English
Insecula > Hohenzollern
Hohenzollernentre 1415 et 1947 (Prusse)
1415

Les Hohenzollern sont une famille royale européenne qui régna sur le Brandebourg à partir de 1415, puis sur le Duché de Prusse des 1525, fiefs réunis au sein d'une union Brandebourg-Prusse en 1618 qui donnera naissance au Royaume de Prusse en 1701.

À partir de la proclamation de l'Empire allemand en 1871, ils ajoutèrent à leurs titres celui d'Empereur allemand qu'ils conservèrent jusqu'en 1918, date à laquelle Guillaume II fut contraint à l' abdication, conséquence de la défaite allemande pendant la Première Guerre mondiale.

Cette famille est originaire du sud-ouest de l'Allemagne et son nom dérive de celui du Château de Hohenzollern (ou Zollern), nom du château fort du XIIIe siècle qu'elle possédait près de Stuttgart. Plus tard, les Hohenzollern furent à la tête de Nuremberg et d'autres territoires en Souabe et en Franconie. Cependant ils ne prirent une importance réelle que lorsqu'ils devinrent Électeurs du Saint Empire romain germanique en 1415 par l'acquisition du Brandebourg par l'Électeur Frédéric Ier. C'est cette province qui allait constituer leur domaine principal pendant les cinq siècles suivants.

Frédéric IV de Hohenzollern, comte de Zollern successeur de Frédéric III, est à l'origine de plusieurs branches souveraines. Elles régnèrent sur de petites principautés en Souabe.

Une de ces lignées, celle des Hohenzollern-Sigmaringen, subsiste aujourd'hui. Au milieu du XIXe siècle, son chef Charles de Hohenzollern-Sigmaringen céda volontairement sa souveraineté sur la Principauté de Hohenzollern-Sigmaringen au Royaume de Prusse, constituant ainsi l'une des deux composantes de la Province de Hohenzollern. Mais l'un de ses fils, Charles, fut élu en 1866 prince de Roumanie puis proclamé roi en 1881. L'actuelle famille royale de Roumanie, qui a régné jusqu'en 1947, est donc un rameau des Hohenzollern-Sigmaringen.

Source Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hohenzollern
Texte soumis à la licence GNU : http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html
Personnes ayant exercé le pouvoir   
Frédéric Ier de Brandebourg (1371-1440)
Frédéric Ier de Brandebourg appartient à la première branche de la Maison de Hohenzollern, cette lignée donna des électeurs, des rois, des empereurs à la Prusse, l'Allemagne. Frédéric Ier de Brandebourg est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale d'Allemagne, le prince Georges Frédéric de Prusse.
Electeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1415 et 1417)
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1417 et 1440)
Burgrave de Nuremberg - Allemagne (entre 1398 et 1440)


Frédéric II de Brandebourg ("Aux Dents de Fer") (1413-1471)
Frédéric II de Brandebourg, dit "Aux Dents de Fer", fut électeur de Brandebourg et burgrave de Nuremberg de 1440 à 1470 date de son abdication.
Enfant de : Frédéric Ier de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1440 et 1470)


Albert III Achille de Brandebourg (1414-1486)
Albert III de Brandebourg dit "L'Achille" ou "L'Ulysse", (Albrecht III Achilles von Brandenburg), burgrave de Bayreuth, burgrave d'Ansbach de 1440 à 1486, électeur de Brandebourg, burgrave de Nuremberg de 1470 à 1486.
Enfant de : Frédéric II de Brandebourg ("Aux Dents de Fer")
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1470 et 1486)
Burgrave de Nuremberg - Allemagne (entre 1470 et 1486)


Albert de Brandebourg
Albert de Brandebourg fut le dernier grand maître de l'ordre teutonique et le premier duc héréditaire du Duché de Prusse. Fils de Frédéric Ier de Brandebourg-Ansbach et de Sophie Jagellon, fille du roi de Pologne Casimir IV Jagellon, Albert de Brandebourg-Ansbach fut un membre de la lignée de Brandebourg-Ansbach de la Maison de Hohenzollern.
Duc de Prusse - Allemagne (entre 1525 et 1568)


Joachim Ier Nestor de Brandebourg (1484-1535)
Joachim Ier Nestor de Brandebourg est le fils aîné de Jean Ier Cicéron de Brandebourg. Joachim Ier Nestor reçut une bonne éducation de son précepteur Dietrich von Bülow, évêque de Lebus et chancelier de l'université de Francfort. Il succéda à son père le 9 janvier 1499, peu de temps après il épousa Élisabeth de Danemark.
Enfant de : Jean Ier Cicéron de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1499 et 1535)


Joachim II Hector de Brandebourg (1505-1571)
En 1534, Joachim Ier Nestor de Brandebourg fit signer à ses héritiers un acte d'héritage dans lequel ils s'engageaient à conserver la foi catholique romaine dans le Brandebourg. Joachim II Hector n'avait pas signé cet acte. Dans ce document, leur père laissait en héritage à son jeune fils Jean Ier de Brandebourg-Krüstin la région du Neumark et quelques autres régions, ces territoires formèrent le margravat de Brandebourg-Krüstin.
Enfant de : Joachim Ier Nestor de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1535 et 1571)


Jean II Georges de Brandebourg (L'Économe) (1525-1598)
Jean II Georges de Brandebourg, dit L'Économe, est le fils de Joachim II Hector de Brandebourg et de Madeleine de Saxe. En 1545, Jean II Georges de Brandebourg épousa Sophie de Liegnitz (†1546), fille du duc Frédéric II de Liegnitz. Veuf, Jean II Georges de Brandebourg épousa en 1548 Sabine de Brandebourg-Ansbach (1548-1575, (fille du margrave Georges Ier de Brandebourg-Ansbach). Onze enfants sont nés de cette union.
Enfant de : Joachim II Hector de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1571 et 1598)


Joachim III Frédéric de Brandebourg (1546-1608)
Albert Frédéric de Prusse atteint d'une aliénation mentale, Joachim III Frédéric de Brandebourg devint régent du duché de Prusse. En 1566, il devint archevêque de Magdebourg. Il fit construire la première verrerie du Brandebourg, des artisans de Bohême vinrent y travailler. En 1603, il fit percer le canal de l'Oder-Havel. Adoptant les plans des écoles de Saxe, Joachim III Frédéric de Brandebourg fit construire à Joachimsthal le lycée de Joachimsthalsche (Joachimsthalsche Gymnasium).
Enfant de : Jean II Georges de Brandebourg (L'Économe)
Evêque de Brandebourg - Allemagne
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1598 et 1608)
Archevêque de Magdebourg - Allemagne


Jean III Sigismond de Brandebourg (1571-1619)
En 1608, après le décès de son père Jean III Sigismond devint électeur de Brandebourg. En 1611, par gratitude envers son professeur Karl Friedrich von Bordelius, Jean III Sigismond lui donna Castrop-Rauxel. Il devint duc de Prusse en 1618. Jean III Sigismond de Brandebourg fut très influencé par son grand-père.
Enfant de : Joachim III Frédéric de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1608 et 1619)
Administrateur de Prusse - Allemagne (1611)
Duc de Prusse - Allemagne (entre 1618 et 1619)


Georges Guillaume Ier de Brandebourg (1595-1640)
Lors de la Guerre de Trente ans, Georges Frédéric Ier de Brandebourg tenta de rester neutre, mais en 1631, Gustave II Adolphe de Suède l'entraîna dans cette guerre. Durant ce conflit, le Brandebourg subit les ravages des troupes protestantes et catholiques, le Brandebourg fut pillé et incendié, la population décimée par les épidémies et la famine.
Enfant de : Jean III Sigismond de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1619 et 1640)
Duc de Prusse - Allemagne (entre 1619 et 1640)


Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg (1620-1688)
Frédéric Guillaume Ier de Brandebourg restaura la puissance des Hohenzollern après les ravages de la guerre de Trente Ans.
Enfant de : Georges Guillaume Ier de Brandebourg
Prince électeur de Brandebourg - Allemagne (entre 1640 et 1688)


Frédéric Ier de Prusse (1657-1713)
Frédéric Ier de Prusse, prince-électeur (Kurfürst) de Brandebourg, fut le premier roi en Prusse le 18 janvier 1701, en échange à son soutien à l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire dans la guerre de Succession d'Espagne contre la France. Il fut électeur de Brandebourg, duc de Prusse de 1688 à 1701, roi en Prusse de 1701 à 1713.
Enfant de : Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg
Prince électeur de Prusse - Allemagne (entre 1688 et 1701)
Roi de Prusse - Allemagne (entre 1701 et 1713)


Frédéric-Guillaume Ier de Prusse (le Roi Soldat) (1688-1740)
Frédéric-Guillaume Ier de Prusse, surnommé "le Roi-Sergent" (der Soldatenkönig - littéralement "le Roi-Soldat" : surnom donné par George II de Grande-Bretagne, son cousin et beau-frère) fut roi en Prusse du 25 février 1713 à sa mort.
Enfant de : Frédéric Ier de Prusse
Roi de Prusse - Allemagne (entre 1713 et 1740)


Frédéric II de Prusse (Frédéric le Grand) (1712-1786)
Frédéric II de Prusse, dit Frédéric le Grand (Friedrich der Große), est simultanément Frédéric IV de Brandebourg, 14e prince-électeur de Brandebourg et Frédéric II de Prusse, troisième roi en Prusse (1740-1772) puis premier roi de Prusse de 1772 à sa mort. Il est aussi surnommé affectueusement der alte Fritz (le vieux Fritz).
Enfant de : Frédéric-Guillaume Ier de Prusse (le Roi Soldat)
Roi de Prusse - Allemagne (entre 1740 et 1786)


Frédéric-Guillaume II de Prusse (1744-1797)
Fils d'Auguste Guillaume (le deuxième fils du roi Frédéric-Guillaume Ier et de Sophie-Dorothée de Brunswick-Lüneburg), il devient l'héritier du trône à la mort de son père en 1758. Facile à vivre et hédoniste, il épouse Elisabeth-Christine, fille du duc Charles de Brunswick en 1765.
Roi de Prusse - Allemagne (entre 1786 et 1797)


Frédéric-Guillaume IV de Prusse (1795-1861)
Frédéric-Guillaume IV de Prusse est le fils aîné et successeur de Frédéric-Guillaume III et de Louise de Mecklembourg-Strelitz.
Enfant de : Frédéric-Guillaume III de Prusse
Roi de Prusse - Allemagne (entre 1840 et 1861)
En relation    


Château de Charlottenbourg
entre 1695 et 1699




Palais de Sans-souci
entre 1745 et 1854