S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   Turquie > Istanbul > Musées archéologiques d'Istanbul > Les trois cités de marbre de l'Anatolie romaine : Milet > Euterpe, Muse de la musique jouant de la lyre
Guide de visite : Euterpe, Muse de la musique jouant de la lyre
Euterpe, Muse de la musique jouant de la lyre





Artiste : Anonyme

Modèle : Euterpe, Les Muses

Date : IIème siècle

Matériaux : Marbre
Acquisition : Fouilles
Elément 6 sur 15
Antiquités étrusques et romaines
Sculpture (Statue)

Région en relation
Milet (Turquie)

Description   

Euterpe, "la toute réjouissante", est la Muse de la musique. Son principal attribut est la flûte.

Les Muses seront au nombre de trois, à l'origine. Elles s'appelleront Mélété (la Pratique), Mnémé (la Mémoire) et Aoedé (le Chant) et seront identifiées à la musique et à la littérature. Leur domaine s'étendra ensuite à l'histoire, la philosophie et l'astronomie. Les poètes leur attribueront leur inspiration et invoqueront leur aide. Le nom de la Muse Mnémé (la Mémoire) nous rappelle que les premiers poètes ne possédaient pas de livres. Les Muses seront souvent représentées pourvues d'ailes. Elles habiteront les montagnes, notamment celles de l'Hélicon, près d'Ascra en Béotie, et de Piérie, près de l'Olympe. Pausanias raconte que les Aloades seront les premiers à leur rendre un culte sur l'Hélicon. Les habitants de Delphes leur appelleront d'Aiguë (Nété), Médiane (Mésè) et Grave (Hypatè), le nom des trois cordes des premières lyres.

Hésiode en comptera neuf (fruits de neufs nuits d'amour entre Zeus et Mnémosyné) qui s'appelleront Calliope "à la voix harmonieuse" (la Poésie épique), Clio "célébrée" (l'Histoire), Euterpè "gaieté" (la Flûte), Terpsichore "joie de la danse" (la Poésie légère et la Danse), Erato "aimable" (la Lyrique chorale), Melpomène "chant" (la Tragédie), Thalie "abondance" (la Comédie), Polymnie "plusieurs chants" (la Pantomime) et Uranie "la céleste" (l'Astronomie). Les Muses seront associées à Apollon, le dieu de la musique et des devins. Elles danseront, avec lui et avec les Grâces et les Heures, lors des fêtes des dieux sur l'Olympe. Elles assisteront aux noces de Téthys et de Pélée et à celles de Cadmos et d'Harmonie.

Elles iront à Dorium, en Messénie, et rencontreront Thamyris qui se vantera de leur être supérieur. Elles l'aveugleront et le priveront de sa mémoire. Elles enseigneront l'art du chant à Démodocos et à d'autres aveugles, pour compenser leur cécité. Les Piérides, neuf filles du Macédonien Piéros et de sa femme Evippé, engageront un concours de chant avec les Muses. Le jury, composé de nymphes, prononcera la défaite des Muses. Ces dernières se vengeront en les transformant en choucas. Les Sirènes seront plumées par les Muses dans des conditions analogues. Clio donnera Hyacinthos à Piéros et Apollon deux fils à Calliopé, Orphée et Linos. Ce dernier passe aussi pour le fils d'Uranie et d'Amphimaros. La mère du roi Rhésos sera une Muse. Les Corybantes passeront pour les enfants de Thalie.

Les Romains les identifieront aux Camènes, vierges couvertes de fleurs qui vivaient dans les sous-bois. Elles seront fréquemment représentées se tenant par la main et dansant en ronde, symbole du lien étroit réunissant tous les arts. Les lauréats des concours de poésie et de tragédie recevaient une couronne de laurier, arbre consacré aux Muses ainsi qu'à Apollon, patron du chant et de la lyre qui leur est lié (Apollon Musagète). Homère non apprend, au VIIIème siècle avant Jésus-Christ, que les Muses n'avaient pas d'attributions précises si ce n'est de chanter aux fêtes des dieux et de les distraire. Elles inspireront ensuite les artistes, principalement les philosophes, les poètes, les musiciens.

Plus de photos   
Elément(s) en relation   
Musées archéologiques d'Istanbul :
Les trois cités de marbre de l'Anatolie romaine : Milet
Aphrodite
Statue
Anonyme
IIème siècle
Aphrodite
Statue
Anonyme
IIème siècle
Artémis
Statue
Anonyme
IIème siècle
Euterpe, Muse de la musique jouant de la flûte
Statue
Anonyme
IIème siècle
Melpomène, Muse de la tragédie
Statue
Anonyme
IIème siècle
Nymphe de l'Eau
Statue
Anonyme
Statue d'un athlète victorieux
Statue
Anonyme
IIème siècle
Muse
Statue
Anonyme
IIème siècle
Muse
Statue
Anonyme
IIème siècle
Partie inférieure d'une statue de femme
Statue
Anonyme
IIème siècle
Article(s) en relation   

La Bibliothèque d'Apollodore
Ce grammairien et historien d'Athènes auteur des Epitomés et de la Librairie, né aux environs du IIème siècle avant Jésus-Christ, livrera un récit complet de la mythologie véhiculée durant des siècles par la tradition orale.

Euterpe, Muse de la musique jouant de la lyre
Anonyme
Euterpe
Les Muses
Faustina la Jeune (Faustine la Jeune)