English
Insecula > Figures noires
Figures rouges et figures noires : Figures noiresvers VIème siècle avant J.C. (Grèce)
Ecole(s)
Style protoattique
Vase Chalcidien

Figures rouges et figures noires
Figures noires
Figures rouges

La technique des figures noires peintes en silhouette, qui verra le jour à Corinthe, est sans doute une adaptation de la technique des ciseleurs d'ivoire et des bronziers orientaux.

Les détails des traits, des vêtements et de l'anatomie sont ciselés dans la surface peinte pour faire ressortir le fond clair de l'argile. Les premiers vases de Corinthe, qui donneront naissance au style proto corinthien, présentent souvent des frises d'animaux réels (lions - bouquetins) ou mythologiques (sphinx - griffon), notamment d'origine orientales. Les ornements floraux curvilinéaires (palmettes, fleur de lotus), qui se substitueront aux méandres, prendront une importance inconnue en Orient.

Athènes et les îles de la Mer Egée, qui résisteront à la technique de la figure noire, resteront fidèles au style géométrique qui sera mis à profit pour décorer des grands vases avec des scènes mythiques et des figures humaines. Le peintre athénien, connu sous le nom de peintre d'Analatos, adaptera le style protocorinthien au style géométrique en introduisant des animaux et des végétaux à la manière des Orientaux. Ce style sera rebaptisé protoattique dans sa région d'influence. La figure noire dominera finalement la production des potiers d'Attique qui l'adapteront à la production d'oeuvres monumentales. Le peintre de Chimères introduira un style narratif nouveau qui supplantera progressivement la céramique corinthienne.

Le style de la figure noire sera supplanté, un siècle plus tard, par la technique des figures rouges qui adoptera le schéma inverse de la figure noire.
En relation    

Musée du Louvre


Galerie Campana : Salle thématique
Salle d'Andokides
Iconographie de la céramique grecque
Salle 39


Galerie Campana III
Céramique grecque à figures noires
Salle 42