English
Insecula > La culture Nazca
Les civilisations précolombiennes : La culture Nazcaentre 200 avant J.C. et 600 (Nazca)
Les civilisations précolombiennes
Les Toltèques
La culture de Recuay
La culture de Chancay
La culture Tumaco - La Tolita
La culture Quimbaya
Les Mixtèques
Les Olmèques
Les Mayas
La culture de Paracas
La culture de Tiwanaku
La culture de Pucará
Les Aztèques
La culture de Darien
Les Incas
La culture de Vicús
Les Mochica
La culture Lambayeque
La culture Nazca
La culture de Chavin
Les Chimú
La culture Capuli
La culture Piartal
La culture de Popayan
La culture Sonso
La culture Ilama
La culture Yotoco
La culture Tolima
Les Zenu
Les Muisca
Les Tairona

Les travaux de Dieter Eisleb, publiés en 1976, distingueront le Proto-Nazca (200 à 100 avant Jésus-Christ), le Nazca Initial (100 avant Jésus-Christ à 200 après le début de Jésus-Christ, le Nazca Moyen (200 à 300 après Jésus-Christ) et enfin le Nazca Tardif (300 à 600 après Jésus-Christ).

Le Proto-Nazca de la région côtière du Sud du Pérou, héritier de la culture de Paracas, succède à la phase Paracas-Necropolis. Cette période sera instable en raison de l'arrivée massive de populations nouvelles.

La culture Nazca développera considérablement l'irrigation, selon des techniques et à une époque qui correspondent exactement à celles des Mochica habitant au Nord du Pérou. Les deux communautés évolueront de manière parallèle, dans des styles toutefois très différents.

Les habitants de Nazca construiront des huttes de clayonnage à couverture de chaume dans de gros bourgs situés en dehors de la zone cultivable, en bordure des déserts. Ils ménageront ainsi les terres agricoles destinées à la production de la nourriture et du coton. Une pyramide en adobes, constituant le sanctuaire commun, sera construite au centre de chaque village. La plus grande agglomération précolombienne de la région, nommée Cahuachi, sera construite à 6 kilomètres au Sud de l'actuelle cité de Nazca. Sa grande pyramide, élevée sur une base de 110 mètres sur 90, comportera six terrasses superposées atteignant 20 mètres de hauteur. Elle nécessitera un volume de 70 000 mètres cubes d'adobes.

La céramique, polychromée avant feu dans une palette de couleurs chaudes, livrera une surface lisse et brillante. Elle subira ensuite l'influence iconographique en provenance de l'Altiplano et de Tiahuanaco, la capitale du bassin du Titicaca.

La chronologie de l'évolution stylistique de la céramique comporte une série de subdivisions, numérotées de 1 à 9, qui couvrent les sept siècles de cette civilisation. La céramique de l'époque Nazca, fine bien cuite, sera polychromée à la différence de la poterie Mochica. La matière, jaune clair ou rouge, sera recouverte de motifs de couleurs, généralement rouges, jaunes, bruns, gris et violet, ainsi que noirs et blancs. Les dessins seront souvent soulignés de traits de peinture noire. Les céramiques les plus importantes et plus anciennes sont le Nazca A, puis le Nazca B. La première est généralement caractérisée par des dessins appliqués sur un fond rouge foncé, la seconde par un fond blanc. Les vestiges retrouvés comportent essentiellement des bols et des gobelets, des jarres à double goulot ou à tête modelée et à un seul goulot.

Les motifs représentent des formes animales ou végétales vaguement stylisées (poissons, oiseaux, fruits) ou des thèmes religieux ou mythologiques. Certains démons de ce répertoire possédent des têtes humaines. La fréquence de ce motif indique vraisemblablement l'existence d'un culte des têtes-trophées. Les démons de la céramique Nazca présentent de nombreuses similitudes avec ceux des textiles de la nécropole de Paracas, sans doute contemporaine.

La pampa de Nazca est recouverte d'une série de lignes, atteignant pour certaines 8 kilomètres, qui forment des figures géométriques ou des dessins stylisés d'oiseaux, d'insectes, de poissons ou de végétaux. Ces représentations, réalisées sur le sol aride à l'aide de petites pierres ferreuses, ont bénéficié d'un climat aride et de l'absence de vent pour traverser sans dommage deux millénaires.

L'ingénieur en hydraulique nord-américain Paul Kosok remarquera ces lignes, considérées jusqu'alors comme un système d'irrigation pré-inca, alors qu'il survolait la région lors du solstice d'été de 1939. Réfutant cette hypothèse, Kosok effectuera un second survol et remarquera que les rayons du couchant suivaient la direction de l'un des dessins d'oiseaux. II baptisera la plaine de Nazca "le plus grand livre d'astronomie du monde".

Arrivée au Pérou en 1932, la jeune mathématicienne allemande Maria Reiche rencontrera Kosok lors d'un colloque consacré aux dessins. Elle consacrera un demi-siècle à l'étude de ces vestiges repartis sur une cinquantaine de kilomètres, entre Nazca et Palpa. Elles conclura que ces dessins sont l'oeuvre des Nazcas. Ce peuple d'artisans sédentaires reproduira à grande échelle les dessins retrouvés sur les tissus et céramiques de l'ère pré-inca. Selon Maria Reiche, "cette oeuvre a été exécutée pour que les dieux puissent la voir et, du haut de leur demeure céleste, aider les Indiens nazcas dans l'agriculture, la pêche et dans toutes leurs autres activités". La figure du singe serait le symbole précolombien de la Grande Ourse, constellation que les Indiens associeront à la pluie.

Reiche expliquera comment les Nazcas avaient pu respecter les proportions en prenant la longueur de l'avant-bras comme unité de mesure. Elle émettra l'hypothèse qu'ils utilisaient de cordes attachées à des poteaux pour former des cercles et des arcs qu'ils recoupaient par des lignes droites. Le club international des Explorateurs tentera prouver, en 1975. que les Indiens Nazcas disposaient de machines volantes. Erich von Daniken prétendra en 1968, dans son ouvrage "Chariots des dieux", que la pampa était en réalité une piste d'atterrissage pour les soucoupes volantes. Il provoquera un afflux de touristes qui endommageront le site. L'accès de la pampa est depuis lors interdit.
En relation    

Oeuvres(4)

Metropolitan Museum of Art
Baguette de danse
Baguette
La culture Nazca
Anonyme
du Ier au IIème siècle
Ornement en forme d'oiseau
Ornement
La culture Nazca
Anonyme
du Ier au IIème siècle
Ornement en forme d'oiseau
Ornement
La culture Nazca
Anonyme
du Ier au IIème siècle
Trois ornements
Ornement
La culture Nazca
Anonyme
du Ier au IIème siècle