S'enregistrer
Devenir membre

Envoyer la page
Accéder aux forums
 
English
   Angleterre > Londres > National Gallery de Londres > Peintres de paysages et académiques > Angélique sauvée par Roger
Guide de visite : Angélique sauvée par Roger
Angélique sauvée par Roger






Date : entre 1819 et 1839

Dimensions : 40 cm x 48 cm
Matériaux : Peinture à l'huile sur toile
Acquisition : Achat (1918)
National Gallery de Londres
Peintres de paysages et académiques
Bâtiment principal
Premier étage - Section 41
Elément 17 sur 24
Peinture française
Peinture (Thème mythologique)

Région en relation
France

Description   

Le sujet est tiré du chant 10 du Roland Furieux de l'Arioste.

Arioste (Ludovico Ariosto), célèbre poète né en 1474, à Reggio (Modène), était fils de Nicolo Ariosto, gouverneur de Reggio. Son talent poétique sera apprécié de bonne heure par les ducs de Ferrare. Il passera sa vie auprès d'eux, partageant son temps entre la poésie et les affaires. Il sera nommé député par le duc Alphonse auprès du pape Jules II en 1512, puis chargé, en 1521, d'étouffer des troubles gui s'étaient élevés dans une province infestée de brigands.

On raconte qu'il tombera entre leurs mains. En apprenant le nom du poète, ces brigands le laisseront partir en le comblant de marques d'honneur. Arioste écrira son Roland Furieux (Orlando furioso) en une dizaine d'années, poème qui forme le pendant du Roland amoureux de Boïardo.

Angélique était reine de Chine. Le chevalier Roland, séduit par sa grande beauté, décidera de l'emmener en France. Cette dernière sera enlevée par des pirates et attachée à un rocher dans un endroit désert habité par un monstre affamé. Un courageux chevalier, Roger, monté sur l'hippogriffe, moitié cheval, moitié oiseau de proie, parviendra à la délivrer, alors que le monstre s'apprêtait à dévorer la jeune souveraine. Angélique retournera dans son royaume lointain et elle régnera longtemps.

II y raconte les exploits des paladins, la folie de Roland pendant la guerre de Charlemagne contre les Sarrasins, les amours et le mariage de Roger et Bradamante.

Sa versification est riche, harmonieuse, élégante et cependant pleine d'abandon. Ses compatriotes, dans leur admiration, l'ont surnommé le divin. Il publiera pour la première fois son poème pour en 1516, en 40 chants. Il en donnera une nouvelle édition remaniée et enrichie de six chants en 1532. Il décédera peu après, en 1533, d'une maladie de vessie.

L'Arioste laissera, outre son grand poème, des satires, des rimes ou poésies diverses, quelques comédies et des vers latins.

Plus de photos   
Elément(s) en relation   
Los Angeles County Museum of Art :
Début de la Renaissance italienne : XIVème et XVème siècles
Roger chevauchant l'Hippogriffe
Plat
Francesco Xanto Avelli (Xanto)
1531

Metropolitan Museum of Art :
Peinture américaine
La demoiselle et Roland
The Damsel and Orlando
Thème mythologique
Benjamin West
vers 1793
Renaissance italienne au XVème siècle
Personnages sur fond de paysage
Angélique et Médor ?
Plat
Guido Durantino
vers 1525

Musée du Louvre :
Barye
Angélique et Roger montés sur l'hypogriffe
Groupe
Antoine-Louis Barye
Dimensions : 52 cm x 69 cm x 29 cm
vers 1846
Cour Puget
Roland furieux
Statue
Jehan Duseigneur
de 1831 à 1867
Ingres
Angélique
Portrait
Ecole française - Néoclassique
Jean Auguste Dominique Ingres
Dimensions : 85 cm x 43 cm
vers 1819
La seconde Ecole de Fontainebleau
Angélique et Médor
Tableau mythologique
Seconde Ecole de Fontainebleau
Toussaint Dubreuil
Dimensions : 1.44 m x 2 m
approx. de 1575 à 1600
Louis XVIII
Vase
Vase
Le Clan et Manufacture parisienne
Article(s) en relation   

Lettres de Paris : L'Ecole française de peinture à l'Exposition de 1878
Emile Zola dresse ainsi le bilan de l'école française de peinture au Salon de 1878 qui exposera de nombreux artistes aujourd'hui présents au Musée d'Orsay.

Angélique sauvée par Roger
Jean Auguste Dominique Ingres
Angélique
Roger
Hippogriffe
Ludovico Ariosto (L'Arioste)