English
   Allemagne > Munich > Nouvelle Pinacothèque de Munich > Art vers 1800 - Antonio Canova, Jacques Louis David, Francisco José de Goya y Lucientes, Anton Graff > Pâris
Guide de visite : Pâris
Pâris





Artiste : Antonio Canova

Modèle : Pâris

Date : 1816

Dimensions : 2.05 m de hauteur
Matériaux : Marbre blanc
Acquisition : Achat par le prince Ludwig (1816)
Elément 1 sur 11
Peinture
Sculpture (Statue)

Région en relation
Italie
© Pinacothèque
Description   

Ce fils de Priam, roi de Troie, et de sa femme Hécube, sera envoyé en ambassade à Sparte dix neuf ans avant la mort de son frère, Hector. Certains mythographes considèrent qu'il s'agit de l'aîné, d'autres, le cadet. La légende de sa naissance est d'origine assez récente puisque Homère semble l'ignorer.

Sa mère rêvera, peu de temps avant son accouchement, de mettre au monde une torche qui allait incendier la ville, ou un monstre aux cent bras qui l'anéantirait. Aesacos, le fils de Priam et de la nymphe Alexirrhoé, ou une Sybille informera le père de ce rêve et demandera la mort ce mauvais augure. Priam confiera le nouveau-né au berger Agélaos, qui l'abandonnera sur le mont Ida avant de le retrouver, cinq jours plus tard, vivant et nourri par une ourse. Prenant pitié, il l'adoptera. Devenu un jeune homme d'une grande beauté, Pâris retrouvera son père qui avait envoyé ses serviteurs dans la montagne pour rapporter un taureau destiné à être le prix des prochains jeux funèbres. Pâris, qui souhaitait récupérer son animal favori, s'inscrira aux jeux et remportera une victoire si éclatante que Deîphobe tentera de le tuer. Il trouvera refuge à l'autel de Zeus, dans la cour du palais, où il sera reconnu par Cassandre. Il retrouvera son rang de prince et épousera la nymphe Oenoné, fille du fleuve Cébren Il vivra avec elle sur le mont Ida, en gardant les troupeaux de son père.

Eris, dont le nom signifie discorde, jettera une pomme d'or au milieu des invités des noces de Pélée et de Thétis, dont elle ne faisait pas partie, qui portait la mention "à la plus belle". Héra, Athéna et Aphrodite, qui revendiqueront le bien, s'en remettront à la décision de Zeus et au jugement de Pâris. Aphrodite qui promettra Hélène à l'arbitre, la plus belle des mortelles, sera élue. Priam, sous l'influence d'Aphrodite, nommera Pâris ambassadeur de Troie auprès du roi de Sparte, Ménélas, malgré l'opposition d'Oenoné. Hélénos et Cassandre prédiront alors que son départ provoquerait la ruine de Troie. Pâris sera accueilli chaleureusement par Ménélas. Il séduira sa femme, Hélène, qui tombera passionnément amoureuse de lui. Pâris s'enfuira avec les trésors magnifiques des coffres de Ménélas et sa femme, neuf jours plus tard, alors que le roi assistait en Crète aux funérailles de son grand-père Catrée. Héra jettera les fugitifs sur la côte de Sidon en Phénicie, sur laquelle Pâris régnera avant de rejoindre Troie. Une tradition rapporte qu'Héra, pour innocenter Hélène, la substituera à une nuée façonnée à son image que Pâris emmènera à Troie. La véritable Hélène ira se réfugier en Egypte, avec Hermès. Le père d'Hélène, Tyndare, avait scellé une alliance, sur les conseils d'Ulysse, avec les prétendants à la main de sa fille, avant le choix de Ménélas. Ce dernier mobilisera l'ensemble des princes grecs, pour former une armada, afin de délivrer sa femme. Il confiera le commandement en chef à son frère Agamemnon. Le récit de "L'Iliade" d'Homère commence au début de la dixième année du siège.

Homère, qui désigne Pâris sous le nom d'Alexandre, (le protecteur des hommes), ne le considère pas comme un héros. Pâris livrera un seul duel contre Ménélas, afin de mettre un terme au conflit, et fera preuve de lâcheté. Aphrodite le délivrera, en cisaillant les jugulaires de son casque tiré par Ménélas, et le transportera, entouré d'un épais brouillard, dans la chambre d'Hélène. Pâris tuera Achille avec l'aide d'Apollon qui guidera sa flèche en direction du talon mortel de la victime. Pâris sera alors abattu par une flèche provenant de l'arc d'Héraclès aux mains de Philoctète. Il demandera à ses serviteurs de le transporter sur le mont Ida, où Oenoné avait promis de le guérir. La nymphe refusera de porter secours à celui qui l'avait abandonné depuis dix-neuf ans et renverra son ancien époux mourir à Troie. Elle regrettera ensuite son geste et se pendra.

Plus de photos   
Elément(s) en relation   
Metropolitan Museum of Art :
Cranach, Dürer, Holbein
Le Jugement de Pâris
Thème mythologique
Lucas Cranach (l'Ancien)
approx. de 1525 à 1530

Musée du Louvre :
Collection La Caze
Le Jugement de Pâris
Tableau mythologique
Jean-Antoine Watteau
Dimensions : 47 cm x 31 cm
approx. de 1718 à 1721
Galerie Campana III
Amphore à figures noires
Amphore
Figures noires
Peintre de Witt
approx. de 560 à 540 avant J.C.
Pyxis tripode à figures noires
Pyxis
Figures noires
Anonyme
approx. de 530 à 520 avant J.C.
Pyxis tripode à figures noires
Pyxis
Figures noires
Anonyme
approx. de 520 à 510 avant J.C.
Galerie de la Melpomène
Pâris
Statue
Euphranor
approx. du Ier au IIème siècle
Galerie des mosaïques
Le Jugement de Pâris
Thème mythologique
Anonyme
approx. de 100 à 120
La peinture à Sienne et en Italie du Nord du XIII au XVème siècle - I
Le Jugement de Pâris
Thème mythologique
Girolamo di Benvenuto
Dimensions : 71 cm x 71 cm
vers 1500
Pays germaniques - XVIème siècle
La Destruction de Troie et le Jugement de Paris
Thème mythologique
Mathis Gerung
1540
Pays-Bas - XVIème siècle
Le Jugement de Pâris
Thème mythologique
Dimensions : 30 cm x 42 cm
approx. de 1550 à 1600
Le Rêve de Pâris
Thème mythologique
Pieter Coeck van Aelst
Dimensions : 47 cm x 35 cm
1533
Petite galerie de l'Académie
Le berger Pâris
Le Berger Pâris, prêt à donner la pomme qui doit être le prix de la beauté
Statue
Nicolas-François Gillet
approx. de 1755 à 1757

National Gallery :
Peter Paul Rubens
Le Jugement de Pâris
Jugement des déesses
Thème mythologique
Petrus Paulus Rubens
Dimensions : 1.45 m x 1.94 m
approx. de 1632 à 1635
Le Jugement de Pâris
Jugement des déesses
Thème mythologique
Petrus Paulus Rubens
Dimensions : 1.34 m x 1.74 m
approx. de 1600 à 0

Pâris
Antonio Canova
Pâris