge, cette dernière suggérera à son père de demander dix vierges au père du soupirant, pour la consoler de la perte de son pucelage, ainsi que mille vierges pour chacune d'entre elles. Ursule se réservera également trois années de réflexion. La troupe s'embarquera sur le Rhin vers Cologne et Bâle, puis se rendra en pèlerinage à Rome avant de revenir à Cologne où les vierges seront martyrisées par le roi des Huns. La découverte d'une quantité importante d'ossements à Cologne, en 1155, renforcera la croyance populaire du martyre d'Ursule et de ses compagnes.

Ursule deviendra la patronne des jeunes filles et des drapiers, car elle était protégée par un manteau miraculeux.

Un cycle de la Légende de Sainte Ursule, peint par Carpaccio entre 1490 et 1500 et comportant huit toiles ainsi qu'un retable, est conservé à la galerie dell'Accademia à Venise. L'ensemble comprend les oeuvres suivantes : L'arrivée des ambassadeurs anglais, Le départ des ambassadeurs anglais, Le retour des ambassadeurs anglais, Le Départ de Sainte Ursule ou Départ des fiancés, Le songe de Sainte Ursule, La rencontre avec le pape à Rome, L'arrivée de Sainte Ursule à Cologne, le Martyre et funérailles de Sainte Ursule, et le retable de son Apothéose.

Elément(s) en relation   
J. Paul Getty Museum :
Peinture italienne 1300-1400
L'arrivée de sainte Ursule à Cologne
Thème religieux
Bernardo Daddi
vers 1330

Musée du Louvre :
Pays germaniques - XVème siècle
La sainte annonce à son père son départ en pélerinage à Rome
Thème religieux
Maître de la légende de Sainte Ursule
Dimensions : 1.29 m x 1.55 m
approx. de 1490 à 1500

National Gallery of Art - NGA :
Début de la peinture de la Renaissance à Florence et ses environs
Sainte Ursule avec deux anges et un donateur
Thème religieux
Benozzo di Lese di Sandro (Gozzoli)
Dimensions : 44 cm x 28 cm
approx. de 1455 à 1460

Le roi païen envoie des ambassadeurs demander pour son fils la main de sainte Ursule
Maître de la légende de Sainte Ursule
Sainte Ursule de Cologne